GOG ET MAGOG ?

QUI EST DONC DHOUL QARNAÏN DANS LE CORAN ?

L'apparence du geste ne donne pas le secret du geste
Dans la sourate 18, le personnage qui accompagne Moïse nous révèle par ces 3 histoires que le prophète est limité par le savoir...
Atteindre ce savoir nous permet d'atteindre une vraie liberté !
Si vous pensez qu'avec le savoir du croyant vous avez compris la finalité de cette foi, c'est que vous êtes encore prisonnier de l'apparence.
Il nous manque le savoir du fond des choses ce qui transcende l'apparence.
Cette histoire est venue après celle de [al Khidr] (personnage mystérieux envoyé par Dieu) qui parlait de l'inconnu et des questions spirituelles.
Pour réaliser l'équilibre, il fallait donc la faire suivre par cette hsitoire de Dhoul Qarnaïn qui suivit une voie pour le bien, afin que les gens ne restent pas à attendre l'inconnu, mais travaillent et se servent des moyens de la réussite dans la vie.

Le premier verset de ce récit commence par : "Et ils t’interrogent à propos de Dhoul Qarnaïn."
Pourquoi Dieu ne cite-t-Il pas le vrai nom mais un surnom de cet illustre personnage ?
Il était passionné de découverte de l'inconnu et fut éduqué à l'amour du bien, au don à tous les hommes quelle que soit leur nationalité ou leur religion parce qu'il a fait le tour du monde.
Il réformait même pour les païens et ressemblait en cela à Abraham et Moïse.
Le vrai nom de ce souverain des mondes (visible et invisible), puissant, sage, un grand dirigeant et un grand conquérant était connu des rabbins et a certainement laissé son empreinte dans leurs mémoires par des faits prodigieux, des dons Divins qu’ils ont gardés sournoisement secrets.
Dieu nous dit bien qu’Il a affermi sa puissance sur Terre, lui a octroyé des moyens illimités sur toute chose et "... quelque fait mémorable." dans le verset 83 ci-dessous, implique que Dhoul Qarnaïn avait plusieurs autres faits mémorables à son actif.

Les rabbins n’ont pas demandé son nom qu’ils gardèrent secrètement, mais simplement le récit du voyage de cet homme entre l’Orient et l’Occident.
Ce surnom 'Dhoul Qarnaïn', littéralement 'aux deux cornes', était en rapport avec un événement unique et dans l’Histoire des juifs de l’époque et dans la vie de ce glorieux et puissant roi et prophète dont ils avaient connaissance.
En réponse à cette question test, non seulement Dieu nous relate une partie de l’histoire de celui qui a atteint l’Orient et l’Occident mais aussi le désigne par cette appellation délibérément afin de prouver aux rabbins par deux fois la véracité de la prophétie de Mohamed et couper court à leurs stratagèmes.


Ils te questionnent à propos de Dhoul Qarnaïn. Dis : "Je vais vous narrer un peu de son histoire."
Nous lui avons accordé de l’autorité sur Terre et l’avons pourvu de toutes sortes de moyens. Puis, il poursuivit une voie.
Quand il atteignit l’extrême ouest, il trouva que le soleil se couchait dans un vaste océan, et il y trouva des gens.
Nous avons dit : "Ô Dhoul Qarnaïn, tu peux gouverner comme tu le souhaites ; soit punir, soit être gentil envers eux."
Il dit : "Quant à ceux qui transgressent, nous les punirons ; puis, quand ils retourneront à leur Seigneur, Il les condamnera à un châtiment plus grand.
Quant à ceux qui croient et mènent une vie droite, ils reçoivent une bonne récompense ; nous les traiterons avec gentillesse."
Puis il poursuivit une autre voie. Quand il atteignit l’extrême Est, il trouva que le soleil se levait sur des gens qui n’avaient rien pour s’en abriter.
Naturellement, nous étions pleinement conscients de tout ce qu’il découvrit. Il poursuivit ensuite une autre voie.
Quand il atteignit la vallée entre deux falaises, il trouva un peuple dont la langue était à peine compréhensible.
Ils dirent : "Ô Dhoul Qarnaïn, Gog et Magog sont des corrupteurs de la Terre. Pouvons-nous te payer pour créer une barrière entre nous et eux ?"
Il dit : "Mon Seigneur m’a donné de grands bienfaits. Si vous coopérez avec moi, je construirai un barrage entre vous et eux.
Apportez-moi des masses de fer." Dès qu’il eut remplit l’espace entre les deux falaises,
il dit : "Soufflez." Dès que cela devint chaud et incandescent, il dit : "Aidez-moi à verser du goudron sur le dessus."
Ainsi, ils ne pouvaient pas y grimper, et ils ne pouvaient pas y faire de trous non plus.
Il dit : "Ceci est une miséricorde de mon Seigneur. Quand la prophétie de mon Seigneur adviendra, Il fera s’effondrer le barrage. La prophétie de mon Seigneur est vérité."
À ce temps-là, nous les laisserons s’envahir les uns les autres, puis on soufflera dans le cor, et nous les convoquerons tous ensembles.
Coran sourate 18 verset 83 à 99


Dhoul-Qarnaïn, fit trois voyages: un vers l'Ouest, un vers l'Est et un autre vers le Nord.
Le premier voyage est un voyage de justice, le deuxième voyage est un voyage de développement économique et le troisième voyage est un voyage pour faire face aux forces extérieures agressant nos pays.
La première histoire est une histoire de justice, la deuxième une histoire de désespoir et la troisième, une faiblesse de volonté.
Un peuple qui ne veut pas travailler, qui ne veut rien faire pour se sauver alors qu'il meurt chaque jour, il veut rester ainsi attendant que quelqu'un vienne le sauver.

Il entreprit donc le travail en guidant son peuple et les jeunes dans son pays à acquérir plus de savoirs et de connaissances.
"... Nous avons affermi sa puissance sur Terre..."
Dans le verset coranique, Dieu nous dit bien que Dhoul Qarnaïn avait reçu de Sa part une puissance inégalée sur Terre ainsi que des moyens illimités, une permission divine pour toute chose…
Donc un royaume immense et très puissant, certainement le plus puissant, ce qui implique que ce royaume et son souverain étaient connus dans le monde entier voir plus…
Retenons trois éléments importants dans le Verset 86 :

  • Dieu communique directement avec Dhoul Qarnaïn.
  • Dieu a affermi sa puissance sur Terre
  • Il lui permet et lui laisse le choix, soit de châtier cette peuplade, soit de la traiter avec bienveillance.

