LA TORAH, LE PSAUME ET L'EVANGILE :

L'ANCIEN TESTAMENT ET LE NOUVEAU TESTAMENT :

L’archéologie est utile aux étudiants de la Bible, car ses découvertes complètent souvent leur connaissance des conditions de vie, des coutumes et des langues de l’époque biblique. Frappé de plein fouet par la guerre, le patrimoine archéologique syrien ne compte plus ses pertes.
Un pavement de mosaïque représentant une scène biblique exceptionnelle : la victoire de David sur le géant philistin Goliath et l’installation à Jérusalem de l’arche d’alliance que les Philistins avaient prise en butin.

Grâce à sa dédicace, on sait qu’elle provenait d’une église du VIIème siècle après JC - Pourquoi cette référence biblique ?
L’église locale a sans doute voulu glorifier l’empereur byzantin Héraclius victorieux des Perses en 628 et la restitution de la Vraie Croix que ceux-ci avaient dérobée à Jérusalem. De cette mosaïque disparue sur le marché noir, il ne reste qu’une mauvaise photographie prise avec un téléphone portable ; la représentante locale des Antiquités qui l’a prise est hélas décédée le lendemain, avant d’avoir pu faire son rapport.
Par bulle, entendez une pastille d’argile sur laquelle a été estampillé un sceau officiel.
Trouvée sous le sol de la cité de David, à Jérusalem, celle-ci avait de quoi réjouir, car le nom imprimé sur le scellé est celui-ci d’un grand nom de la Bible, attesté pour la première fois par l’archéologie : Ézéchias, fils d’Achaz, roi de Juda.

Outre sa résistance au siège de Jérusalem par les Assyriens en 701 avant JC, ce dernier avait gagné sa renommée en réformant les cultes de son royaume et en accordant l’exclusivité au dieu national, Yahvé, au profit du Temple de Jérusalem. On connaissait déjà depuis 2001 la grotte calcaire d’Einot Amitai, située entre Nazareth et Cana.
Il aura pourtant fallu attendre 15 ans pour qu’une équipe issue des universités d’Ariel, en Palestine, et de Malte approfondisse l’étude du site.
Et les archéologues n’ont pas été déçus… Ils ont en effet exhumé des tasses et bols en pierre, démontrant que la grotte abritait un atelier de production calcaire.

À la différence des autres sites de fabrication en Galilée, Einot Amitai abritait à la fois la carrière et la manufacture où les objets étaient fabriqués.
La production date du Ier siècle, période durant laquelle les vases de calcaire étaient utilisés dans toute la Judée.
Les recherches entreprises dans la région ont en effet permis de retrouver des fragments de bols, d’assiettes et de coupes en pierre dans les foyers de peuplements juifs.
À une époque, d’éminents biblistes pensaient que le roi d’Assyrie Sargon II, dont le nom apparaît en Esaïe 20 verset 1, n’avait jamais existé.
Or, en 1843, on a découvert sur un affluent du Tigre près de Khorsabad, en Irak, le palais de Sargon, qui s’étendait sur 10 hectares.
Sorti des ténèbres pour l’histoire profane, Sargon II est aujourd’hui un des monarques assyriens les mieux connus.

D’après la chronologie biblique, Samarie est tombée aux mains des Assyriens en 740 avant notre ère.
Sargon rapporte aussi la prise d’Ashdod, ce qui appuie une nouvelle fois Esaïe.
En fouillant les ruines de la Babylone antique, en Irak, des archéologues ont exhumé près de la porte d’Ishtar quelque 300 tablettes cunéiformes se rapportant au règne de Neboukadnetsar.
Parmi les inscriptions figure une liste de noms, dont celui de : 'Ja’ukînu, [...] roi du pays de Jâhudu'.
Il s’agit de Yehoïakîn, roi du pays de Juda, qui fut emmené captif à Babylone quand Neboukadnetsar prit Jérusalem une première fois en 617 avant notre ère - 2 Rois 24 verset 11 à 15.
Cinq des fils de Yehoïakîn sont également mentionnés sur les tablettes — 1 Chroniques 3 verset 17 - 18.


Et quand Jésus fils de Marie dit : "Ô Enfants d’Israël, je suis vraiment pour vous le Messager de Dieu, confirmateur de ce qui, dans la Torah, est antérieur à moi,
et annonciateur d’un Messager à venir après moi, dont le nom sera Ahmad..."
Coran sourate 61 verset 6


-----

Voici mon serviteur, que je tiens par la main, mon élu, en qui mon âme se complaît ; sur lui, j'ai répandu mon esprit, pour qu'il révèle aux nations ce qui est juste.
הֵן עַבְדִּי אֶתְמָךְ-בּוֹ, בְּחִירִי רָצְתָה נַפְשִׁי; נָתַתִּי רוּחִי עָלָיו, מִשְׁפָּ לַגּוֹיִם יוֹצִיא.
Bible Esaïe 42 verset 1


[אֶתְמָךְ-בּוֹ] de l'hébreu signifiant en français 'Ahmad fils de' et [בְּחִירִי] qui veut dire 'Bhiri' qui se rapproche du nom Bahira, étrange ?

