LA TRINITÉ, UNE INVENTION PAÏENNE :


L'ORIGINE PAÏENNE DE LA TRINITÉ ET LE PAGANISME :

En 325, Constantin (adorateur du soleil) impose plusieurs clarifications pour commencer à installer le christianisme comme religion unifiante d’état.
Ce 1er concile, donc, est réuni sur l'initiative de l'empereur romain Constantin, alors qu'en bonne logique, cela aurait dû être du ressort du pape.
Le principal débat porte sur la nature divine ou pas de Jésus par rapport à Dieu. En affirmant l’unité et la consubstantialité des trois Personnes de la Sainte Trinité : Père, Fils et Saint-Esprit, le Concile de Nicée établit un dogme fondamental du christianisme. Le Concile valide la sanction d’excommunication et en étend la portée par l’anathème, sorte d’excommunication universelle...
Le Concile établit une sorte de hiérarchie institutionnelle

Enfin, le Concile unifie le dogme de la trinité.
Arius, prêtre d'Alexandrie niait que le Christ, deuxième personne de la trinité soit égal au Père : pour lui, il a été créé par le Père et même l'incarnation est la production d'un être nommé Verbe différent du Fils.

La controverse s'envenime rapidement dans les églises orientales, et Constantin mit son autorité au service de l'église il a donc convoqué un concile réunissant tous les évêques, c'est le premier concile oecuménique de l'histoire.
Cette période aura été une intense période de lutte entre les trinitaires et le reste des chrétiens qui luttaient contre cette doctrine, sur la nature du fils, mais aussi sur le Saint-Esprit. L'aboutissement en sera le concile de Constantinople (381) qui précisera l'article sur le Saint Esprit.
Alors que Paul de Tarsus, l’homme que l’on peut considérer comme le véritable fondateur du christianisme, a effectivement formulé nombre de ses doctrines et a préparé le terrain à de telles idées lorsqu’il a parlé, le premier, de Jésus* en tant que fils divin.
Le mot trinité ne se trouve pas dans la Bible !


Il (Jésus) enseignait dans les synagogues, et il était glorifié par tous.
Il se rendit à Nazareth, où il avait été élevé, et, selon sa coutume, il entra dans la synagogue le jour du sabbat.
Il se leva pour faire la lecture, et on lui remit le livre du prophète Esaïe.
Luc 4 verset 15 à 17

L’historien Will Durant fait remarquer : "Le christianisme n’a pas détruit le paganisme ; il l’a adopté... D’Égypte vinrent les idées de trinité divine."
Quant à Siegfried Morenz, il déclare dans La religion égyptienne : "On faisait de la trinité à la fois une possibilité et un devoir pour les théologiens... On réunit donc trois dieux en un seul dont on peut parler au singulier. Mais de cette manière le courant d’influence égyptienne est mis en contact direct avec la théologie chrétienne."

L'empereur Constantin Ier converti au christianisme, fut au début de son règne adepte du soleil invaincu comme en témoignent ses émissions monétaires.
Il a fait du dimanche (sunday de l'anglais signifiant : jour du soleil) un jour de repos en hommage au sol invictus par une loi du 7 mars 321, adopté par le Vatican comme jour du Seigneur.
Pourtant Jésus était juif parlant araméen, la messe et le repos était les samedis (sabbat/chabbat) en latin ecclésiastique, samedi se disait [sabbatum] et en grec [savato] ou [Σάββατο], mais en adoptant le 'dimanche' (en anglais [sunday] : jour du soleil) les chrétiens prient donc le soleil et non plus Dieu !