Donc nous apprenons qu’une communication sans intermédiaire existe entre le Seigneur des Mondes et Dhoul Qarnaïn.
Dans les versets 87 et 88, nous voyons qu’il s’agit d’un roi qui vient appliquer la Loi Divine avec droiture, bienveillance et sagesse, il refuse une rémunération proposée par un autre peuple qui ne comprenait presque aucun langage pour la construction d’une barrière protectrice en insistant sur la valeur inestimable des dons que Dieu lui avait déjà octroyés.


Salomon djinns

Dhoul Qarnaïn comprenait donc leur langage, un fait à noter et à mettre dans les dons accordés par Dieu…
Avec son comportement exemplaire, il mit toujours la puissance et les moyens qu’il détenait au service des plus faibles, Dieu en le citant dans une vingtaine de versets nous prouve combien Dhoul Qarnaïn est aimé de Lui. Dhoul Qarnaïn fut missionné par Dieu pour stopper les ravages que Gog et Magog commençaient à perpétrer sur Terre.
La technique utilisée dans la construction de ce mur de fer transformé en acier recouvert de cuivre à l’état liquide n’était pas connue des gens de l’époque, un autre fait à noter et à mettre dans les dons accordés par Dieu.
Comme il le dit lui-même dans le verset 98, cette technique lui fut révélée par Dieu, en Lui il exprime sa foi et sa croyance de l’Heure…

Il était en relation directe avec Dieu, après les éléments sur ce Roi que nous venons de voir et en suivant la définition, nous pouvons donc le désigner comme un prophète.
Nous en concluons que Dhoul Qarnaïn était un roi et un prophète, Dieu lui a donné le plus grand royaume jamais dirigé par un roi, une puissance inégalée, une notoriété mondiale ou même plus, le don de comprendre de nombreux langages (animaux...), de gouverner avec justice et sagesse, la connaissance des métaux, le Fer et le Cuivre, des moyens illimités pour voyager de l’Orient à l’Occident. Nous savons qu’il était connu des rabbins et nous avons donc assez d’éléments pour saisir l’étrange ressemblance avec un autre illustre Roi et Prophète qui n'est autre que Salomon.

Dans le Coran comme dans la Torah, quel est le Roi et Prophète doué d’une grande sagesse et d’une grande droiture qui a voyagé de l’Orient à l’Occident, à qui Dieu a exaucé son vœu d’avoir un royaume jamais dirigé par un roi avant lui, immense et puissant tel que personne n’aura après lui, qui possédait une armée invincible faites de djinns qui lui étaient soumis et exécutaient tous ses ordres, mais également d’animaux dont ils comprenait le langage, principalement celui des oiseaux, le vent lui était assujetti, il se déplaçait très facilement et très vite, où et quand il voulait, lui a été offerte la source du cuivre ainsi que la maitrise du fer par son père lui aussi Prophète qui l’avait reçu de Dieu, qui avait connaissance de l’invisible, qui a combattu et terrassé les puissances du mal et pour terminer, qui est connu des rabbins et présent dans leurs Livres ?
Ce roi et prophète Salomon n’était pas très apprécié par ces rabbins, trop bon, trop juste, trop pieux, trop puissant, trop aimé de Dieu, ils sont allés jusqu’à falsifier beaucoup de choses à son sujet dans leurs écritures…


Nous avons doté David de bénédictions de notre part : "Ô montagnes, soumettez-vous avec lui, et vous aussi, Ô oiseaux."
Nous avons assoupli le fer pour lui. "Tu peux faire des boucliers qui conviennent parfaitement, et œuvre à la droiture. Quoi que vous fassiez, J’en suis Voyant."
À Salomon nous avons assujetti le vent à sa disposition, voyageant un mois en venant et un mois en partant. Et nous avons fait qu’une source de cuivre jaillisse pour lui.
De plus, les djinns travaillaient pour lui, par la permission de son Seigneur. Quiconque d’entre eux ignorait nos ordres, nous lui faisions subir un châtiment sévère.
Ils fabriquaient pour lui tout ce qu’il voulait – niches, statues, bassins profonds et lourdes marmites.
Ô famille de David, œuvrez (à la droiture) pour montrer votre reconnaissance. Seuls quelques-uns de Mes serviteurs sont reconnaissants.
Coran sourate 34 verset 10 à 13


Nous avons vu les nombreuses similitudes existantes entre Dhoul Qarnaïn et Salomon, dans le verset 12, Dieu nous dit sur Salomon, en plus de lui avoir donné la source du cuivre, la servitude des djinns qui exécutaient pour lui ce qu’il voulait, qu’il parcourait le monde avec le vent qui lui était soumis, sur une distance en une journée de 30 jours de marche pour le parcours du matin et 30 jours de marche pour le parcours du soir.
Le matin le soleil se lève à l’Est, le soir il se couche à l’Ouest, là aussi nous trouvons une concordance avec Dhoul Qarnaïn qui voyagea avec une grande facilité de l’Orient à l’Occident, mais si Dieu nous apporte ces précisions, c’est que c’est important et qu’il y a un travail de réflexion à faire …
Un jour de marche équivaut environ à 40 km , donc 30 jours x 40 km = 1 200 km la distance parcourue en un mois pour des gens normaux, 'le parcours du matin' signifie que Salomon, porté par le vent (seul ou avec son armée) parcourait approximativement 1 200 km en une période à partir de l’aube et le lever du soleil et 'le parcours du soir' entre le coucher du soleil et la nuit, le crépuscule…
Suivant les saisons, la durée de l’aube et du crépuscule est variable, entre 1 heure et 1h30, donc nous avons ici la preuve coranique de la rapidité avec laquelle le prophète Salomon se déplaçait d’une région à l’autre et couvrait de très longues distances en très peu de temps, 1 200 km ou plus en 1 heure est étrangement la valeur de la vitesse du son dans l’air qui est de 1 224 km/h…

