LE TERRORISME, UNE MISE EN SCÈNE DE LA TERREUR :



Comment peut-on confondre les exactions de mercenaires sous sponsors occidental comme ceux d’Isis, avec les millions de musulmans ordinaires qui n’ont absolument rien de commun avec eux. C’est la même chose en ce qui concerne les Rothschild et le reste des Juifs, dont la plupart ne sont pas conscients de leurs objectifs.
Soyons honnêtes ! Tout le monde est complice à un certain degré.
Tout le monde est manipulé par les médias de masse Illuminati ou se trouve être indirectement employé par eux. L’ensemble de l’establishment est volontairement complice de leurs crimes les plus haineux. C’est ainsi que notre inimitié devrait s’exercer à l’endroit de ceux qui sont responsables du terrorisme : les banquiers centraux Illuminati ainsi que les politiciens et les médias à leurs bottes, qui ont colonisés l’occident.

L’occident contrôlé par Rothschild est responsable de la destruction de millions de vies musulmanes en Afghanistan, Irak, Lybie, Palestine et en Syrie... Nous sommes tous complices en tant que simples citoyens. Les hommes qui ont tiré sur le restaurant cambodgien le 13 novembre étaient blancs et ressemblaient à des agents de renseignements français. Ils conduisaient une Mercedes neuve et l’un d’entre eux maniait la kalachnikov comme un professionnel.

D’après le Daily Mirror, le tireur et le chauffeur : "paraissaient être des soldats ou des mercenaires et ont perpétré leur méfait comme une opération militaire. Il est clair qu’ils étaient lourdement armés et que le tireur avaient sur lui plusieurs magazines." Nous savons que les services de renseignement de l’occident travaillent directement pour les banquiers Illuminati.
Un lecteur m’a envoyé cette information qui montre une connexion directe entre les attentats de Paris et les banquiers Illuminati. L’homme est lié au baron Edmond de Rothschild et un des principaux soutiens de l’armée israélienne (Tsahal), tandis qu’un autre Rothschild, Daniel, siège à la direction de Tsahal.

Le Mossad en est une branche, tandis qu’un des plus importants actionnaires du groupe Lagardère est l’émir du Qatar (le premier sponsor d’Isis). Nous avons ainsi de probants indices entre un agent de Rothschild, les attaques terroristes de Paris et Isis, n’étant rien d’autre 'qu’une attaque sous faux drapeau' typique orchestrée par la C.I.A. / Mossad, le tout financé par l’argent des régimes du Golfe Persique.
Tout comme 'Charlie Hebdo', l’Economist est de la pure propagande sioniste.
Cela ressemble fortement à du terrorisme 100 % Rothschild… Les dates de l’attaque figuraient sur la couverture de l’année 2015 entre les deux flèches (Le magazine 'The Economist' est la propriété des Rothschild) Une dernière remarque intéressante.

Le massacre du Bataclan relevait clairement d’un rituel occulte, planifié et perpétré par une unité spéciale. Le culte Illuminati de Ra est un cercle occulte d’esclaves sous contrôle mental par les programmateurs de Rothschild, une milice privée d’esclaves ayant subi des sévices mentaux et physiques. Ils sont entrainés comme les membres du M.I.6 pour des opérations clandestines et au service aveugle de leurs maitres, tout comme les agents du M.I.6 le sont au service de la famille royale.
Il s’agissait donc d’un horrible sacrifice sanglant, lors d’un vendredi 13, pour libérer un grand pouvoir spirituel, à quelles fins ?
Nous ne pouvons le savoir, mais cette folie provient assurément de Satan, que les Chrétiens, les Juifs et les Musulmans s’unissent et fassent front commun contre cette menace de notre civilisation.

L’une des méthodes, exciter la population contre les musulmans.
Adam Pearlman appelé Adam Yahiye Gadahn était l’américain d’Al Qaïda.
Il tenait le rôle d’un musulman féroce, qui en voulait aux Américains.