L'ancien sataniste canadien Roger Morneau a dit lors d'une interview télévisée : "Les esprits vont déployer tous leurs efforts pour impressionner les chefs religieux afin de porter devant la masse le caractère sacré du dimanche. Ils vont prêcher le caractère sacré du dimanche... des lois seront adoptées par les gouvernements... Toutes les grandes nations et d'autres nations plus petites ont tous été impliquées dans l'adoration du soleil."
En Europe, le dimanche est considéré comme un jour de repos depuis le règne de l'empereur romain Constantin Ier qui en a fait le Jour du Soleil par une loi du 7 mars 321 en hommage au soleil.
Le théologien Isaac Williams nous dit : "Où voyons-nous dans les Écritures que nous devrions observer le premier jour ? Il nous est ordonné d'observer le septième jour ; mais nous n'avons aucun commandement nous disant d'observer le premier jour... La raison pour laquelle nous observons le premier jour de la semaine, au lieu du septième, est la même raison pour laquelle nous observons beaucoup d'autres choses : non parce que la Bible nous le dit, mais parce que l'église nous l'ordonne."
Tertullien (en 202 après JC) fut le premier auteur à mentionner expressément le repos du dimanche.

Constantin 1er les évêques le Concile de Nicée la trinité

Ô gens de l’Écriture, ne transgressez pas les limites de votre religion et ne dites au sujet de Dieu que la vérité.
Le Messie, Jésus, le fils de Marie, était un messager de Dieu, et Sa parole qu’Il a envoyé à Marie, et une révélation de Sa part.
Donc, vous croirez en Dieu et Ses messagers. Vous ne direz pas : 'Trinité.' Vous vous abstiendrez de ceci pour votre propre bien.
Dieu est uniquement un dieu unique. Qu’Il soit glorifié ; Il est bien trop glorieux pour avoir un fils.
À Lui appartient tout dans les cieux et tout sur la terre. Dieu suffit comme Seigneur et Maître.
Coran sourate 4 verset 171


L'EMPEREUR CONSTANTIN ET LE VATICAN ONT FALSIFIÉ LA BIBLE :

Le Vatican a ajouté des épisodes supplémentaires fort controversés (comme l'inceste...) si ce n'est sordide sur la vie privée du prophète Lot, David, Salomon, la vierge Marie...
L'épisode incestueux par exemple du prophète Lot, est retranscrit dans la Genèse 19.
Dans ces passages, on peut lire que les filles de Lot dans le but de préserver la lignée de ce dernier, aurait pratiqué l’acte d’inceste avec leur père, après l’avoir enivré.
Ce passage contribua également fortement à la dégradation des mentalités en occident, en démystifiant par l'appuie d'œuvres artistiques toutes les barrières morales en cours à l'époque, et notamment en matière de sexualité.
Étrange de constater que le Vatican rend apocryphe à tout va sur les Évangiles discréditant la trinité mais adopte les yeux fermés des passages incestueux qui mériteraient une étude plus poussée sur son authenticité !

Communautés chrétien(ne)s, le Vatican par le biais des Jésuites ont cherché à rendre le Christianisme comme obsolète et dégradante - dans le but ultime de détruire cette religion et des passages altérés ce n'est pas ce qui manque dans la Bible.
Des Évangiles comme celui de Judas ou Barnabé sont immédiatement rejeté par le Vatican qui pourtant confirme des passages du Coran voire la venue du prophète de l'Islam...
Tous les théologiens occidentaux sont unanimes : ils savent tous que Jésus n'a jamais été né un 25 décembre ; ce n'est qu'une récupération de fête païenne du culte de Mithra comme la trinité qui a sa source dans l'Égypte antique mais imposé par le païen romain, Constantin 1er...

Le rôle de Constantin à Nicée. Depuis de nombreuses années, une idée qui se répandait, et selon laquelle Jésus est Dieu, rencontrait une vive opposition, opposition fondée sur les Écritures.
Pour tenter de mettre fin au conflit, l’empereur romain Constantin convoqua tous les évêques à Nicée. Une partie d’entre eux seulement, soit environ 300, s’y rendirent.
Le rôle de Constantin fut donc déterminant. Après deux mois d’un débat acharné entre les évêques, cet empereur païen trancha en faveur de ceux pour lesquels Jésus était Dieu.