Une autre concordance frappante entre 'Dhoul Qarnaïn et Salomon' dans le Coran qui interpelle est une réponse étrangement similaire… Je vous laisse juger par vous-même…
La réponse de Dhoul Qarnaïn après l’offre de rétribution par le peuple affligé par Gog et Magog en échange de la construction d’une barrière…

Pourquoi le roi Salomon/Dhoul Qarnaïn fut surnommé 'l'homme aux deux cornes', l’événement en rapport avec cette appellation n’a rien à voir avec un casque à cornes qu’il soit d’Alexandre, Empereur chinois ou d’un autre, ni d’une union de deux royaumes pour Cyrus II comme il l’est souvent faussement interprété…
Puisque les rabbins avaient connaissance de l’identité de Dhoul Qarnaïn, j’ai poussé mes recherches dans leurs Livres et j’ai fini par découvrir un fait unique dans l’histoire des rois israélites en relation avec Salomon.
Un événement très peu rapporté, ce qui nous laisse à penser qu’il a été volontairement occulté.

Dans l’Ancien Testament depuis Saül, suivant la coutume, tous les rois Israélites sont oints sur la tête avec de l’huile bénie qui était gardée dans l’Arche de l’Alliance.
Cette onction était faite par un prêtre sacrificateur qui pouvait aussi être un prophète comme Samuel avec David et Saül.
Une fois reçue l’onction royale, ils sont ensuite proclamés roi au peuple avec le son du schofar, un instrument avec un son très particulier fabriqué à partir d’une longue corne de bélier, l’huile bénie quant à elle était contenue dans une plus petite corne de bélier.
De tous les rois israélites, Salomon a été le seul à avoir été oint et proclamé roi deux fois, donc à deux reprises on lui a versé l’huile bénie, il a reçu 2 cornes de ce liquide sur la tête et le shofar a soufflé 2 fois aussi.
La première onction a eu lieu dans la précipitation, David était sur le point de mourir, pour déjouer le complot d’Adoniya le demi-frère de Salomon, en urgence le roi David ordonna au prophète Nathan de oindre Salomon et le proclamer Roi au peuple avec le son du schofar afin de mettre fin à cette conspiration.


Ainsi que je te l'ai juré par l'Eternel, le Dieu d'Israël, en disant : Salomon, ton fils, régnera après moi,
et il s'assiéra sur mon trône à ma place, -ainsi ferai- je aujourd'hui. Bath-Schéba s'inclina le visage contre terre, et se prosterna devant le roi.
Et elle dit : Vive à jamais mon seigneur le roi David ! Le roi David dit : Appelez-moi le sacrificateur Tsadok, Nathan le prophète, et Benaja, fils de Jehojada.
Ils entrèrent en présence du roi. Et le roi leur dit : Prenez avec vous les serviteurs de votre maître, faites monter Salomon, mon fils, sur ma mule, et faites-le descendre à Guihon.
Là, le sacrificateur Tsadok et Nathan le prophète l'oindront pour roi sur Israël. Vous sonnerez de la trompette, et vous direz : Vive le roi Salomon !
Vous monterez après lui ; il viendra s'asseoir sur mon trône, et il régnera à ma place. C'est lui qui, par mon ordre, sera chef d'Israël et de Juda.
Benaja, fils de Jehojada, répondit au roi : Amen ! Ainsi dise l'Eternel, le Dieu de mon seigneur le roi !
Que l'Eternel soit avec Salomon comme il a été avec mon seigneur le roi, et qu'il élève son trône au-dessus du trône de mon seigneur le roi David !
Alors le sacrificateur Tsadok descendit avec Nathan le prophète, Benaja, fils de Jehojada, les Kéréthiens et les Péléthiens ;
ils firent monter Salomon sur la mule du roi David, et ils le menèrent à Guihon. Le sacrificateur Tsadok prit la corne d'huile dans la tente, et il oignit Salomon.
On sonna de la trompette, et tout le peuple dit : Vive le roi Salomon !
1 Rois 1 Versets 30 à 40


La seconde onction du roi Salomon eu lieu lors de la cérémonie solennelle de passation de pouvoirs après que David lui ait transmis les dossiers importants :


Ils mangèrent et burent ce jour-là devant l'Éternel avec une grande joie, ils proclamèrent roi pour la seconde fois Salomon,
fils de David, ils l'oignirent devant l'Éternel comme chef, et ils oignirent Tsadok comme sacrificateur.
Salomon s'assit sur le trône de l'Éternel, comme roi à la place de David, son père. Il prospéra, et tout Israël lui obéit.
1 Chroniques 29 verset 22 - 23


À l’époque de la révélation de la sourate 18, seulement les rabbins avaient connaissance de cet événement unique, il était leur secret bien gardé sur l’homme qui voyagea de l’Orient à l’Occident (du Levant au Couchant), persuadé que Mohamed ne pourrait jamais répondre à leur question piège c’est pourquoi ils la posèrent.
Réfléchissez, pensez-vous vraiment que les rabbins voulant tester la prophétie de Mohamed en demandant le récit du Grand Voyageur faisaient allusion à Alexandre ou Cyrus II qui à l’époque étaient déjà connus ?

Bien sûr que NON !
Ce n’était pas une question anodine, les rabbins ne testent pas à la manière d’un simple Q.C.M., dites-vous bien que c’était une ruse ce qui est bien normal venant de leur part.
Ils ne s’attendaient absolument pas à ce que leur énième stratagème soit démonté lorsque Dieu dévoila leur secret en le présentant comme 'l’homme aux deux cornes', puis Il enchaina avec un des innombrables faits mémorables de Son noble serviteur, celui qui a reçu deux cornes d’huile bénie, deux onctions royales, le plus grand et plus puissant royaume de tous les temps, qui voyagea de l’Orient à l’Occident, qui construisit la Barrière de Gog et Magog… Le roi et prophète Salomon ou Dhoul Qarnaïn.