Hélas, après la mort d’Abou-Talib qui le protégeait, rien n’allait plus pour Mohamed. On le lapidait à coups de pierres, on l’ensevelissait sous la boue.
On l’outrageait, on l’injuriait et son sang coulait. A l’image de Jésus, Mohamed souffrant vivait un martyre. Ce martyre est-il allé jusqu’à la mort... suivie d’une résurrection ?
Tabari ne dit pas cela. Mais à la scène suivante, il nous montre un Mohamed qui semble retrouver un peu de force en recevant une aumône aux abords de Taïf... une aumône d’un grain de raisin (admirons en passant la poésie de cette scène allégorique... et la frugalité fiscale de Mohamed qui se satisfait d’un modeste prélèvement sur les revenus du travail... même pas une grappe de raisin... un grain seulement, et encore qu’on lui offre).
Or, son donateur était un immigré originaire de Ninive. Ninive, avez-vous dit ? Ninive, patrie de Jonas, comme le rappelle Mohamed en insistant.

Grosse interrogation !
Car Jonas - tout le monde le sait - est le prophète qui a séjourné 3 jours dans le ventre de la baleine avant d’être recraché sur la terre ferme.
Et il faut savoir que ce récit de Jonas a été souvent rapproché de la scène de la crucifixion et de la résurrection de Jésus, 3 jours après sa mort.

Or, il y a entre La Mecque et Taïf 3 journées de marche (page 97 du livre de Tabari), étonnante coïncidence et mystère des signes !

Nous pouvons observons qu'il est mentionné 3 jours entre La Mecque et Taïf, ce qui discrédite La Mecque comme berceau de l'Islam et confirme Petra (ou Raquim) comme berceau de l'Islam !

  • Entre La Mecque et Taïf : 60 km
  • Entre Petra et Taïf : 1 121 km

manuscrit parchemin hébreu araméen

Celui à qui appartient la royauté des cieux et de la terre, qui ne S’est point attribué d’enfant,
qui n’a point d’associé en Sa royauté et qui a créé toute chose en lui donnant ses justes proportions.
Coran sourate 25 verset 2


ANALYSE DU PROPHÈTE A VENIR ANNONCÉ DANS LA BIBLE :

Lorsque je citerai les concordances entre Moïse et Mohamed, c’était pour bien noter les différences avec Jésus car plusieurs pensent que l'on parle d'une même personne alors que l'on parle de 3 personnes distinctes. Observons ce que nous lisons dans l'Evangile de Jean 1 verset 25 : "... Pourquoi donc baptises-tu si tu n'es ni le Christ, ni Élie, ni le Prophète ?"
Dans ce verset on remarque bien l'attente de trois personnes distinctes !
Mais maintenant reprenait le passage de l'Evangile de Jean du chapitre 14 jusqu'au chapitre 16 verset 14 et là vous constaterez qu'il y a un prophète qui doit venir après Jésus, mais qui selon vous ?

Il vous donnera un autre consolateur, afin qu’il demeure éternellement avec vous…
Maintenant, si nous prenons ce passage de l'Evangile de Jean chapitre 14 verset 16 au sens propre et non au sens figuré, cela voudrait dire que les disciples, selon vous, sont immortels physiquement et spirituellement !
Certains me répondrai que l’Esprit Saint été déjà AVEC les disciples, mais PAS ENCORE en eux.
Ce raisonnement n’est pas valide car si je prends chapitre 16 du verset 7 : "… car SI je ne m’en vais pas, le consolateur ne viendra PAS vers VOUS ; mais, si je m’en vais, je vous l’enverrai."
Il est noté qu'il faut qu'il parte physiquement pour l'envoyer ce qui prouve qu'il ne parle pas du Saint Esprit puisque des passages dans le Nouveau Testament confirment la présence de L'Esprit de son vivant ! "… afin qu’il demeure éternellement avec vous…"
J’ai repris ce passage de Jean 14 verset 14 car, selon vous, les disciples du temps de Jésus sont encore en vie, ou bien est-ce une métaphore ?
Et si c’est une métaphore, ne dira-t-il (Jésus) pas à ces derniers, ce jour-là (lors de sa seconde venue) :