Pourquoi cela ?
Certainement pas en raison d’une conviction nourrie par les Écritures.
En effet, selon Une brève histoire de la doctrine chrétienne : "Constantin n’avait pour ainsi dire aucune compréhension des questions que posait la théologie grecque."
Ce qu’il comprenait, en revanche, c’est que la division religieuse était une menace pour son empire, dont il voulait consolider l’unité.
L’empereur Théodose finit par régler la question à leur détriment. Il imposa le Credo du concile de Nicée dans son royaume et, en 381, réunit le concile de Constantinople pour en clarifier la formule.
Ce concile plaça l’esprit saint sur le même plan que Dieu et le Christ. La Trinité, telle qu’elle est enseignée par la chrétienté, faisait son apparition.

Si vous échouez à le soutenir (le messager), Dieu lui a déjà apporté Son soutien.
Ainsi, quand les mécréants l’ont chassé et qu’il était l’un des deux dans la caverne, il dit à son ami : "Ne t’inquiète pas ; Dieu est avec nous."
Dieu a alors fait descendre le contentement et la sécurité sur lui, et l’a soutenu avec des soldats invisibles.
Il a rendu la parole des mécréants basse. La parole de Dieu règne de façon suprême. Dieu est Tout-Puissant, le plus Sage.
Coran sourate 9 verset 40


Platon a vécu de 428 à 347 avant Jésus Christ. Bien qu’il n’ait pas enseigné la Trinité sous la forme qu’elle revêt aujourd’hui, sa philosophie a frayé la voie à cette doctrine.
Par la suite, divers mouvements philosophiques qui propageaient des croyances triadiques virent le jour et furent influencés par les conceptions platoniciennes de Dieu et de la nature.


le culte de Sabazios

Jésus leur répondit : Hypocrites, Esaïe a bien prophétisé sur vous,
ainsi qu'il est écrit : Ce peuple m'honore des lèvres, Mais son coeur est éloigné de moi. C'est en vain qu'ils m'honorent,
En donnant des préceptes qui sont des commandements d'hommes. Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes.
Il leur dit encore : Vous anéantissez fort bien le commandement de Dieu, pour garder votre tradition.
Coran sourate 9 verset 40


Peut-être vous êtes-vous déjà demandé, en observant des icônes, ce que signifiaient les gestes du Christ ou des saints représentés ?
Chaque geste a une signification particulière et il est difficile de les comprendre au premier coup d’œil car ils sont, généralement, accompagnés d’une inscription en grec.
Il existait, en Grèce et dans la Rome antique, un code assez complexe des gestes de la main.
Dans les rues de l’empire romain, les mains servaient au culte d’une religion perdue qui vénérait le culte de Sabazios. Ce dieu – thrace ou phrygien – de la fertilité et de la végétation (comme le signe de Baphomet) était honoré dans le cadre de mystères privés apparaît à Athènes vers le Vème siècle avant JC.
Son culte s’est développé à Rome sous l’empire et comportait une procession au cours de laquelle les fidèles portaient et agitaient un serpent ou une main décorée de références à l’animal.
L'initié était dévêtu, et frictionné par le prêtre avec de l’argile et du son.
Ces rites remonteraient à des socié­tés indo-européennes vieilles de plusieurs siècles et se seraient répandus plus tard dans l’empire romain.

Ce type d’objet montre à quel point les romains ont été influencés par d’autres religions, étrangères ou plus anciennes, pour former leur propre culte.
Selon Eugene Late, professeur à l’université du Missouri-Columbia, la main n’est pas la seule représentation qu’on peut trouver de Sabazios.
Le dieu est également représenté assis sur un trône, une lance dans la main ou sur un cheval, couronné d’un diadème.
Toutefois, c’est bien la main qui est le plus communément associée à son culte.

PAUL, L'IMPOSTEUR QUI S'EST AUTOPROCLAMÉ APÔTRE :

Souvent les versets de Paul s'imposent comme si ce dernier avait fait preuve de son avènement, est-il un apôtre, où s'est-il autoproclamé apôtre ?
Il fut un persécuteur des premiers disciples de Jésus-Christ. Pourquoi a-t-il été un persécuteur des Chrétiens ?
Je vais développer et argumenter mais au final, je vous laisse seul juge : est-il un imposteur ?


