LES ARMES PSYCHOTRONIQUES ET LE CONTRÔLE DES POPULATIONS :

LES ARMES NOUVELLES GÉNÉRATIONS :

L’œil de big brother voit tout. Quand je dis tout, c’est TOUT.
C’est d’ailleurs assez difficile à croire pour le commun des mortels tellement cela va loin. Mais c’est pourtant bel et bien vrai et qui semble plutôt réservé aux personnes célèbres, puissantes ou très riches.
On peut clairement affirmer que l’œil qui se situe en haut de la pyramide est la capacité à lire dans les pensées.
La lecture dans les pensées est une capacité de cette grande organisation.
Pour vous montrer un peu à quel point cette lecture est fine, je peux vous affirmer sans nul doute qu'ils arrivent à capter le moindre dixième de seconde durant lequel vous pensez à eux.

Le recrutement d'ingénieurs nazis après la 2nde guerre mondiale ('projet paperclip'), le développement des services secrets (F.B.I., C.I.A., N.S.A...), la création de lieux ultra secrets (zone 51, lignes à très haute tension plongeant sous terre dans le désert sans raison...) et le lancement de projets tels que MK-Ultra, Blue Beam, HAARP, Monarch... semblent nous mettre sur la voie de la vérité.
C’est d’ailleurs ce qui est écrit dans un des articles des Protocoles des Sages de Sion qui mettent en avant le fait qu’en maintenant les humains dans une menace de mort permanente, on arrive beaucoup plus facilement à en faire ce qu’on en veut.
De plus, quand on regarde du côté des scientifiques du siècle dernier, on s’aperçoit que certains, tel Nikola Tesla dont on parle très peu dans les médias et qui semble s’être fait voler ses brevets par Thomas Edison, se sont vu dépouillés de tous leurs travaux juste après leur mort par les grandes organisations humanitaires de sécurité américaines.
Quand on connait un peu les travaux réalisés par ce scientifique hors-pair, on se rend compte qu’il a beaucoup travaillé sur l’électromagnétisme, sur la transmission de l’électricité dans l’air et qu’il a étrangement été tenu à l’écart des grandes sphères scientifiques et de la médiatisation. Cette nouvelle technologie n'a pu être développée que par une seule organisation et grâce notamment aux vols de travaux de scientifiques permettant de continuer à travailler dans le secret absolu et détenir une arme unique et incroyable. Cette technologie est par ailleurs si avancée et tellement en décalage avec ce que nous vend la science grand public que ses créateurs pourraient aisément la faire passer pour une technologie extraterrestre.

Une chose est sure cependant, c’est que ce rayon ne se contente pas d’irradier une partie plus ou moins grande du corps (tel que cela est présenté dans un article faisant état dans les années 60 de l’irradiation d’américains de l’ambassade des États-Unis à Moscou), en plus de passer à travers les murs, mais peut aussi entrainer précisément la contraction d’un muscle d’une seule et unique personne, d’une manière plus ou moins forte, provoquer des fourmillements, des démangeaisons, la perte de poils, cheveux, faire sentir des pincements (plus ou moins forts), des sensations de chaleur, une impression de chute d'une partie du corps ou d'un membre... L’image du titre The things you say de Cicada, réalisée spécialement pour représenter ce qu'ils nous font vivre avec ce rayon, en est une très bonne illustration.
Aussi, il leur est possible de faire craquer des objets à distance comme par exemple un écran d’ordinateur, un meuble en bois…
La possibilité de concentrer une grande quantité d’énergie en un point précis d’un muscle afin d’en obtenir la contraction pourrait correspondre à celle permettant de faire craquer de la matière.

Cependant, s'ils y arrivent il faut bien qu'une autre technologie leur permette de nous voir très précisément et nettement à travers toute matière qu'ils ont utilisé à ce moment la même technique que celle utilisée pour envoyer des messages aux gens directement dans le cerveau.
Cette technologie s'appellerait voice-to-skull ou la 'télépathie synthétique.'
Première image dans la culture à nous avoir interpellé sur l'existence de ce rayon : des pochettes de CD de Cicada.
Un corps de femme semble se faire traverser par des rayons très fins à des endroits précis me faisant penser aux micro-contractures musculaires et pincements que j'ai eu d'un seul coup à des moments très précis qui n'avaient rien de normal.
Notez la présence en haut à gauche d'un papillon dont une partie des ailes a été effacée faisant penser à la tête de Baphomet.
Ensuite voici une autre image d'un CD de Cicada sur laquelle on peut remarquer un symbole franc-maçon, l'équerre et le compas. Quand on essaie de se connecter à des sites Internet luttant apparemment contre les armes psychotroniques, force est de constater que 3 sur 4 sont fermés, inaccessibles. C'est le cas de tout ce qui touche de près ou de loin au CAPT, Collectif contre les Abus dus aux Psycho-Technologies et à la FEDAME.