Malheureusement pour lui, sa supercherie fut découverte. Adam est en fait un juif américain converti en 1995.
Il est même petit-fils d’un membre du fameux Conseil de l’Anti-Defamation League est une Organisation non gouvernementale fondée par l'organisation B'nai B'rith, loge maçonnique sioniste au États-Unis, qui à l’époque soutenait sous couverture les Américains nazis. Ce groupe ne comprenait que six membres et pourtant, il bénéficia de nombreux articles des médias. Etant découvert, Adam fut remplacé par un autre soi-disant musulman : Joseph. Yousef Al Khattab, anciennement Joseph Cohen, est confronté à 5 ans de prison pour avoir menacé la vie des juifs américains.

En 1998, ce juif americain émigre avec son épouse et ses enfants en Israël rejoindre la secte Shass.
Il s’installe dans une colonie ultra-orthodoxe de Gaza.
Là, il travaille dans des organisations caritatives hassidiques, continue à surfer. Du Shass, il passe sans soucis au Hamas. En 2005 à New-York, Yousef anciennement Joseph Cohen, a utilisé le site Revolution Muslim pour inciter à la violence contre les juifs.

CE QUE L'ON VOUS CACHE :

Des camps d’entraînement de la C.I.A. ont été mis en place au Pakistan.
Entre 1982 et 1992, la C.I.A. a recruté quelques 35 000 djihadistes venus de 43 pays musulmans pour faire le djihad en Afghanistan. Payées par des fonds de la C.I.A., des annonces publicitaires incitant à se joindre au djihad ont été placées dans les journaux et bulletins d’information à travers le monde.
L’O.T.A.N. et le Haut commandement turc étaient responsables du recrutement de mercenaires pour l’EI et Al Nosra dès le début de l’insurrection syrienne en mars 2011.
Il y a des forces spéciales occidentales et des services de renseignement occidentaux dans les rangs de l’EI. Des forces spéciales britanniques, le M.I.6 et le Mossad ont participé à la formation de rebelles djihadistes en Syrie. La pratique de la décapitation de l’EI fait partie des programmes d’entraînement des terroristes appuyés par les États-Unis et mis en œuvre en Arabie Saoudite et au Qatar. La menace terroriste d’origine intérieure est une fabrication. Les gouvernements occidentaux et les médias en font la promotion dans le but d’abroger les libertés civiles et d’instaurer un État policier. Les attaques terroristes perpétrées par de présumés djihadistes et les avertissements d’attentats des terroristes sont invariablement mis en scène. Ils sont utilisés pour créer une atmosphère de peur et d’intimidation.

LE CAPTAGON, LA PILULE DU DIABLE :

Fabriqué à base d'amphétamine, le captagon, l'une des drogues les plus populaires au Moyen-Orient, est utilisé comme psychostimulant qui aurait aussi des vertus aphrodisiaques.
"Quand la crise a commencé en Syrie, ce pays et le Liban sont devenus des passerelles pour le trafic de captagon" : explique à l'A.F.P. un responsable libanais de la sécurité, sous couvert d'anonymat. Le captagon est classé par l'Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime (O.N.U.D.C.) comme une amphétamine type stimulants. Il est généralement mélangé avec de la caféine et d'autres substances.
Les autorités libanaises ont annoncé qu'en coordination avec l'Arabie saoudite, elles avaient saisi 12 millions de pilules de captagon et arrêté le cerveau de la cellule chargée de l'exportation vers le Golfe.

Si ton Seigneur l'avait voulu, tous ceux qui sont sur la Terre auraient cru.
Est-ce à toi de contraindre les gens à devenir croyant ?
Coran sourate 10 verset 99


Le général Maamoun Ammouri, chef de l'agence syrienne anti-drogue, s'enorgueillit de son côté d'avoir mis la main en 2015 sur 24 millions de pilules, dont 5 millions saisies au port de Tartous (en Syrie) alors qu'elles étaient en partance vers le Koweït.
Dans la Syrie ravagée par la guerre, les autorités soutiennent que le captagon est produit dans des régions aux mains des rebelles, notamment le nord du pays et près de Damas.
Ces groupes veulent répandre ce poison dans des régions contrôlées par l'Etat pour se financer et acheter des armes.