... L'Eternel apparut à Abram, et il lui dit : je suis le Dieu tout puissant.
Marche devant ma face, et soit intègre.
J'établirai mon alliance entre moi et toi, et je te multiplierai à l'infini...
On ne t'appellera plus Abram ; mais ton nom sera Abraham,
car je te rends père d'une multitude de nations... ce sera une alliance perpétuelle...
Vous vous circoncirez ; et ce sera un signe d'alliance entre moi et vous...
et mon alliance sera dans votre chair une alliance perpétuelle.
Un mâle incirconcis, qui n'aura pas été circoncis dans sa chair... il aura violé mon alliance.
Bible Genèse 17 verset 1 à 14


Nombreux sont les Chrétiens qui ont suivi aveuglément cette homme nommé Paul, qui ose également se prétendre apôtre du Christ, sur quoi se base-t-il pour l'affirmer ?
En ce qui concerne la circoncision est une alliance perpétuelle et non temporaire et elle ne peut se concrétiser que dans notre chair, il n'a jamais était question de foi, Paul extrapole !
Il joue avec les mots, redonne un sens parallèle, brouille la compréhension qui était pourtant simple à comprendre afin justement de pouvoir imposer ses lois et non la Loi, nuance !!!
L'Ancien Testament ordonne la pratique de la circoncision comme alliance, le Nouveau Testament nous parle également de la circoncision de Jésus (même Paul était circoncis le 8ème jour) comme de Jean le Baptiste.
Et enfin le Dernier Testament (Coran) n'a pas ordonné la cessation de cette alliance perpétuelle, alors comment cet homme, Paul, ose-t-il remettre en cause la circoncision, l'alliance ?
Aucuns prophètes n'ont osé défier les commandements de Dieu, Paul lui, s'est permis cette audace et nombreux sont ses adeptes qui se disent Chrétiens alors qu'en vérité ils sont Paulistes mais le savent-ils ?


Le huitième jour, auquel l'enfant devait être circoncis, étant arrivé, on lui donna le nom de Jésus...
Bible Luc 2 verset 21


Paul reprend un passage d'une prophétie annoncé dans les Psaumes mais lorsque l'on observe attentivement le Psaume 44 en le comparant avec le passage repris par Paul, on constate qu'il a délibérément changé le mot 'égorge' par le terme 'met à mort' or ce n'est pas tout, la prophétie n'a aucun lien avec Jésus.
Paul prétend être inspiré, alors comment faire une telle erreur, excepté imposture si il y a !


... selon qu'il est écrit : C'est à cause de toi qu'on nous met à mort tout le jour,
Qu'on nous regarde comme des brebis destinées à la boucherie.
Bible Romains 8 verset 36

... c'est à cause de toi qu'on nous égorge tous les jours,
Qu'on nous regarde comme des brebis destinées à la boucherie.
Bible Psaume 44 verset 22


Selon Paul, la prophétie parle de Jésus alors que l'on remarque bien que le Psaume 68 parle plutôt de Dieu ( Eternel ).
Paul était juif et connaissait la langue hébraïque par conséquence point d'excuse ne lui ai accordé pour expliquer ces altérations des prophéties.


Et Paul dit : je suis Juif, né à Tarse...
J'ai été élevé dans cette ville-ci, et instruit... dans la connaissance exacte de la Loi de nos pères...
Bible Actes 22 verset 2 - 3


Heureusement Paul avait une connaissance exacte de la Loi (Torah) cependant était-il incapable de retranscrire mot pour mot les vraies paroles des prophéties ou même de réciter dans l'ordre exacte les commandements dans la Loi...
Analysons l'Epître de Paul aux Thessaloniciens :


Voici, en effet, ce que nous vous déclarons d'après la parole du Seigneur : nous les vivants, restés pour l'avènement du Seigneur...
Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d'un archange, et du son de la trompette de Dieu,
descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement.
Ensuite, nous les vivants, qui seront restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées...
Bible 1 Thessaloniciens 4 verset 15 à 17


Paul nous explique qu'il sera toujours vivant quand le Christ reviendra sur Terre pour être emmené par la suite avec les ressuscités vers Dieu...
Au fait, n'est-il point déjà mort ?
Et sa prophétie n'est-elle pas vaine ?