… Seigneur, Seigneur, n’avons-nous prophétisé par ton Nom ?
N’avons-nous pas chassé des démons par ton nom ? Et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton Nom ?
Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité.
Matthieu 7 verset 22 – 23

la Bible

Pourquoi cette réaction du Christ envers eux ?
Des prêtres et des Lévites n’ont pas reconnu Jean-Baptiste comme prophète (Jean 01 verset 21), et Jean-Baptiste lui-même, toujours selon la Bible, ne reconnaît pas le Christ et il envoie même deux de ses disciples s’informer sur Jésus (Luc 07 verset 19)… !
Devant de tels récits, comment pourrait-on leur demander qu’ils (exégètes...) puissent reconnaître la(es) prophétie(s) annonçant le prophète de vérité !

" … tout esprit qui confesse JESUS CHRIST VENU EN CHAIR est de Dieu…"
Il suffit juste de connaître un peu de sens des mots et de lire les mots tels qu’ils figurent…
Avec ce passage : … tout esprit… venu en chair… comment pouvez-vous ne pas croire qu’il s’agisse d’un prophète venu en chair et en os, ce verset démontre bien la vrai signification du mot (sorte de synonyme) esprit ! Moi, le simple personne lambda qui désespère de la bonne signification des mots français, j’ai pris un dictionnaire pour rechercher la signification exacte dans ce contexte du mot 'confesser' pour vous en apporter le sens.

Confesser : du latin confessare 'avouer'

    1. – obtenir des aveux de…
    2. – Faire profession publique d’une croyance…

Que mentionne la Bible, pour nous permettre de l’identifier ?


… il confondra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement : en ce qui concerne le péché, parce qu’ils ne croient pas en moi ;
la justice, parce que je vais au Père, et que vous ne me verrez plus ; le jugement, parce que le Prince de ce monde est jugé.
Jean 16 verset 8 à 11

Le messager Mohamed croyait-il en Jésus ?


Et Nous avons envoyé après eux Jésus, fils de Marie, pour confirmer ce qu'il y avait dans la Torah avant lui.
Et Nous lui avons donné l'Evangile, où il y a guide et lumière…
Coran sourate 5 verset 46

Le messager Mohamed a-t-il parlé de l’ascension de Jésus ?


Rappelle-toi quand Dieu dit : O Jésus, certes, Je vais mettre fin à ta vie terrestre t'élever vers Moi,
te débarrasser de ceux qui n'ont pas cru et mettre jusqu'au Jour de la Résurrection, ceux qui te suivent au-dessus de ceux qui ne croient pas…
Coran sourate 3 verset 55

Le messager Mohamed a-t-il aussi parlé des jugements sur Jésus ?


Le Messie, fils de Marie, n'était qu'un Messager. Des messagers sont passés avant lui.
Et sa mère était une véridique. Et tous deux consommaient de la nourriture. Vois comme Nous leur expliquons les preuves et puis vois comme ils se détournent.
Coran sourate 5 verset 75

Et ils ont dit : Dieu s'est donné un fils ! Gloire à Lui ! Non !
Mais c'est à Lui qu'appartient ce qui est dans les cieux et la terre et c'est à Lui que tous obéissent.
Coran sourate 2 verset 116


… l’Esprit de vérité… il rendra témoignage de moi…
Jean 15 verset 26

Maintenant, pour ceux qui n’y trouvent pas de réponse dans ce développement, je souhaiterai qu’ils nous citent des exemples, de quelle façon l’Esprit Saint a confondu le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement comme l’annonce Jésus ?


… l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité ; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu,
et il vous annoncera les choses à venir… il prendra de ce qui est à moi, et vous l’annoncera.
Jean 16 verset 13 – 14

Peut-on avoir quelques exemples de choses à venir que Jésus à annoncer ?


Malheur aux femmes qui seront enceints et à celles qui allaiteront en ces jours-là !
Mais dans ces jours, après cette détresse, le soleil s’obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière, les étoiles tomberont du ciel, et les puissances qui sont dans les cieux seront ébranlées…
Marc 13 verset 17 à 25

Le messager Mohamed annonce-t-il les mêmes choses à venir que Jésus ?


