LE PROPHÈTE ET ROI SALOMON :

UN POUVOIR ET UN ROYAUME INÉGALÉ

Le prophète Salomon était le plus jeune fils du prophète David qu’il succéda au pouvoir.
Dieu lui accorda le plus grand royaume jamais dirigé par un roi.
Il avait le contrôle du vent et pouvait l’utiliser pour conduire son trône dans les airs.
Les hommes comme les Djinns lui étaient dévoués et il pouvait aussi donner des ordres aux oiseaux en leur parlant dans leur langue.
En raison de ces bénédictions, le royaume du prophète Salomon était puissant et bien des pays étaient sous son contrôle.

Dieu a accordé à Salomon quatre grands miracles, grâce à son invocation.
Parmi les miracles accordés au prophète à l’exception de tous les hommes, on y trouve :

Le premier miracle :
La connaissance du langage des oiseaux, il avait le don de comprendre le langage des oiseaux et des insectes, et entendait les petits sons qu'ils émettent.
Une grande faveur de la part de Dieu.

Le deuxième miracle :
Il lui soumit les djinns et les démons qui travaillaient sous ses ordres, Dieu a soumis les djinns à Salomon pour lui bâtir les châteaux et lui extraire les perles de la mer…
Dieu lui a accordé toutes ces faveurs et miracles parce qu’Il voulait l’utiliser pour la gloire de sa religion et non pas pour lui ou pour ses enfants.

Salomon se plaça devant l'autel de l'Eternel, en face de toute l'assemblée d'Israël.
Il étendit ses mains vers le ciel, et il dit : O Eternel, Dieu d'Israël !
Il n'y a point de Dieu semblable à toi, ni en haut dans les cieux, ni en bas sur la terre :
tu gardes l'alliance et la miséricorde envers tes serviteurs qui marchent en ta présence de tout leur coeur !
1 rois chapitre 8 verset 22 - 23


Le troisième miracle :
Il lui soumit les vents. Les vents allaient et venaient selon ses ordres, ils transportaient les nuages d’un village à l’autre pour que les croyants puissent se nourrir.
Pour combattre les ennemis de la religion monothéiste, il ordonna une gigantesque natte de bois transportant les djinns, les humains, les oiseaux et les animaux qui combattront avec lui, et des lions, des tigres, et des aigles qui avaient pour mission l’inspection des lieux.
Un événement chose magnifique jamais vécu dans le monde auparavant. Puis il ordonna aux vents de transporter la natte avec tout ce qu’elle contient.
C'est-à-dire la distance que les gens parcourent en un mois, Salomon la parcourrait en un temps équivalent à la période entre l’aube et le lever du soleil.

Le quatrième miracle :
Il lui soumit les minerais, c'est-à-dire on lui a soumis la terre qui coule de cuivre fondu pour qu’il puisse fabriquer des armes à utiliser pour combattre les ennemis de Dieu.
Il est clair que la cause de la religion monothéiste domine complètement l'être de Salomon.

la huppe la fourmi les djinns le cuivre fondu

À Salomon nous avons assujetti le vent à sa disposition, voyageant un mois en venant et un mois en partant. Et nous avons fait qu’une source de cuivre jaillisse pour lui.
De plus, les djinns travaillaient pour lui, par la permission de son Seigneur. Quiconque d’entre eux ignorait nos ordres, nous lui faisions subir un châtiment sévère.
Ils fabriquaient pour lui tout ce qu’il voulait – niches, statues, bassins profonds et lourdes marmites.
Ô famille de David, œuvrez (à la droiture) pour montrer votre reconnaissance. Seuls quelques-uns de Mes serviteurs sont reconnaissants.
Coran sourate 34 verset 12 - 13


Lorsque l’armée du prophète Salomon se mettait en marche, elle inspirait la terreur. Salomon entendit la mise en garde du chef des fourmis et lui demanda de s’approcher.
Il lui dit : “Pensais-tu qu’un prophète de Dieu pourrait faire du mal à une de Ses créatures ?. La fourmi répondit : Non, rien de tel, mais je craignais que mes camarades fourmis ne sous-estiment les bontés dont Dieu a fait preuve envers elles et ne deviennent ingrates en voyant la grandeur de votre armée. C’est pour cela que je leur ai demandé de se cacher.
À cause d’une maladie grave, Salomon n’arrivait même pas à bouger son corps.
Donc les épreuves sont nécessaires pour ne pas succomber aux tentations de la vie.