Ensuite, la drogue est donnée à leurs combattants afin qu'ils deviennent insensibles par exemple aux décapitations ou aux exécutions.
Fabriqué à base d'amphétamine auxquelles s'ajoutent de l'alcool et de l'acide citrique, le captagon est utilisé comme psychostimulant qui supprime le sentiment de pitié et pour diminuer la peur mais aurait aussi des vertus aphrodisiaques.
Le chaos en Syrie a donné une formidable impulsion dans ce pays et au Liban voisin à la fabrication et au trafic du captagon, une drogue destinée aux combattants mais aussi très prisée dans les pays du Golfe.
Aujourd’hui le Captagon transforme le fanatisme des combattants terroristes en férocité animale.
Ces pilules, produites désormais dans les territoires qu’ils contrôlent, sont devenues un véritable carburant pour mener guerre et terreur...


L'O.T.A.N. ARME ET FINANCE LA TERREUR :

Devenu lui-même Premier ministre et alors que son pays était déjà membre de l’O.T.A.N. et de l’U.E., il fut sollicité par l’Agence pour aider à la guerre secrète contre Kadhafi.
Boïko Borissov fournit du Captagon, fabriqué par la S.I.C., aux jihadistes d’al-Qaïda en Libye. Par la suite, Borissov étendit son marché à la Syrie.
Mais le plus important vint lorsque la C.I.A., utilisant les particularités d’un ex-État membre du Pacte de Varsovie ayant rejoint l’O.T.A.N. lui acheta pour 500 millions $ d’armements de type soviétique et le transporta en Syrie.
Il s’agissait principalement de 18 800 lance-grenades antichars portables et 700 systèmes de missiles antichars Konkurs.
Plusieurs dépôts d'armes et de munitions remplis d'équipements militaires neufs et non-utilisés, fabriqués en Occident, et appartenant aux terroristes de Daech et du Front Al-Nosra, ont été découverts par l’armée syrienne et les Kurdes en combat à Raqqa.

D'énormes stocks d’armes et de munitions, dont bon nombre portaient la marque de fabrication de l’O.T.A.N., ont été découverts notamment à l'Est d'Alep, après que les terroristes du Front Al-Nosra, une branche locale d’Al-Qaïda, ont été repoussés en dehors de la ville par les forces armées syriennes.

Cités par Sputnik, les Kurdes en combat à Raqqa ont réussi à libérer près de 80% de la ville de Tabqah dans la province de Raqqa des mains des terroristes.
La ville de Tabqah qui se trouve sur une route stratégique, est située à 55 km de la province de Raqqa, le dernier fief des terroristes de Daech en Syrie.

Les forces kurdes ont, par ailleurs, réussi à saisir durant leurs avancées vers Tabqah, plusieurs dépôts d’armes. Les opérations pour la libération de cette ville ont débuté en novembre 2016.
Ca y est, les USA viennent de l’avouer, les armes qu’ils livrent en Syrie tombent dans les mains d’Al-Qaida et des Islamistes.
Les troupes des Forces de défense nationale (F.D.N.), proches du pouvoir syrien, ont fait une découverte inestimable. Un drone de Daesh a été abattu par leurs soins dans la campagne orientale du Gouvernorat de Homs. La bombe utilisée par l’État islamique afin d’attaquer les civils d’Abou Al-Alaya a été identifiée par l’Armée syrienne comme un projectile GLV-HEF, que l’O.T.A.N. utilise, et qui est produite en Bulgarie.

LES ATTENTATS ET LA NUMÉROLOGIE OCCULTE :

Le 15 janvier 2014, devant le National Press Club américain, Christine Lagarde dénonce une méthode basée sur la numérologie occulte...
Le 11, 13 et le 7 reviennent souvent dans les attentats, les gros rituels occultes. Ces chiffres utilisés ont des significations pour eux.
En 2013, le pape Benoît XVI démissionne.

