L'IMPOSTURE DU MONUMENT DE STONEHENGE :

LA FALSIFICATION DE STONEHENGE :

Selon eux, le site aurait été construit entre 2 800 et 1 600 ans avant Jésus-Christ en Angleterre.
Stonehenge signifie les pierres suspendues. C’est l’un des plus fameux monuments mégalithiques au monde, inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO.
Une étude révèle que les monolithes dressés n’étaient ni dressés, ni des blocs de pierre, et pas même monolithiques.

Il s’agirait en fait de fosses ayant contenu :
"du bois qui a été levé verticalement et enlevé à un certain moment... Le sommet des fosses a été rempli de gravats de craie, puis recouvert d’un énorme remblai de terre." : explique Nick Snashall, une archéologue qui a participé à l’étude.
On ne sait pas pourquoi les bâtisseurs de Stonehenge ont retiré les poteaux de bois et laissé le fossé que les scientifiques ont découvert aujourd’hui.
Et depuis 1901, le site n'est plus conforme à son histoire : la plupart des pierres étaient par terre.
Rebâti par des architectes de l’armée britannique sans aucun souci des polarités et de la géobiologie.
Les pierres qui le composent ont été redressées et réassemblées au siècle dernier par un préhistorien et archéologue, Richard John Copland Atkinson.
Le monument est entouré d’un fossé circulaire de 104 m de diamètre et d’un talus présentant 56 cavités de grandes dimensions : les trous d’Aubrey. Atkinson a retrouvé dans ces cavités des fragments de charbon de bois, d’os humains carbonisés et de petits objets comme des épingles à cheveux en os ou de longues baguettes de silex taillé. Stonehenge aurait ainsi été utilisé comme cimetière à crémation pendant plusieurs siècles.

- Pendant plus de 100 ans Stonehenge était une zone fermée, gardée par des patrouilles militaires, des avions et hélicoptères.
- Les résidents locaux ont été expulsés durant la Seconde Guerre mondiale, sous le prétexte d’exercices ; l’armée a pris le contrôle des villages, la situation persiste jusqu’à ce jour.

Baptisée 'Stonehenge Hidden Landscape Project', cette étude a permis aux chercheurs de découvrir 15 nouveaux monuments autour du site initial et d'identifier notamment des puits, des auges ou encore des tranchées. Une vaste fosse de 4,5 mètres a précisément retenu l'attention de Vince Gaffney, professeur à l'université de Birmingham, qui a co-dirigé cette étude : ce dernier pense que les hommes y mettaient le feu pour que le site puisse être aperçu de jour comme de nuit. "Il s'agit certainement d'un des sites les plus importants et les plus étudiés du monde... le lieu a été complètement transformé par cette étude, il ne sera plus jamais le même" : a-t-il déclaré.

Stonehenge

En 1901, pendant que les maçons partaient travailler, la rubrique du courrier des lecteurs du Times était pleine de lettres bucoliques de réclamation.
Mais la première étape de restauration était néanmoins en route et John Ruskin, fit tomber une sentence qui devait lui survivre... "La restauration est un mensonge" : tempêta-t-il.
La rénovation de Stonehenge montait malgré tout en puissance et d'autres travaux furent entrepris en 1919, 1920, 1958, 1959 et 1964.

Si la pseudo datation des pierres géantes a bien révélé qu’elles remonteraient approximativement entre -3 000 et -2 000 avant Jésus-Christ, le cercle de Sarsen a fait lui l’objet entre 1901 et 1968 de plusieurs campagnes de restauration à la suite de fouilles archéologiques. Et de nombreuses photos prises au cours de ces chantiers en attestent.
Christopher Chippindale, conservateur du musée d'archéologie et d'anthropologie de l'université de Cambridge et auteur de Stonehenge accompli, avoue : "Presque toutes les pierres ont été déplacées d'une manière ou d'une autre et reposent sur du béton."