Analysons l'Epître de Paul à Thimothée :
Que commande t-il, Paul, au sujet des femmes ?


Que la femme écoute l'instruction en silence, avec une entière soumission.
Je ne permets pas à la femme d'enseigner, ni de prendre de l'autorité sur l'homme ; mais elle doit demeurer dans le silence...
Bible 1 Thimothée 2 verset 11 - 12


Analysons l'Epître de Paul aux Hébreux :
En effet, si la première alliance avait été sans défaut, il n'aurait pas été question de la remplacer par une seconde... Le Seigneur dit à Israël :


Voici, les jours viennent, dit le Seigneur,
Où je ferai avec la maison d'Israël et la maison de Juda Une alliance nouvelle...
Pour les faire sortir du pays d'Egypte ; Car ils n'ont pas persévéré dans mon Alliance,
Et moi aussi je ne suis pas soucié d'eux, dit le Seigneur...
Après ces jours-là, dit le Seigneur : Je mettrai mes lois dans leur esprit... en disant : Connais le Seigneur...
Bible Hébreux 8 verset 7 à 11


Paul considère que la première alliance est ancienne et doit donc disparaître pour laisser la place à la nouvelle alliance, or les choses nouvelles ont pour logique de s'additionner pas de se supprimer.
Paul a largement modifié cette prophétie dans le but de l'attribuer à nouveau au Christ selon son désir et uniquement le sien ; le mot 'Seigneur' a réellement pour signification le mot 'Eternel' du tétragramme HYHW.
De plus, le prophète Jérémie parle de [ma loi]
Alors que Paul ose le remplacer par [mes lois], pourquoi cette audace, celle de changer volontairement les mots des prophéties ?
Que ferait-on pas pour imposer une prophétie à un autre !
Analysons enfin l'Epître de Paul aux Corinthiens :


... je pense qu'il est bon pour l'homme de ne point toucher de femme.
Bible 1 Corinthiens 7 verset 1


Selon Paul l'homme devrait s'abstenir de la femme, c'est à se demander pourquoi Dieu a créé la femme...
En ce qui concerne le faux, Paul a-t-il écrit quelque chose ?


... si quelqu'un vient vous prêcher un autre Jésus que celui que nous avons prêché...
ou un autre Evangile... Ces hommes-là sont de faux apôtres, des ouvriers trompeurs, déguisés en apôtres de Christ.
Bible 2 Corinthiens 11 verset 4 à 13


D'après ces versets ci-dessus, les Chrétien(ne)s devraient donc rejeter tous les autres Evangiles ( Matthieu, Marc, Jean, Luc... ) et surtout se méfier des faux apôtres !?
En résumé, Paul prétend être animé par le Christ mais dans son soi-disant évangile, il ne parle ni de la naissance, ni de la mort, ni des détails de la crucifixion de Jésus comme le lieu, la date...
Maintenant à vous de trancher afin de savoir enfin, si l'apôtre du Christ, c'est à dire Paul, a produit de bons fruits avec son arbre ( avec son Evangile ) !
Pour cela rien ne vaut en supplément d'information, les paroles du Christ :


Celui donc qui supprimera l'un de ces plus petits commandements... sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux...
Bible Matthieu 5 verset 19


Jésus ne disait-il pas aussi, que celui qui m'aime, qu'il garde mes commandements, il est donc plus qu'évident que Paul n'est pas disciple de Jésus et encore moins son apôtre puisqu'il remet en cause l'enseignement du Christ, la Loi ainsi que les paroles de l'Eternel !
Il ne vous reste plus qu'à trancher et à juger, selon votre logique et selon votre raison...
En ce qui concerne mon choix, mon développement y apporte un début de réponse.

Il ne convient pas à Dieu d’engendrer un fils, qu’Il soit glorifié.
Pour qu’une chose soit faite, Il lui dit simplement : 'Sois', et elle est.
Coran sourate 19 verset 35