L’occultiste Aleister Crowley avait dit du chiffre 11 qu’il est le nombre le plus important, tout comme le 77.
Ce que l'on sait moins, c'est que le 11 septembre 2001 était un authentique rituel illuministe basé sur la numérologie et la symbolique occulte.
Ainsi, les 2 tours symbolisent les colonnes Boaz et Joakin qui font partie du décor de chaque temple maçonnique.

Ces colonnes sont censées représenter les deux voies initiatiques des arcanes magiques remontant à l'ancienne égypte et elles sont souvent accompagnées d'une troisième plus petite qui représente une troisième voie.
Il convenait donc de rajouter à ces deux tours une troisième plus petite, c'est la fameuse tour N° 7 qui s'est affaissée sur elle même sans avoir été percutée par un avion
Le 17 juillet (7ème mois), le Vol MH 17 était abattu au dessus de l'Ukraine.
L'avion était un Boeing 777 transportant selon les premiers rapports des médias, 295 passagers, chiffre dont la décomposition en numérologie occulte donne (2+9+5 =16 et 1+6 =7)
Le 7 Janvier 2015, massacre de Charlie Hebdo. On peut tout d'abord vérifier que selon la méthodologie exprimée par Christine Lagarde, la date du 7 Janvier 2015 donne 7 après réduction numérologique (7+1 = 8 et 2+1+5= 8, 8 + 8 = 16 et 1+6= 7).

En outre, le 7 Janvier est également une date importante du calendrier satanique, c'est le jour de la Saint Winebald où l'on propose des sacrifices humains sanglants.
L’attentat du Bataclan est arrivé le vendredi 13 novembre (vendredi 13 est lié à la commémoration des Templiers), il a eu lieu au 11ème arrondissement, le 11e mois de l’année.
L'attentat de Nice du 14 juillet ce qui donne 2 X 7 = 14 et juillet 7ème mois.

L'OBJECTIF DES ÉTATS-UNIS, LA MAINMISE SUR LES RICHESSES :

Sachez que la théorie du complotisme est un vaccin inventé par le pouvoir pour neutraliser par avance toute dénonciation de ses manipulations, lui permettant ainsi à loisir de continuer, malgré les dénonciations, à commanditer divers attentats terroristes et à mettre en scène la soi-disant lutte contre le terrorisme, pour justifier des lois dictatoriales leur autorisant d’espionner et de contrôler totalement la population, et ainsi d’empêcher le soulèvement populaire.
Les services secrets sionistes français commandite une attaque terroriste à Paris.
Les kamikazes étaient tous équipés de ceintures ou gilets explosifs, qu’ils ont actionnés pour commettre leur attentat, ou au moment d’être tués par la police : une première en France !
Comme fabriquer un tel gilet explosif n’est pas à la portée du premier bricoleur venu connecté sur internet, il faut se demander qui, en France, les leur a procurés.
Les terroristes étaient sous la protection des services secrets français, ils n’avaient aucun problème pour obtenir de leur part des gilets explosifs, ni pour rentrer au Bataclan avec des gilets et avec des kalachnikovs.
Remarquons aussi que, comme c’est curieux, François Hollande était présent dans l’un des lieux (le stade de France) où s’est déroulé l’un des attentats. Quel courage !

Cependant, contrairement à ce qui s’est passé au Bataclan où les terroristes ont pu entrer en force grâce à leurs kalachnikovs, et assassiner ainsi un maximum de personnes ; les terroristes du stade de France s’ils sont venus avec leurs ceintures d’explosifs, avaient oublié leurs armes à feu, et n’ont pas pu entrer dans le stade à cause de la surveillance par palpation ; par conséquent, ils n’ont pas pu viser la tribune présidentielle. Hollande a donc pu s’en sortir sans dégât. Quel heureux hasard !