LES GOG ET MAGOG DANS LE CORAN :

Tellement puissants et nombreux, personne ne pourra exterminer les Gog et Magog hormis Dieu, le Seigneur des Mondes…
Comme annoncé par Dieu dans Son Livre, le déferlement des Gog et Magog, est un des signes qui précédera de peu la Fin du Monde.
Nous sommes informés que ni Gog, ni Magog ne pouvaient ni franchir, ni endommager cet obstacle, ce qui implique en conséquence personne d’autre, c’est Dieu qui leur ouvrira le passage au moment où Il l’aura décidé.
Le déferlement de ces deux calamités se produira juste quelque temps avant la Fin du Monde, qui sera suivie de la résurrection et du rassemblement pour le Jugement Dernier comme le confirme la suite du verset 99 de la sourate 18 : "et on soufflera dans la Trompe et Nous les rassemblerons tous."

La plupart des savants musulmans parlent d’une barrière ou muraille que le nommé Dhoul-Qarnaïn a construit pour bloquer les attaques de Gog et Magog contre les villageois qu’ils lui demandèrent de l’aide.

Mais Le Coran est clair, il ne parle pas d’une barrière [sad] mais d’un remblai [baynakum wabaynahum 'radman'], pourquoi les anciens savants musulmans parlent toujours d’une barrière malgré que le Coran dit clairement que ce n’est pas une barrière mais un remblai !
Ici dans la version en arabe, les gens du village victime des Gog et Magog ont demandé à Dhoul-Qarnaïn de construire entre eux et les Gog et Magog, une barrière [sad] qui ne veut pas dire concrètement une muraille mais quelque chose qui ferme un passage.
Alors qu'une muraille ou barrière était l’idée de départ des simples paysans.

Mais dans le verset : "... Aidez-moi donc avec votre force et je construirai un remblai entre vous et eux..." Dhoul Qarnaïn leur répond en refusant cette idée de muraille, car lui est un expert des guerres et sait bien qu’une muraille ne peut résister longtemps pour empêcher un ennemi de passer, en ayant le temps nécessaire l’ennemi pouvait même construire des escaliers pour monter au-dessus de la muraille.
Les histoires des guerres nous enseignent qu’aucun château fort avec de grandes murailles n’a pu résister seul et pendant plusieurs années voir plusieurs siècles, il existe beaucoup de techniques connues pour monter au-dessus d’une muraille.
Alors l’expert qu'il était, a dit qu’il allait plutôt construire un remblai et non pas une muraille.
Donc ce que Dhoul Qarnaïn a construit pour bloquer les Gog et Magog est un remblai avec du fer et du cuivre et non pas une muraille comme les versets coraniques nous le disent clairement et sans aucune interprétation.

Alors pourquoi les savants musulmans (sunnites/chiites) préfèrent parler de muraille et non pas de remblai comme le dit le Coran et rejettent clairement cette idée ?
C’est tout simplement parce que dans les Hadiths, on trouve l’utilisation du mot 'muraille' et non pas 'remblai'.
En plus, on sait logiquement qu’une muraille ne peut bloquer une nation plusieurs années et plusieurs siècles, de nos jours au XXIème siècle aucune muraille n'a réussi à bloquer une nation, mais les Gog et Magog sont toujours bloqués selon le Coran.

Sachant que Dhoul Qarnaïn était un grand général et expert de guerres à la tête d’une grande armée qui possédait la technologie la plus avancée de son époque, aucun ennemi ne pouvait lui résister.
Ce qui est bizarre est le fait qu'il n’a pas cherché à affronter directement les Gog et Magog, il a préféré la ruse, ce qui fait que Gog et Magog ne sont pas n’importe qui, ils présentaient surement une armée et technologie au moins équivalente à celle de Dhoul Qarnaïn si ce n’est pas plus.

Et ça explique le fait que Dhoul Qarnaïn a préféré la ruse au lieu de les affronter directement, mais peut-être que les Gog et Magog ont une particularité qui lui a fait peur ?
Alors la première conclusion logique c’est que les Gog et Magog présentaient une armée puissante et de la technologie avancée de leurs époque, ou autre chose de plus dangereux, que même le grand Dhoul Qarnaïn ne pouvait affronter directement.
Il a enterré les Gog et Magog sous des coulées de fer et de cuivre, car comme déjà expliqué, le Coran parle d’un remblai, ou il a juste bouché un passage par lequel les Gog et Magog accèdent a cette Terre.


Nous avons envoyé nos messagers soutenus par des preuves claires,
et nous leur avons fait descendre l’Écriture et la loi, afin que les gens puissent se conformer à la justice.
Et nous avons fait descendre le fer, dans lequel il y a de la force, et beaucoup de bienfaits pour les gens.
Tout ceci afin que Dieu distingue ceux qui Le soutiendraient, Lui et Ses messagers, sur la foi. Dieu est Puissant, le Tout-Puissant.
Coran sourate 57 verset 25


Le mot en arabe phonétique {anzalna] traduit par "Nous avons fait descendre" utilisé pour le fer dans ce verset, implique un miracle scientifique très significatif, le fer qu’on trouve sur Terre, vient de Dieu dont la sourate 57 en parle. Le fer est l’un des métaux les plus abondants de la croûte terrestre. On le trouve un peu partout combiné à de nombreux autres éléments sous forme de minerai, une roche contenant du fer.
Pour avoir du fer, il faut travailler le minerai en le chauffant à une température relativement basse en alternant des couches de minerai et de bois ou de charbon de bois jusqu’à obtenir une masse de métal molle qui sera ensuite martelée à chaud pour la débarrasser de ses impuretés et obtenir ainsi du fer brut, des blocs de fer prêts à être forgé, en métallurgie c’est ainsi que le fer sort des fonderies sous forme de fonte, ces fameux blocs de fer…

Dieu nous dit bien pour le prophète David père de Salomon ce qui implique que personne avant lui ne possédait cette science, donc Dhoul Qarnaïn ne pouvait lui être antérieur !
Amollir le fer c’est transformer le minerai en fer pur, puisque Dhoul Qarnaïn en avait connaissance et l’a utilisée pour la construction du remblai, c’est qu’elle lui a été transmise par son père, après tous les autres points de convergence que nous avons vu avec le roi et prophète Salomon, nous avons là, encore une preuve et un fait mémorable pour ceux qui suivent et qui réfléchissent…

"Et pour lui Nous avons fait couler la source de cuivre" et "Et pour lui, Nous avons amolli le fer"
Le verbe amollir et le verbe couler - Dieu a mis à disposition du prophète Salomon la source de cuivre, cette source étant en fait toutes les connaissance technologiques et propriétés quantiques de ce métal qu’il soit à l’état solide ou liquide, comme son père le prophète David a reçu, celles du fer.
Nous allons voir qu’avec le cuivre, Dieu a donné à Salomon une science phénoménale dont une partie ne fut découverte qu’au XIXème siècle…