O hommes ! Craignez votre Seigneur. Le séisme qui précédera l'Heure est une chose terrible.
Le jour où vous le verrez, toute nourrice oubliera ce qu'elle allaitait, et toute femelle enceinte avortera de ce qu'elle portait.
Et tu verras les gens ivres, alors qu'ils ne le sont pas. Mais le châtiment de Dieu est dur.
Coran sourate 22 verset 1 - 2

La conclusion est évidente et claire, le Consolateur [Parakletos] ne pouvait pas être l’Esprit Saint car Jésus n’était-il pas fortifié par l’Esprit Saint durant son ministère !
Nous a parlé d’un autre consolateur et pour que soit possible sa venue, Jésus devait d’abord partir… Mais partir physiquement !
Comment l’Esprit peut-il rendre témoignage devant des Hommes ? Un ange a-t-il déjà parlé à un Homme depuis la naissance du monothéisme ?
Où sont les choses à venir qu’il devait annoncer aux mondes depuis le Christ a été élevé près de Dieu jusqu'au Jour de la Résurrection ?
Voici heureusement un verset qui dénonce cette manipulation de mots :


Bien-aimés, n'ajoutez pas foi à tout Esprit ; mais éprouvez les Esprits, pour savoir s'ils sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde.
Reconnaissez à ceci l'Esprit de Dieu : tout Esprit qui confesse Jésus Christ venu en chair est de Dieu ;
et tout Esprit qui ne confesse pas Jésus n'est pas de Dieu, c'est celui de l'Antichrist, dont vous avez appris la venue, ...
Vous, petits enfants, parce que Celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde… c'est par là que nous connaissons l'Esprit de la vérité et l'Esprit de l'erreur.
1 Epître de Jean 4 verset 1 à 6

Mais que pour cette prophétie du Deutéronome 18 (repris par les Actes 3) il ne reprend pas ces expressions mais utilise la phrase … du milieu de leurs frères… et justement Ismaël est du milieu d’eux (leur frère) car comme Isaac, ils sont génétiquement Abraham pour père !
Et particulièrement dans le contexte précis du Deutéronome, il désigne bel est bien la maison d’Israël.
Observez, à aucun moment, le prophète Moïse parle de la maison d’Israël : "... Je leur susciterai du milieu de leurs frères, un prophète comme toi…"
Mais le fait que qu'un internaute a repris le verset 15 du Deutéronome 18 pour pouvoir y rajouter … du milieu de toi… est très subtile pour le lecteur mais il oublie de spécifier que là, c’est Dieu qui parle à Moïse d’où l’explication de cette expression "… du milieu de toi…"

… Des édits ont été émis pour tuer les enfants males par Pharaon et Hérode…"
Très intéressant ce sujet du massacre d’Hérode, aucun historien ne retrouve de trace de ce fameux massacre d’enfants dans sa biographie, étrange !
Il n’y a que Matthieu qui commente cet évènement…
l’historien d’origine juive Flavius Josèphe n’écrit pas une ligne sur ce sujet.
Maintenant faisons un peu de calcul mathématique :

Le mythe du massacre d’enfant sous Hérode ?
Hérode n’a pas pu commanditer l’assassinat des enfants innocents, puisqu’il est mort dix ans avant les faits qui lui sont reprochés.
Selon l’Evangile de Luc, la naissance de Jésus correspond à la période où était organisé un grand recensement dans la région où vivaient Marie et Joseph.
Il ne pouvait y en avoir qu’un seul recensement et c’est forcément celui de Quirinius.

Quirinius était gouverneur de Syrie en l'an 6 après JC, quand la Judée était rattachée à la province romaine de Syrie parce que ses habitants ne supportaient plus le successeur d’Hérode, Hérode Archélaos. Avec un Hérode le Grand mort en l'an 4 avant JC et un recensement daté de l'an 6 après JC, il ne reste plus qu’à conclure logiquement. A moins que l’on ait perdu la trace d’un autre recensement, organisé par Rome à l’époque d’Hérode le Grand.
Pourquoi Jean le Baptiste n'était-il pas mort durant ce massacre, il avait le même âge que Jésus, étrange ?

Adalberto Giovannini : Impossible du point de vue constitutionnel, il ne peut pas y avoir de recensement tant que la Judée est un royaume indépendant.
Il a forcément été organisé au moment où la Judée est rattachée à une province romaine, histoire de fixer l’assiette fiscale et de déterminer l’impôt à payer.
Ensuite il énumère des miracles que l’on peut attribuer à n’importe quel prophète (entre Moïse et Jésus) mais je voulais des arguments que l’on peut attribuer qu’à Jésus et uniquement à lui !