Nous avions certes éprouvé Salomon en plaçant sur son siège un corps veut dire que le corps est devenu inerte et sans mouvement, il se repentit Salomon.
Et a imploré le pardon pendant longtemps et Dieu l’a soulagé.

Un jour Salomon remarqua l’absence de la huppe. La huppe savait que les soldats devaient se rassembler le matin très tôt, elle volait à la recherche de sa nourriture, et pendant qu’elle s’apprêtait à emprunter le chemin de retour comme chaque bon soldat qui doit rejoindre les rangs de ses compagnons, et se trouvant à une certaine attitude, elle remarqua des gens se prosternant devant le soleil. Malgré la distance lointaine entre la Palestine et le Yémen, la huppe réfléchissait sur la décision à prendre. Rejoindre les rangs des soldats ou partir découvrir de près cette catastrophe.
La huppe est de retour, mais Salomon, avait menacé de la punir sévèrement, car elle a tardé, surtout si on sait que l’armée doit être disciplinée.

Il est évident que la reine de Saba ne veut pas la guerre et qu’elle cherche depuis le début la paix.
La lettre qu’elle a reçue contient quatre paroles : Ne soyez pas hautains avec la religion et soumettez-vous à Dieu. Il est évident que c’est une femme très intelligente, le Coran démontre que c’est une femme qui possède une intelligence et un sens de la consultation, et le respect de son peuple. Elle penche vers la paix, vu sa nature de femme. En attendant, elle mit au point une stratégie pour voir s’il est vraiment un prophète ou seulement un roi qui convoite un royaume.
Elle lui a envoyé une délégation avec un grand cadeau, mais Salomon dès qu’il a vu cela, il dit ce que Dieu m’a accordé en prophétie et héritage de la science et du miracle vaut plus que vous avez, mais c'est plutôt vous qui vous réjouissez de la vie terrestre. Il a convoqué la délégation et lui a transmis sa réponse ; Il va envoyer une grande armée. C’est un homme attaché à son principe.

le prophète Salomon
Alors la femme sage décida d’aller le rencontrer pour présenter ses excuses. Quand Salomon a appris son arrivée et qu’elle était une femme intelligente, il décida de ne pas faire sortir l’armée.
En revanche, il a voulu l’impressionner par la civilisation et la technologie, dès qu’elle arrivera, elle trouvera son trône chez moi. Le but ici n’est pas de se vanter, mais plutôt pour lui démontrer la civilisation. Salomon avait l’habitude de s’entretenir avec les gens du matin jusqu’à midi pour décider et juger, alors le Djinn lui a dit : avant que tu aies fini ta séance de tous les jours, j’aurai déjà ramené le trône Mais Salomon voulait une idée plus grande que cela. Soudain, il voit le trône installé devant lui, il en remercia Dieu.
le temple de Salomon
Le trône contenait des bijoux, des parures et de l’or, mais Salomon ordonna de changer la forme de la parure.
Pour éprouver l’intelligence de la reine. L’orgueil l’a empêché d’embrasser la religion monothéiste, et parce qu’elle est une reine.
Mais Salomon a voulu lui donner une autre chance en l’impressionnant avec une technologie plus avancée que personne auparavant n’a pu atteindre jusqu’à nos jours. Il doit finir les négociations avec elle afin qu’elle puisse croire. Elle remarqua un bâtiment magnifique ; ce palais est construit sur la mer, mais pour arriver à l’entrée, il faut traverser l’eau qui se trouve entre la côte et le palais Imaginez ! Elle a vraiment cru que c’était la mer. Il est vrai qu’elle se trouve devant la mer, mais elle est couverte par une surface de verre très transparent, à tel point qu’elle a cru que c’est complètement la mer.

En plus, ce verre supportait le poids du bâtiment et que l’en traverse sans qu’il ne se casse.
Après ce long et fantastique parcours, l’heure de Salomon est arrivée. Telle est la volonté de Dieu dans cette vie.
Dieu a voulu que la mort de Salomon soit une grande leçon qui dit aux gens qui pensent et croient que les Djinns connaissent l’inconnu que cela est une idée fausse.