ON NOUS PREND POUR DES CONS ?

Un heureux hasard, c’est bien sûr ?
Ou bien s’agissait-il de terroristes bien contrôlés par les services secrets qui, ne voulant faire courir aucun risque au Président Hollande, avaient envoyé les terroristes au stade sans arme afin qu’ils ne puissent y entrer en force ?
Remarquez bien aussi, à propos de terroristes bien contrôlés, qu'ils ne se sont pas fait sauter en plein milieu de la foule des gens qui se pressent les uns contre les autres pour rentrer.
Vous me direz que ces idiots, qui avaient oublié leurs kalachnikovs, ne savaient peut-être pas lire l’heure et sont arrivés en retard.

Dans ce cas, il faut ajouter qu’ils étaient idiots au point de ne même pas penser à attendre la sortie de la foule ! Ils ont choisi de se faire exploser pile entre ces deux moments, comme pour être sûrs d’être entendus par les spectateurs, tout en étant sûrs aussi de tuer le minimum de gens !
Hollande ne courait vraiment aucun risque !
Drôles de coïncidences ?

Le matin-même de l’attaque du 13 novembre 2015, un exercice simulant des attentats simultanés à Paris avait été conduit sous le contrôle des ministères français de l’Intérieur et de la Défense.
Une drôle de coïncidence que l’on avait déjà relevée lors des attentats du 11 septembre 2001 à New York et Washington, de ceux du 11 mars 2004 à Madrid, ou encore de ceux du 7 juillet 2005 à Londres ; alors que ces attentats avaient tous été programmés par les services secrets des pays où ils ont eu lieu.

MISES EN SCENE DES EXÉCUTIONS :

Un groupe de pirates informatiques a publié une vidéo montrant la mise en scène d’une décapitation d’un homme soi-disant perpétrée par Daesh.
Rappelons que les terroristes ont publié plusieurs vidéos d’exécutions.
Leurs victimes étaient pourtant trop calmes, prononçaient leurs derniers mots et mourraient dans les bras des terroristes.
De nombreux internautes ont considéré ces vidéos comme fictives, notamment à cause des réactions des victimes et de la qualité des vidéos.

Il y a parmi les gens celui dont la parole sur la vie présente te plaît,
et qui prend Dieu à témoin de ce qu’il a dans le cœur, tandis que c’est le plus acharné disputeur.
Dès qu’il tourne le dos, il parcourt la Terre pour y semer le désordre et saccager culture et bétail.
Et Dieu n’aime pas le désordre !
Et quand on lui dit : 'Redoute Dieu', l’orgueil criminel s’empare de lui.
L’Enfer lui suffira, et quel mauvais lit, certes !
Coran sourate 2 verset 204 - 206


Elle montre ce qui ressemble à un petit studio de cinéma, dans lequel est filmée une mise en scène d'exécution ressemblant trait pour trait aux multiples vidéos du même genre attribuées à l'Etat Islamique. On y voit deux hommes portant exactement les mêmes habits que dans les exécutions de James Foley, Steven Sotloff, David Haines... mais sur fond vert, avec un ventilateur pour simuler le vent.
On y voit un acteur portant les mêmes habits et ayant la même carrure que l'égorgeur britannique surnommé Jihadi John, s'approcher d'un autre acteur pour simuler un égorgement.
Pourquoi cette vidéo a-t-elle été réalisée en studio alors que les terroristes disposent de vastes étendues tranquilles et ensoleillées ?
Les ombres sur les personnages, en particulier au niveau du cou, trahissent en effet deux directions d’éclairage différentes, comme l’ont relevé de nombreux experts…

Or ceci est strictement incompatible avec un éclairage direct en lumière solaire, dont chacun sait que les rayons sont parallèles.
L'absence de sable en mouvement à l'horizon malgré le vent du désert, la position fixe de certains nuages en arrière fond...
Sommes-nous si crédule ou formaté à nier même l'évidence ?