Il en est parmi les Juifs qui détournent les mots de leur sens.
Coran sourate 4 verset 46

Dans l'Evangile de Matthieu 3 verset 3, le prophète Jean-Baptiste prêchant dans le désert de Judée est la voix (selon lui) qui crie dans le désert pour annoncer la venue de Jésus.
Lorsque l'on lis entièrement le chapitre 40 de Esaïe on devine immédiatement que le chemin est préparer pour Dieu puisque nous trouvons le mot 'Eternel' et non pas Seigneur ce qui aurait pu porter à discussion. Mais encore plus étrange, c'est que l’Evangile de Jean nous dévoile l'identité d'un autre prophète (qui se nomme Jessée) qui aurait révélé cette prophétie :


Une voix crie : Préparez au désert le chemin de l'Eternel, aplanissez dans les lieux arides une route pour notre Dieu...
Esaïe 40 verset 3


---------- et ----------

Moi, dit-il, je suis la voix de celui qui crie dans le désert : Aplanissez le chemin du Seigneur, comme a dit Jessée, le prophète.
Jean 1 verset 23


Matthieu nous annonce dans un autre verset, la venue d'Emmanuel, nom attribuer à Jésus selon lui, prophétisé par le prophète Esaïe.
Voyons et comparons la prophétie d'Esaïe avec le verset de Matthieu pour bien s'assurer d’abord de la fidélité scripturale et que cette prophétie annonçant bien la venue du Christ.
Mais déjà, à la première ligne Matthieu utilise plutôt le mot 'vierge' pour mieux cibler et identifier cette prophétie à la personne unique de Marie, mère de Jésus, or la prophétie d'Esaïe, nous parle au contraire, de jeune fille ce qui est absolument et totalement différent !
Pourquoi s’est-il permis de modifier cette parole divine ?


Voici, la vierge sera enceinte, elle enfantera un fils, et on lui donnera le nom d'Emmanuel, ce qui signifie Dieu avec nous.
Matthieu 1 verset 23


---------- et ----------

... Voici, la jeune fille deviendra enceinte, elle enfantera un fils, et on lui donnera le nom d'Emmanuel.
Il mangera de la crème et du miel, jusqu'à ce qu'il sache rejeter le mal et choisir le bien.
Mais avant que l'enfant sache rejeter le mal et choisir le bien, le pays dont tu crains les deux rois sera abandonné...
En ce jour-là, le Seigneur rasera, avec un rasoir pris à louage au-delà du fleuve, Avec le roi d'Assyrie...
Esaïe 7 verset 14 - 20


Reprenons les passages contradictoires : "… jusqu'à ce qu'il sache rejeter le mal et choisir le bien... "
Le passage ci-dessus est en complète contradiction avec ce que l’on sait déjà du Christ, à savoir l’Evangile de Luc 2 verset 40 : "Or, l’enfant croissait et se fortifiait. Il était rempli de sagesse, et la grâce de Dieu était sur lui."

"… le pays dont tu crains les deux rois sera abandonné..."
Ici, le doute s’amplifie grandement car on sait que du temps du Christ les Enfants d’Israël (le royaume de Juda et le royaume d’Israël) n’avaient plus autorité sur la terre de Palestine mais ils étaient entièrement sous domination romaine !
"… le Seigneur rasera … Avec le roi d'Assyrie..." Là, la boucle est bouclée.
Nous avons enfin la preuve visuelle que cette prophétie n’est pas pour annoncer le Christ !
Il est maintenant aisé de comprendre pourquoi Matthieu n’a pas repris entièrement cette prophétie car la suite est incompatible !
Puis, Matthieu nous annonce encore une prophétie mais de Michée pour re-confirmer la venue de Jésus.
Reprenons cette fois-ci, la prophétie de Michée, pour y relever d'autres indices supplémentaires puisque à Bethlehem plusieurs chefs (rois, oints…) y sont nés :


... A Bethlehem en Judée ; car voici ce qui a été écrit par le prophète : Et toi, Bethlehem, terre en Juda,
Tu n'es certes pas la moindre entre les principales villes de Juda, car de toi sortira un chef Qui paîtra Israël, mon peuple.
Matthieu 2 verset 5 – 6


---------- et -----------

... Et toi, Bethlehem Ephrata, Petite entre les milliers de Juda, de toi sortira pour moi Celui qui dominera sur Israël, et dont l'origine remonte aux temps anciens...
C'est pourquoi il les livrera jusqu'au temps où enfantera celle qui doit enfanter, et le reste de ses frères Reviendra auprès des enfants d'Israël... C'est lui qui ramènera la paix.
Lorsque l'Assyrien viendra dans notre pays, et qu'il pénétrera dans nos palais, Nous ferons lever contre lui sept pasteurs et huit princes du peuple... Il nous délivrera ainsi de l'Assyrien...
Michée 5 verset 1 à 6


vestige

Avec la prophétie plus complète de Michée on remarque uniquement le mot 'Bethlehem' pour Matthieu mais 'Bethlehem Ephrata' (c’est un nom très ancien) pour Michée, ensuite les textes diffèrent totalement entre eux. On trouve : … Celui qui dominera sur Israël… là, il n’y a pas photo, on peut exclure le Christ de cette prophétie car à aucun moment il n'a dominé Israël durant son ministère :
… Si mon Royaume était de ce monde, mes serviteurs auraient combattu pour moi afin que je ne fusse pas livré aux Juifs…
… et le reste de ses frères Reviendra auprès des enfants d'Israël… Il nous délivrera ainsi de l'Assyrien...