Salomon avant quelques mois de sa mort, a demandé aux Djinns de construire un grand monument.
Les Djinns ont continué à travailler devant Salomon qui les regardait à travers le balcon en s’appuyant avec tout son corps sur sa canne.
Il les contrôlait, et dès qu’ils pensaient s’arrêter, ils le trouvaient en train de les observer. Mais de crainte d’être emprisonnés, ils continuaient à travailler.

Un jour, pendant qu’il les observait, il mourut en gardant cette position, il n’est pas tombé par terre car il s’appuyait sur sa canne. Son délégué a su qu’il était mort, mais il a voulu que les Djinns finissent ce monument. Il l’a laissé comme il est et n’a informé personne, et de temps en temps, le délégué venait lui murmurait dans l’oreille pour faire croire aux Djinns qu’il était encore vivant.
Ils étaient très étonnés par cette position depuis de longues semaines. Il ne mangeait, ni buvait, ni dormait. Donc ceci est une preuve que les Djinns ne connaissent absolument pas l’inconnu.
Des semaines ont passé, les insectes de terre ont commencé à ronger sa canne par le bas. La canne s’est usée, alors Salomon tomba.

le prophète Salomon
Dans les légendes médiévales juives, islamiques et chrétiennes, le sceau de Salomon était un anneau magique que le roi Salomon était censé avoir possédé.
Cet anneau magique lui donnait simultanément le pouvoir de commander les démons et les génies ou de parler avec les animaux.

Le Coran, sans citer explicitement le sceau, fait une large part à ces légendes sur les pouvoirs de Salomon.
Très souvent le sceau de Salomon y est mentionné voire décrit. Dans certaines versions, le sceau est fait de fer et de laiton, serti de quatre joyaux, avec le nom de Dieu gravé.

le 3ème temple Jérusalem l'arche d'alliance la reine de Saba

J’ai trouvé une femme les gouvernant, qui est bénie de tout, et possède un immense palais.
Je l’ai trouvée, elle et son peuple, se prosternant devant le soleil, au lieu de Dieu.
Le diable a enjolivé leurs œuvres à leurs yeux, et les a repoussés du chemin ; en conséquence, ils ne sont pas guidés.
Ils auraient dû se prosterner devant Dieu, Celui qui manifeste tous les mystères dans les cieux et la Terre,
et Celui qui sait tout ce que vous dissimulez et tout ce que vous déclarez.
Coran sourate 27 verset 23 - 25


Dans des versions plus tardives, l’anneau porte simplement ce qu’on appelle maintenant l’étoile de David ou hexagramme, à l’intérieur d’un cercle ou d’un ourobouros, serpent qui se mord la queue, symbole de l’éternel retour. D’autres versions le voient comme un pentagramme, ou comme d’autres figures plus compliquées. Dans une histoire arabe, on prétend que le démon Sakhr a trompé une des femmes de Salomon pour lui dérober l’anneau. Le démon Sakhr aurait alors régné à sa place pendant 40 jours (40 années, dans certaines versions) tandis que Salomon errait misérablement dans la contrée. Toutefois, par la suite, Sakhr ayant jeté l’anneau dans la mer, celui-ci fut avalé par un poisson qu’un pêcheur attrapa, et qui fut servi à Salomon.

Pourquoi prête-t-on cette connaissance magique à Salomon, faisant de lui le pendant biblique du grand Hermès Trismégiste ?
Pourquoi est-ce lui, et non son père David ou son grand-oncle Moïse, qui est censé posséder ces dons ?

De nombreux récits et dessins médiévaux montrent comment le palais de Salomon fut bâti avec l’aide des djinns.
Ce temple, le premier temple de Jérusalem, Salomon l’avait fait bâtir selon un plan et des indications précises, et sans doute aussi à l’aide de technologies oubliées qui, aux yeux des ignorants, passèrent pour de la magie.
Quant à l’aide des djinns, n’oublions que l’antique terre de Judée était le berceau de plusieurs espèces de géants.
Les Juifs prétendent même que tous les géants qui jadis ont peuplé la terre venaient de chez eux. Bien des prouesses impossibles hier sont aujourd’hui banales.