Le cuivre est un élément naturellement présent dans la croûte terrestre, il est essentiel au développement de toute forme de vie. Il est majoritairement utilisé par l’homme sous forme de métal. Métal ductile, il possède des conductivités électrique et thermique particulièrement élevées qui lui confèrent des usages variés. Il intervient également comme matériau de construction et entre dans la composition de nombreux alliages.
Si le métal du fer et le métal du cuivre sont soumis à la même source de chaleur, le cuivre peut subir une sublimation et se transformer à son état liquide. Par contre, le fer, est, grâce à sa haute température de sublimation, peut seulement se transformer de son état solide à une forme amollie.
Le cuivre est le meilleur conducteur d’électricité après l’argent. Il est un excellent conducteur thermique et conserve bien la chaleur acquise et résiste bien à la corrosion.

Le cuivre est un métal dit diamagnétique c’est à dire qu’il repousse le champ magnétique qui ne peut alors traverser ce métal en revanche plongé dans un champ magnétique, il génère un courant électrique, un métal ferromagnétique comme le fer lui absorbe le champ magnétique et devient aimant…
L’entrée du vortex énergétique se trouve sur un croisement de lignes telluriques qui génère un champ magnétique très puissant, pour fermer ce passage, Dhoul Qarnaïn le scelle avec du fer chauffé à une certaine température et y injecte de l’air, le fameux 'soufflez' (oxygène + carbone) il devient acier, les atomes du fer ont absorbés les ondes magnétiques du champ, il est devenu aimant, la brèche est colmatée, mais afin d’annihiler toute possibilité pour les Gog et Magog de l’autre côté de récupérer de l’énergie pour réactiver le passage car on n’arrête pas les champs magnétiques, on les canalise, le cuivre fondu est versé afin de bloquer toute fuite d’énergie et l’empêcher de se diffuser ailleurs car le fer se dissout dans le cuivre en fusion.

Dhoul Qarnaïn/Salomon a tout simplement converti le magnétisme en électricité et cela bien avant Tesla, Ampère ou Faraday !
Le roi et prophète Salomon était détenteur d’une science et d’une puissance inouïe accordées par Dieu que nombreux parmi les anciens attribuèrent à de la magie.
Le remblai fait d’acier et de cuivre c’est à dire blindé a été édifié afin de simplement barrer la route aux Gog et Magog et non pas de les emprisonner, voyons un peu de bon sens, je ne vois pas l’intérêt d’utiliser ces deux métaux aux propriétés bien spécifiques notamment avec une haute technologie inconnue à l’époque qui fut révélée par Dieu à Son prophète Salomon.
Alors pour ceux qui disent qu'ils auraient franchi l’obstacle, alors que Dieu lui-même nous dit bien que les Gog et Magog ne peuvent ni le franchir, ni l’ébrécher !

Le Coran parle du point de vue de Dhoul Qarnaïn, Le Coran ne dit pas que le soleil se couche dans une source boueuse, il dit que Dhoul Qarnaïn le vit se coucher dans une source boueuse.
Ensuite "... il trouva que le soleil se levait sur une peuplade à laquelle Nous n’avions pas donné de voile pour s’en protéger..."
Les djinns sont des êtres qui ont été créés avec un libre-arbitre comme nous et qui vivent sur Terre, dans un monde parallèle (invisible) à celui des hommes.
Le mot [djinn], en arabe, est dérivé du verbe [janna], qui signifie 'cacher' ou 'dissimuler'. Ils sont donc physiquement invisibles aux yeux des hommes, comme leur nom le suggère.
Cette invisibilité est l’une des raisons pour lesquelles certaines personnes nient leur existence.
Toutefois, l’influence qu’a le monde des djinns sur les hommes suffit pour réfuter les arguments de ceux qui nient l’existence de ces créatures de Dieu.


Nous avons doté David et Salomon de savoir, et ils dirent : "Louanges à Dieu pour nous avoir bénis plus que bon nombre de Ses serviteurs croyants."
Salomon était l’héritier de David. Il dit : "Ô gens, nous avons été dotés de la compréhension du langage des oiseaux, et toutes sortes de choses nous ont été accordées.
Ceci est vraiment une réelle bénédiction." Mobilisés au service de Salomon étaient ses soldats obéissants de djinns et d’humains, ainsi que les oiseaux ; tous à sa disposition.
Coran sourate 27 verset 15 à 17


GOG ET MAGOG SELON LA BIBLE :

Cette prophétie est très précise.
Elle donne une liste bien définie de divers peuples, qui viendront envahir Israël des quatre points cardinaux, de l’Est, du Sud, de l’Ouest et du Nord.
Elle précise également quand se produira cette invasion : lorsque le peuple d’Israël, longtemps dispersé entre plusieurs peuples, sera revenu, après bien des jours, sur les montagnes d’Israël, et sera en sécurité dans ses demeures. Le verset 12 précise même que ce peuple d’Israël sera installé dans "des ruines maintenant habitées, un peuple recueilli du milieu des nations, ayant des troupeaux et des propriétés, et occupant les lieux élevés du pays."