Il s’agit sûrement de l’une des déportations et en ce qui concerne l’assyrien, pas de doute cette prophétie ne s’adresse pas au Christ !

Qui est cette voix qui crie ?
Jean-Baptiste selon Matthieu. Une métaphore selon Esaïe.
Comment s’appelle le prophète qui a prophétisé ce verset ?
C'est Esaïe selon l’Evangile de Matthieu ou Jessée selon l’Evangile de Jean.
Et à qui s’adresse cette prophétie ?
L’ Evangile de Matthieu et de Jean attribuent la prophétie à Jésus et elle se justifie par le mot 'Seigneur'.
Alors qu’ Isaïe attribue la prophétie à Dieu et elle se justifie par contre par le mot 'Eternel'. Mais qui dit la vérité ?


Espérez-vous que de pareils gens vous partageront la foi ?
Alors qu’un groupe d’entre eux, après avoir entendu et compris la parole de Dieu, la falsifièrent sciemment.
Coran sourate 2 verset 75


----------

Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur, ...
Mais le consolateur, l'Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit.
Jean 14 verset 16 à 26


Qui est donc ce Consolateur ?
Le mot [παράκλητος = Parakletos], signifie le consolateur, avocat, intercesseur, défenseur.
Remarquer la différence entre paraclet [παράκλητος] et prophète [προφήτης] est très petite dans le système d'écriture grecque.
Une faute de copiste a substitué les voyelles dans quelques copies, et cette faute aura fait loi pour les Chrétiens hostiles à l'Islam.

Quels que soient les doutes, comme celui sur le mot 'parakletos', on peut simplement consulter l’un des manuscrits existants ; ils sont à disposition de toute personne qui veut les examiner (y compris deux des plus anciens : le Codex Sinaïticus et le Codex Alexandrinus au British Library de Londres).
Il y a plus de 70 manuscrits du Nouveau Testament en langue grecque, précédant l’avènement de l'Islam.
Maintenant observons le mot grec qui a servi à traduire le mot Consolateur et Prophète :

  • C O N S O L A T E U R = π α ρ ά κ λ η τ ο ς

  • P R O P H E T E = P R O F I T I S = π ρ ο φ ή τ η ς

  • E S P R I T = P N E U M A = π ν ε ύ μ α

Voyez comment il est facile de changer la signification d'un mot juste en mettant les mauvaise voyelles, car les voyelles ne sont arrivées que bien plus tard ! Le grec, l'hébreu, l'araméen, l'arabe... sont des langues sémitiques qui s'écrivaient sans voyelle.
On ne connaît pas le mot araméen que Jésus a pu employer, et qui a été traduit par le mot Parakletos dans la version grecque.

C'est donc sur le mot grec que doit porter notre discussion !
Si l'on fait une lecture rapide, on identifie le Consolateur à l’Esprit Saint.
Or, cela n'est pas possible car le verset suivant nous informe que :


Cependant je vous dis la vérité : il vous est avantageux que je m'en aille,
car si je ne m'en vais pas, le consolateur ne viendra pas vers vous ; mais, si je m'en vais, je vous l'enverrai.
Et quand il sera venu, il confondra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement.
Jean 16 verset 7 – 8


Reprenons le passage : "... car si je ne m'en vais pas, le consolateur ne viendra pas vers vous... "
Mais pourtant, on trouve la présence de l'Esprit Saint en même temps que la présence de Jésus, en ce temps-là, Jésus vint de Nazareth en Galilée, et il fut baptisé par Jean-Baptiste dans le Jourdain.


Au moment où il sortait de l'eau, il vit les cieux s'ouvrir, et l'Esprit descendre sur lui comme une colombe.
Marc 1 verset 9 – 10


Comment après la venue de la colombe, Jésus aurait-il accompli les miracles si ce n'était avec l'aide de l’Esprit Saint.
Donc, le mot 'Consolateur' ne pouvait pas s'adresser à l'Esprit Saint mais plutôt à une personne faite de chair et d'os, en un mot à un prophète comme lui, comme le souligne ce verset qui a pour but de nous éclairer sur la signification du mot 'Esprit' [ Pneuma = πνεύμα ].