Et pendant les longs étés chauds il serait possible – si on peut s'approcher des pierres – de voir en grattant le gazon se révéler les socles de béton sur lesquels la majorité des pierres sont aujourd'hui posées. Indice révélateur, mais il est difficile aujourd'hui de le repérer car les abords de Stonehenge sont interdits.
On se demande comment un événement aussi énorme que la résurrection d'un monument terrestre tel que Stonehenge soit passée inaperçue.

Le monument est entouré d’un fossé circulaire de 104 mètres de diamètre et d’un talus présentant 56 cavités de grandes dimensions : les trous d’Aubrey.
Atkinson a retrouvé dans ces cavités des fragments de charbon de bois, d’os humains carbonisés et de petits objets comme des épingles à cheveux en os ou de longues baguettes de silex taillé.
Stonehenge aurait ainsi été utilisé comme cimetière à crémation pendant plusieurs siècles. Mais rien ne permet de dire qu’il a été conçu pour servir de tombeau.

Ce pseudo monument date du XXème siècle, rebâti avec des mégalithes épars par des architectes de l’armée britannique sans aucun souci des polarités et de la géobiologie. On ne s’étonnera plus que ce monument faussement néolithique ne vibre pas du tout, en tout cas pas plus que n’importe quel coin de campagne du Wiltshire… Stonehenge est un faux gigantesque, une énorme arnaque.

DES QUESTIONS TROUBLANTES :

Seulement des éléments sur les photos suggèrent le contraire. En effet, si ce n’était qu’un travail de restauration, pourquoi des barbelés militaires entouraient les lieux ?
L’auteur possède un bon nombre d’arguments plutôt étonnants pour expliquer cette hypothèse irréelle:

  1. - Des exercices militaires étaient tenus près de Stonehenge en 1898.

  2. - De cette époque jusqu’à la Seconde Guerre mondiale, le ministère de la Défense a acheté de grandes étendues de terres dans la région.

  3. - Actuellement, le ministère de la Défense possède 390 km².
    Dans les environs de Stonehenge, dont certains sont fermés en permanence et les autres accès sont sévèrement limités.

  4. - Par le passé, dans les environs de Stonehenge accueillaient un embranchement ferroviaire et un aéroport, les deux ont été ensuite supprimés.

  5. - En 1943, les habitants du village de Imber (15 km de Stonehenge) et du village Par Hinton ont été expulsés.
    Dans l’article sur Imber il est dit que jusqu’à ce jour le village est sous le joug des militaires.

  6. - À 2 kilomètres au Nord de Stonehenge se trouve l’école royale d’artillerie, qui conduit des tirs réels 340 Jours par an.

  7. - À 9 km au Sud-Est, avec l’aérodrome militaire, se trouve le 'Defence Science and Technology Laboratory', dont les travaux sont essentiellement classifiés.

  8. - À 17 kilomètres à l’Ouest de Stonehenge se trouve une base militaire et l’aérodrome des hélicoptères de combat 'Apaches'.

  9. - Dans le domaine de Stonehenge il n’y a pas d’activités agricoles.
    Pour cette raison, de vertes prairies autour de Stonehenge ont obtenu une valeur scientifique particulière comme le sont les dernières pelouses naturelles en Angleterre, et peut-être dans toute l’Europe.

Mais si Stonehenge a été construit au siècle dernier, on peut se demander quelle en ait la raison.
Et l’étudiant en recherche historique, Brian Edwards, qui a révélé récemment que le monument avait été totalement reconstruit, a découvert des photos rares de la restauration de Stonehenge.
Il a dit : "C’est tout à fait comme si Stonehenge avait subi un nettoyage historique. Les gens ont été maintenus pendant trop longtemps ignorants des travaux de restauration du site. Je suis stupéfait du peu de gens au courant de la chose. Je trouve merveilleux que le guide s’apprête à raconter bientôt toute l’histoire."
Les pierres sont conçues pour être une sorte de portail dimentionnelle, pour avoir accès à une autre dimension parallèle et invisible celle du monde des djinns ; On dit que Stonehenge est un résonateur sonore : lorsqu'un son est joué à la bonne fréquence et au bon emplacement, il est censé avoir un effet sur un portail vers une autre dimension."

Nick Snashall le président Barack Obama