La parole de l'Eternel me fut adressée, en ces mots :
Fils de l'homme, tourne ta face vers Gog, au pays de Magog, Vers le prince de Rosch, de Méschec et de Tubal, Et prophétise contre lui !
Tu diras : Ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : Voici, j'en veux à toi, Gog, Prince de Rosch, de Méschec et de Tubal !
Je t'entraînerai, et je mettrai une boucle à tes mâchoires ; Je te ferai sortir, toi et toute ton armée, Chevaux et cavaliers,
Tous vêtus magnifiquement, Troupe nombreuse portant le grand et le petit bouclier, Tous maniant l'épée ;
Et avec eux ceux de Perse, d'Ethiopie et de Puth, Tous portant le bouclier et le casque ;
Gomer et toutes ses troupes, La maison de Togarma, A l'extrémité du septentrion, Et toutes ses troupes, Peuples nombreux qui sont avec toi.
Prépare-toi, tiens-toi prêt, Toi, et toute ta multitude assemblée autour de toi ! Sois leur chef !
Après bien des jours, tu seras à leur tête ; Dans la suite des années, tu marcheras contre le pays dont les habitants,
échappés à l'épée, auront été rassemblés d'entre plusieurs peuples sur les montagnes d'Israël longtemps désertes ;
Retirés du milieu des peuples, Ils seront tous en sécurité dans leurs demeures.
Tu monteras, tu t'avanceras comme une tempête, Tu seras comme une nuée qui va couvrir le pays, Toi et toutes tes troupes, et les nombreux peuples avec toi.
Ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : En ce jour-là, des pensées s'élèveront dans ton coeur, Et tu formeras de mauvais desseins.
Tu diras : Je monterai contre un pays ouvert, Je fondrai sur des hommes tranquilles, En sécurité dans leurs demeures,
Tous dans des habitations sans murailles, Et n'ayant ni verrous ni portes ;
J'irai faire du butin et me livrer au pillage, Porter la main sur des ruines maintenant habitées, Sur un peuple recueilli du milieu des nations,
Ayant des troupeaux et des propriétés, Et occupant les lieux élevés du pays.
Bible Ezéchiel 38 verset 1 à 12


Ces indications précises ne peuvent donc concerner que notre époque actuelle, qui a vu, après presque 2 000 ans d’exil parmi les nations, le peuple d’Israël revenir relever des villes en ruines, et rebâtir son pays longtemps déserté et dévasté.
Au moment où ce peuple se croira en sécurité dans ses demeures, une coalition de peuples fondra brutalement sur lui, dans le but de le détruire.
Quels sont donc ces peuples nommés dans cette prophétie ?
Gog est sans doute le nom d’un chef, tandis que Magog désigne le pays sur lequel règne ce leader.
Beaucoup d’exégètes, notamment juifs, pensent que Gog est un terme générique qui désigne tout ennemi du peuple de Dieu, et que Magog désigne son pays.

Possible, cependant, compte tenu de la précision de cette prophétie, les meilleurs commentateurs sont parvenus à identifier le pays de Magog comme une région de l’Asie Mineure.
En effet, Gog étant aussi "prince de Rosch, de Méschec et de Tubal" justement 'Méschec' et 'Tubal' ayant été identifiées comme des régions de la Turquie Occidentale et Orientale, il est probable que le pays de Magog soit aussi une région voisine.
'Rosh' n’a pas été identifié comme une région particulière, mais il s’agit aussi d’un mot hébreu qui signifie 'tête' ou 'chef'.
Gog, prince de Rosh, serait donc le 'chef des princes' de ces régions.

  • Apocalypse chapitre 2 : sept églises sont en Turquie
  • Ezéchiel chapitre 38 verset 15 et chapitre 39 verset 2 : Turquie au Nord de Jérusalem
  • Genèse 8 verset 4 : Arche de Noé échoué en Turquie
  • Apocalypse 16 verset 12 : les fontaines en Turquie

D'autres ont soutenu que Rosh pouvait désigner la Russie, 'Méschec' désignant Moscou, et 'Tubal' désignant la ville russe de Tobolsk.
Toutefois, ces interprétations ne résistent pas à un examen sérieux, car ces noms désignent plutôt des régions de l’Asie Mineure dont les appellations sont connues, et sont très proches des termes hébreux employés par Ezéchiel.
Par exemple, Méschec se rapproche de Mushki, ancienne Phrygie, à l’Ouest de la Turquie actuelle.

Tandis que Tubal doit plutôt désigner l’antique Tabal, à l’Est de la Turquie.
Gomer désigne une partie de la Turquie centrale. Togarma concerne une région de la Turquie orientale.
Toutes ces régions, Méschec (à l’Ouest), Gomer (au Centre), Tubal et Togarma (à l’Est), ainsi que Magog, concernent donc l’ensemble de la Turquie actuelle.
Ce sont les régions qui font partie de l’extrémité du septentrion mentionnée par Ezéchiel.

Ezéchiel mentionne encore 3 autres pays proches : la Perse, l’Éthiopie, et Puth.
La Perse n’est autre que l’Iran actuel, l’Éthiopie biblique n’est pas l’Éthiopie moderne, mais plutôt le Nord du Soudan actuel, au Sud de l’Égypte et quant à Puth, il s’agit de la Libye.
L’attaque brutale contre Israël sera donc menée par une coalition de quatre pays : la Turquie, l’Iran, le Soudan, et la Libye.
Il est intéressant de remarquer que, depuis les révolutions du printemps arabe, des régimes islamistes se sont installés en Tunisie, en Égypte, en Libye et au Yémen.
Ces régimes sont nettement moins bien disposés envers Israël que ne l’étaient les régimes précédents.

Par ailleurs, la Turquie, longtemps alliée d’Israël, a vu récemment ses relations devenir extrêmement tendues avec l’état israélien.
Quant à l’Iran, nous savons à quel point il est violemment opposé à l'état d'Israël. L’Iran est une puissance régionale importante.
Lorsqu’on lit la presse israélienne, on parle pratiquement chaque jour du danger extrême que représente l’Iran pour la sécurité et même l’existence d’Israël.

Le chef d’Etat-major des forces armées israélienne, Benny Gantz, déclarait il y a quelques jours que les israéliens devaient se préparer, tôt ou tard, à une guerre avec l’Iran.
De son côté, le ministre israélien de la Défense, Ehud Barak, déclarait que si les sanctions actuelles décrétées contre l’Iran par l’O.N.U. et l’Union Européenne ne suffisaient pas : "il faudrait agir."
On sent bien que la tension augmente à nouveau au Moyen-Orient.
Compte tenu de ce contexte, peut-on définir à quel moment pourrait se produire la guerre de Gog et Magog prophétisée par Ezéchiel ?
Ce qui est clair, c’est que cette guerre ne peut pas se produire pendant la période de la Tribulation.

En effet, Ezéchiel décrit un peuple d’Israël se croyant en paix et en sécurité dans ses demeures.
Or nous savons que la Tribulation comprendra deux périodes très distinctes de trois ans et demi chacune.
Pendant la première période, l’Antichrist, qui aura pris les rênes d’un pouvoir mondial, favorisera Israël, qui le reconnaîtra comme le Messie.
Il autorisera la reconstruction du Temple de Jérusalem, et instaurera dans le monde une relative prospérité.
Au milieu de la Tribulation, il s’introduira dans le Temple pour se faire reconnaître comme Dieu, instaurant ainsi l’abomination de la désolation.