Bien-aimés, n'ajoutez pas foi à tout esprit ; mais éprouvez les esprits, pour savoir s'ils sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde.
Reconnaissez à ceci l'Esprit de Dieu : tout esprit qui confesse Jésus Christ venu en chair est de Dieu ; et tout esprit qui ne confesse pas Jésus n'est pas de Dieu,
c'est celui de l'Antichrist, dont vous avez appris la venue, et qui maintenant est déjà dans le monde.
1 Epître de Jean 4 verset 1 à 3


Observez attentivement le passage : "... tout esprit ... venu en chair... "
Car il nous démontre enfin qu'il s'agit de quelqu'un fait de chair et d'os donc d'un prophète !
Jean a parlé de la promesse relative au consolateur, que les autres Evangélistes ont passé sous silence, tandis qu'il ne dit rien de la promesse relative à l'Esprit Saint, qui est mentionnée par Luc.
Il n'y a rien là qui doive nous surprendre. Les Evangélistes sont souvent d'accord pour mentionner des détails insignifiants, tandis qu'ils différent sur les points les plus essentiels.

"... et tout esprit ... c'est celui de l'Antichrist..."
Vous constatez ici que le mot 'esprit' est synonyme de prophète (et un esprit faux ne peut-être qu'un imposteur, un faux prophète).
Le messager Mohamed était lettré et quand l'Archange Gabriel lui révèle le Coran, le prophète est vêtu d'un manteau car nous sommes en hiver.
Mais le Nouveau Testament ne nous a pas laissé livrer à nous-mêmes, partagés entre la vérité et le mensonge.
Il nous a laissé un moyen infaillible pour reconnaître les synonymes du mot prophète = consolateur, défenseur, paraclet, esprit, avocat, médiateur... :


Mes petits enfants, je vous écris ces choses, afin que vous ne péchiez point.
Et si quelqu'un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus Christ le Juste.
1 Epître de Jean 2 verset 1

Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus Christ homme...
1 Thimothée 2 verset 5


Même dans le Deutéronome (Ancien Testament), on annonce la venue de Mohamed comme dans les Actes (Nouveau Testament) :


... Je leur susciterai du milieu de leurs frères, un prophète comme toi, je mettrai mes paroles dans sa bouche, et il leur dira tout ce que je lui commanderai.
Et si quelqu'un n'écoute pas mes paroles qu'il dira en mon nom, c'est moi qui lui en demanderai compte.
Deutéronome 18 verset 17 - 19


---------- et ----------

Moïse a dit : Le Seigneur votre Dieu vous suscitera d'entre vos frères un prophète comme moi ;
vous l'écouterez dans tout ce qu'il vous dira et quiconque n'écoutera pas ce prophète sera exterminé du milieu du peuple.
Actes 3 verset 22 - 23


"... du milieu de leur frère..." "... suscitera d'entre vos frères..."
et non pas du milieu des fils d'Israël... ni du milieu de toi...
Et justement Ismaël étant le premier fils d'Abraham et frère d'Isaac, il est logiquement du milieu de leur frère (Isaac et Ismaël, les fils d'Abraham).

    "...un prophète comme toi..."

  • - Mohamed est né avec un père et une mère biologique comme Moïse : (Exode 6 verset 20)
  • - Mohamed a sa vie qui prend un tournant à 40 ans comme Moïse : (Actes 7 verset 23)
  • - Mohamed s'est marié et a eu des enfants comme Moïse : (Exode 18 verset 5)
  • - Mohamed a apporté une législation et un guide (avec le Coran) comme Moïse (la Torah)
  • - Mohamed a subi un exode (de Petra à Yathrib) comme Moïse (peuple hébreu hors d'Égypte Exode 12)
  • - Mohamed est mort et enterré comme Moïse (Deutéronome 34 verset 6)...

  • "... je mettrai mes paroles dans sa bouche..."

  • - Mohamed commençait toujours les sourates par la 'bismillah' (formule de respect) pour nous rappeler qu'il n'était pas l'auteur mais juste un avertisseur, en citant ceci :
    Au nom de Dieu, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.
  • - Moïse a été un leader et un messager pour son peuple comme Mohamed, pas comme Jésus qui a été rejeté par son propre peuple et qui parfois n’avait pas d’endroit où dormir :

les renards ont des tanières, et les oiseaux du ciel ont des nids : mais le Fils de l’homme n’a pas un lieu où il puisse reposer sa tête.
Luc 9 verset 58


L'archéologue Adam Zertal en effectuant des recherches dans le secteur de la tribu de Manassé a fouillé plus de 1532 sites de 1982 à 2015, de plus a écrit six volumes archéologiques d'environ 800 pages.
Donc ce sont bien des faits compilés sur 4 800 pages et non pas des théories !


Le Coran est un Rappel pour toute l'humanité : Ceci n'est qu'un rappel à l'univers.
Coran sourate 38 verset 87


LE PROPHÈTE NATHAN DANS LA BIBLE ET LE CORAN :


L'Eternel envoya Nathan vers David. Et Nathan vint à lui, et lui dit : Il y avait dans une ville deux hommes, l'un riche et l'autre pauvre.
Le riche avait des brebis et des boeufs en très grand nombre. Le pauvre n'avait rien du tout qu'une petite brebis, qu'il avait achetée ;
il la nourrissait, et elle grandissait chez lui avec ses enfants ; elle mangeait de son pain, buvait dans sa coupe, dormait sur son sein, et il la regardait comme sa fille.
Un voyageur arriva chez l'homme riche. Et le riche n'a pas voulu toucher à ses brebis ou à ses boeufs, pour préparer un repas au voyageur qui était venu chez lui ;
il a pris la brebis du pauvre, et l'a apprêtée pour l'homme qui était venu chez lui.
La colère de David s'enflamma violemment contre cet homme, et il dit à Nathan : L'Eternel est vivant ! L'homme qui a fait cela mérite la mort.
Et il rendra quatre brebis, pour avoir commis cette action et pour avoir été sans pitié.
Et Nathan dit à David : Tu es cet homme-là ! Ainsi parle l'Eternel, le Dieu d'Israël : Je t'ai oint pour roi sur Israël, et je t'ai délivré de la main de Saül ;
je t'ai mis en possession de la maison de ton maître, j'ai placé dans ton sein les femmes de ton maître, et je t'ai donné la maison d'Israël et de Juda.
Et si cela eût été peu, j'y aurais encore ajouté. Pourquoi donc as-tu méprisé la parole de l'Eternel, en faisant ce qui est mal à ses yeux ?
Tu as frappé de l'épée Urie, le Héthien ; tu as pris sa femme pour en faire ta femme, et lui, tu l'as tué par l'épée des fils d'Ammon.
Maintenant, l'épée ne s'éloignera jamais de ta maison, parce que tu m'as méprisé, et parce que tu as pris la femme d'Urie, le Héthien, pour en faire ta femme.
Ainsi parle l'Eternel : Voici, je vais faire sortir de ta maison le malheur contre toi, et je vais prendre sous tes yeux tes propres femmes pour les donner à un autre,
qui couchera avec elles à la vue de ce soleil. Car tu as agi en secret; et moi, je ferai cela en présence de tout Israël et à la face du soleil.
David dit à Nathan : J'ai péché contre l'Eternel ! Et Nathan dit à David : L'Eternel pardonne ton péché, tu ne mourras point.
Mais, parce que tu as fait blasphémer les ennemis de l'Eternel, en commettant cette action, le fils qui t'est né mourra.
2 Samuel 12 verset 1 à 13

Le passage dans Samuel du chapitre 12, nous explique enfin le passage du Coran que certains traducteurs (du Coran) ont parfois mal interprétrés comme par exemple les brebis signifiant 'les femmes' et les deux litiges qui sont David et Urie !
Car dans le Coran, cette parabole s'adresse à David au sujet et la femme d'Urie mais l'exégète a omis d'attribuer ce récit au prophète Nathan, étrange ?


femme de Urie

Et t’est-elle parvenue la nouvelle des disputeurs quand ils grimpèrent au mur du sanctuaire !
Quand ils entrèrent auprès de David, il en fut effrayé. Ils dirent : N’aie pas peur ! Nous sommes tous deux en dispute ; l’un de nous a fait du tort à l’autre.
Juge donc en toute équité entre nous, ne sois pas injuste et guide-nous vers le chemin droit.
Celui-ci est mon frère : il a quatre-vingt-dix-neuf brebis, tandis que je n’ai qu’une brebis.
Il m’a dit : 'Confie-la-moi' et dans la conversation, il a beaucoup fait pression sur moi."
Il dit : "Il a été certes injuste envers toi en demandant de joindre ta brebis à ses brebis."
Beaucoup de gens transgressent les droits de leurs associés, sauf ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres - cependant ils sont bien rares. -
Et David pensa alors que Nous l’avions mis à l’épreuve. Il demanda donc pardon à son Seigneur et tomba prosterné et se repentit.
Nous lui pardonnâmes. Il aura une place proche de Nous et un beau refuge.
Coran sourate 38 verset 21 à 25