Les juifs ouvriront les yeux, et commenceront alors à être massacrés, jusqu’à la fin de la Grande Tribulation, lors de la bataille finale d’Armageddon, juste avant le retour de Jésus sur la Terre pour y régner pendant 1 000 ans.
Or Ezéchiel prophétise que la brutale invasion des quatre pays coalisés sera stoppée de manière surnaturelle, non pas par les forces armées israéliennes, comme cela avait été le cas jusqu’ici, au cours des précédentes guerres israélo-arabes, mais par une intervention surnaturelle directe de Dieu !

Ezéchiel ajoute aussi qu’il faudra sept mois aux Israéliens pour enterrer tous les cadavres ennemis dans la vallée de Hamona, et sept ans pour récupérer et détruire ou recycler toutes les armes et tous les équipements abandonnés.
Il est donc impossible que ces événements se passent pendant la Tribulation.
A la rigueur, la fin de ces sept ans de récupération du butin pourrait peut-être coïncider avec la première moitié de la tribulation, mais en aucun cas avec la seconde moitié, lorsque les juifs seront pourchassés par l’Antichrist.
Ce qu’il est capital de comprendre, c’est que le Dieu d’Israël sera reconnu dans le monde entier comme le grand vainqueur de ce conflit.

En effet, les quatre états qui attaqueront brutalement Israël sont tous des états musulmans : Turquie, Iran, Soudan et Libye.
Il se trouve que les forces armées de la Turquie et de l’Iran sont actuellement les plus puissantes de tout le monde musulman.
La Turquie et l’Iran ont également une frontière commune, ce qui facilite le regroupement et le passage des troupes.
De plus, l’Iran peut compter sur les résistants du Hezbollah pour favoriser un passage par le Liban et aussi compter sur le concours des résistants du Hamas, dans la bande de Gaza.

En revanche, nous ne trouvons ni l’Égypte, ni la Jordanie dans cette coalition.
Pourtant, l’Égypte et la Jordanie sont deux pays musulmans voisins d’Israël.
Mais il se trouve que l’Égypte et la Jordanie sont les deux seuls pays musulmans qui ont conclu un traité de paix avec Israël.
Le nouveau régime Égyptien a promis de respecter ce traité de paix - Et la Jordanie n’a aucun intérêt à dénoncer son propre accord de paix avec Israël.

L’Arabie Saoudite et les Émirats Arabes Unis, ces pays sunnites sont hostiles envers l’Iran chiite.
A cause de leurs intérêts pétroliers, financiers et de leur alliance avec les U.S.A. et l'état israélien, ils ne s’engageront probablement pas dans la 3ème guerre mondiale.
Toutefois, leurs régimes subiront de grands bouleversements - Quant au Yémen et à la Syrie, en proie à de violents conflits internes, propagé par les élites du Nouvel Ordre Mondial, il est probable qu’elle sera neutralisée dans cette guerre.
Il est également probable que les États-Unis (alliés d’Israël) et la Russie (alliée de l’Iran) n’interviendront pas directement dans ce conflit, même si elles peuvent apporter un appui indirect à leurs alliés.

La seule chose qu’il soit difficile de prévoir, c’est si l’attaque de ces quatre pays musulmans sera déclenchée à leur propre initiative, ou si cette attaque se produira en réponse à une attaque préventive d’Israël contre l’Iran.
Les israéliens envisagent certainement une telle attaque, s’il veut avoir une chance d’empêcher l’Iran de barrer leur programme expansionniste.
Il se peut donc qu’ils anticipent une pseudo attaque, en décidant de lancer les premiers une invasion soudaine.
Quoi qu’il en soit, cette invasion se produira certainement, comme l’a annoncé le prophète Ezéchiel, et la guerre de Gog et Magog aura bien lieu, dans un avenir qui ne peut être que très proche.
Beaucoup de juifs religieux pensent que Gog et Magog concernaient Hitler et la 2ème Guerre Mondiale.
Mais cette interprétation ne peut pas tenir, quand on étudie le contexte de la prophétie d’Ezéchiel, qui annonce que ce sera bien le pays d’Israël qui sera envahi par les armées de quatre pays du Moyen-Orient et de l’Asie Mineure.

Conformément aux prophéties de Daniel [chapitre 2 verset 37 à 45], l’Antéchrist doit provenir de l’un des dix 'orteils' (pays) de l’ancien Empire Romain reconstitué, c’est-à-dire de l’un pays de l’actuelle Union Européenne.
Comme l’annonce la Bible, il doit être un prince appelé à devenir Roi. [Daniel chapitre 11 verset 36]
Il devrait donc surgir de l’une des familles royales d’Europe. Il doit aussi être la bête qui monte de la mer. [Apocalypse chapitre 13 verset 1]
Cette bête doit être semblable à un léopard, avec des pieds comme ceux d’un ours, et une gueule comme celle d’un lion. [Apocalypse chapitre 13 verset 2]
Il est la petite corne [Daniel chapitre 7 verset 8 et chapitre 8 verset 9) qui doit s’élever du milieu des dix cornes de la bête.
Il doit enfin recevoir sa puissance du dragon rouge. [Apocalypse chapitre 13 verset 2]

Comme l’a souligné le chercheur chrétien américain Clinton Ortiz, qui fut l’un des premiers à s’intéresser à l’identité de l’Antéchrist, tous ces symboles bibliques figurent intégralement sur le blason et les armes du Prince de Galles, dont le symbole national est justement le dragon rouge.
En outre, la famille régnante de Grande-Bretagne prétend descendre directement du roi David.
De plus, le souverain de la Grande-Bretagne est le seul au monde à être également le Chef d’une église dite 'chrétienne' : l’Église Anglicane.
C’est actuellement une église apostate, qui a renié Jésus, et qui revient progressivement au sein de la papauté.
Nous devons donc suivre attentivement ce qui ne manquera pas de se produire au décès de la reine Elizabeth II.
Constitutionnellement, le prince Charles, héritier de la couronne, ne devrait pas accéder au trône, étant divorcé et remarié à une divorcée.
Sauf à modifier la constitution britannique, le trône devrait donc passer directement au fils aîné du prince Charles, le prince William !

Quand on connaît les penchants de la famille royale de Grande-Bretagne pour les pratiques occultes et son implication dans la sphère de la Franc-Maçonnerie, on ne peut que suivre avec méfiance la carrière de ce jeune prince.
De l’ordre très noble et très secret de la Jarretière, créé au XIVème siècle, et dont le prince William est le 1000ème chevalier, dépendent toutes les grandes sociétés secrètes et occultes du monde.
L’accession du Prince William au trône de Grande-Bretagne ne marquerait pas nécessairement le début du règne de l’Antéchrist sur le monde.
Mais elle permettrait de mettre en valeur une personnalité de plus en plus séduisante et charismatique.
N’oublions pas que le but suprême de Satan, au travers de l’Antéchrist, est de se faire reconnaître et adorer comme Dieu, au milieu de la Tribulation, dans le Temple reconstruit à Jérusalem [2ème épître aux Thessaloniciens chapitre 2 verset 4].

Ce n’est qu’à ce moment-là que l’Antéchrist sera complètement possédé par l’esprit de Satan, et qu’il deviendra véritablement la Bête sanguinaire de l’Apocalypse.
Or, actuellement l'insoluble conflit israélo-palestinien, empêche la reconstruction de ce Temple.
Toute tentative en ce sens soulèverait immédiatement contre Israël l’ensemble des peuples musulmans, qui se lanceraient immédiatement dans un conflit mondial !


Gog et Magog

Je manifesterai ma grandeur et ma sainteté, Je me ferai connaître aux yeux de la multitude des nations, Et elles sauront que je suis l'Eternel.
Bible Ezéchiel 38 verset 23


Jésus a comparé l’époque de l’enlèvement à celles de Noé et de Lot, avant les déluges d’eau et de feu. "Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même à l’avènement du Fils de l’homme. Car, dans les jours qui précédèrent le déluge, les hommes mangeaient et buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche ; et ils ne se doutèrent de rien, jusqu’à ce que le déluge vînt et les emportât tous : il en sera de même à l’avènement du Fils de l’homme."
Notez bien que ce n’est qu’après que Noé fut entré dans l’Arche, et que Lot fut sorti de Sodome, que les déluges d’eau et de feu s’abattirent sur la Terre de l’époque de Noé, et sur la Sodome de l’époque de Lot. Et, dans les deux cas, les hommes ne se doutèrent de rien jusqu’à la fin, mais continuèrent à vaquer à leurs occupations quotidiennes.

La Tribulation représente les derniers jugements de la colère de Dieu sur un monde impie.
L’Antéchrist (par le biais du Nouvel Ordre Mondial) profitera de cette situation mondiale chaotique pour étendre son influence, et pour prendre des initiatives mondiales de plus en plus remarquées pour leur intelligence, leur sagesse, et leur humanisme, notamment pour le règlement des conflits, en particulier celui du Moyen-Orient.
Cette Tribulation s’achèvera par la grande bataille d’Armageddon, en Israël, dans les plaines de Megiddo, lorsque l’Antéchrist et ses armées voudront définitivement détruire Israël.

Pour le judaïsme rabbinique, la guerre de Gog et Magog a déjà commencé avec les différents conflits qui sévissent pour le moment au Moyen-Orient, et qui aboutiraient à une attaque frontale des nations coalisées contre Israël.
Cette confrontation finale des nations contre Israël devrait donc avoir lieu juste avant l'arrivée du Messie [Machia'h] qui y mettra fin en établissant une ère messianique de paix.
Ce point de vue est partiellement partagé par quelques chrétiens évangéliques qui pensent qu'il y aura néanmoins deux guerres de Gog et Magog : une juste avant le retour du Jésus (Messie), puis une seconde à la fin du Millénium.

Ensuite, le texte indique que le peuple d'Israël, qui sera attaqué, aura survécu aux guerres passées et qu'il sera revenu définitivement dans son pays pour y vivre en paix et en sécurité, après avoir quitté la diaspora.
Les maisons ne seront plus fermées à clé et il n'y aura pas de murailles de protection.
Le peuple israélien a-t-il quitté définitivement les pays étrangers où il se trouve en diaspora depuis 2 000 ans ?
Israël et Juda sont-ils réunis comme cela est annoncé dans de nombreuses prophéties [Jérémie chapitre 3 verset 18] ?
Et enfin, les Israéliens d'aujourd'hui vivent-ils en parfaite sécurité dans leur pays sans murailles (le mur de séparation et le dôme de fer) ni portes fermées à clé ?

La bataille de Gog et Magog n'est pas la même que celle qui aura lieu à Armagueddon.
En effet, selon le livre de l'Apocalypse de Jean, c'est dans l'immense plaine de Jizréel, située aux pieds du mont Méguiddo, et dans la vallée de Josaphat que l'ennemi sera anéanti et non pas sur les collines où Gog et Magog seront détruits selon :


Le sixième versa sa coupe sur le grand fleuve, l'Euphrate. Et son eau tarit, afin que le chemin des rois venant de l'Orient fût préparé.
Et je vis sortir de la bouche du dragon, et de la bouche de la bête, et de la bouche du faux prophète, trois esprits impurs, semblables à des grenouilles.
Car ce sont des esprits de démons, qui font des prodiges, et qui vont vers les rois de toute la terre, afin de les rassembler pour le combat du grand jour du Dieu tout-puissant.
Voici, je viens comme un voleur. Heureux celui qui veille, et qui garde ses vêtements, afin qu'il ne marche pas nu et qu'on ne voie pas sa honte !
Ils les rassemblèrent dans le lieu appelé en hébreu Harmaguedon.
Bible Apocalypse 16 verset 12 à 16


Beaucoup de passages dans l'Ancien Testament sont utilisés pour affirmer que le conflit d'Armagueddon est le même que celui de Gog et Magog.
Mais il s'agit là, d'un amalgame qui peut s'expliquer par le fait que le Judaïsme n'a pas le livre de l'Apocalypse du Nouveau Testament qui fournit ce détail où aura lieu cette guerre de Gog et Magog...