Par la suite, mes recherches m'ont amené à découvrir que les crimes causés par ces technologies sont bien plus répandus aux États-Unis et au Canada qu'en Europe et spécialement en France.
Peu de personnes semblent au courant de ces nouvelles technologies de l'horreur et peu nombreuses sont celles qui y croient mais le nombre de références qui leur sont consacrées ne cesse de croître. L'aspect le plus terrible de ces crimes hi-tech étant le fait que la plupart des victimes ne se rendent pas compte qu'elles sont des victimes ou alors elles n'en parlent pas par peur de ne pas être prises au sérieux. On peut imaginer que de nombreuses victimes ont dû mettre fin à leurs jours sous la torture et la persécution ce qui laisserait faussement penser qu'elles étaient mal dans leurs peaux. De plus, une partie des soi-disant paranoïaques ou schizophrènes enfermés et gavés de médicaments dans nos hôpitaux psy ne sont peut-être pas si malades que ça...
Du coup, les seules qui osent en parler et arrivent à lutter sont incompris, très isolés et ne trouvent aucune aide, aucun soutien.

Manipulation par des champs électromagnétiques émis par des moniteurs.
"Des effets physiologiques ont été observés chez un sujet humain en réponse à la stimulation de la peau avec de faibles champs électromagnétiques qui sont pulsés à des fréquences proches de 1/2 Hz ou 2,4 Hz, comme pour exciter une résonance sensorielle. De nombreux moniteurs d'ordinateur et les tubes de télévision, lors de l'affichage des images pulsées, émettent des champs électromagnétiques pulsés des amplitudes suffisantes pour provoquer une telle excitation.
Il est donc possible de manipuler le système nerveux d'un sujet en pulsant images affichées sur un écran d'ordinateur ou à proximité du téléviseur"
: explique la fiche d'un brevet.

On utilise donc des écrans d’ordinateur ou de TV pour émettre des très basses fréquences électromagnétiques en modifiant l’intensité des images.
"Pour un écran d'ordinateur, les impulsions de l'image peuvent être produites par un programme informatique adapté. La fréquence des impulsions peut être commandée par l'entrée de clavier, de sorte que le sujet peut accorder à une fréquence individuelle de résonance sensorielle. L'amplitude des impulsions peut aussi être commandée de cette manière.
Un programme écrit en Visual Basic (R) est particulièrement adapté pour une utilisation sur les ordinateurs équipés de Windows 95 (R) ou Windows 98 (R). La structure d'un tel programme est décrit. La production d'impulsions périodiques nécessite une procédure de synchronisation précise. Une telle procédure est élaborée à partir de la fonction GetTimeCount disponible dans l'interface de programmation d'application (API) du système d'exploitation Windows, avec une procédure d'extrapolation qui améliore la précision de la synchronisation."
Cela peut aussi se faire à distance, bien sûr.

Jon Donohoe fondateur et directeur scientifique de Cybernetis évoquait la finalité du contrôle de l’esprit et des implants dans le magazine Discover, Novemebre 2004. A la question de savoir si l’interface machone-cerveau ouvrait la porte au contrôle de l’esprit, il répondit : "C’est ce que l’on fait déjà en permanence... de la publicité c’est contrôler l’esprit. Même les agent pharmaceutique sont une forme de contrôle de l’esprit. Quand des gens ont un comportement déviant par rapport à la norme, on leur donne des médicaments qui ramènene leur esprit dans un champ comportemental dit normal."

Plus inquiétant encore, selon une étude, révèle que les russes ont déchiffré le code génétique du cerveau humain.
"Nous avons déterminé vingt trois longueurs d’ondes dans l’électroencéphalogramme, dont onze sont indépendantes. Si on manipule ces onze dernières on peut agir sur le fonctionnement du cerveau comme il le ferait lui-même."

Il y a aussi le problème des ondes générées par les téléphones portables et on peut se demander si le silence des autorités n’est pas aussi une forme de contrôle. Les enfants et des adolescents sont continuellement exposés à l’influence négative des champs électromagnétiques (CEM) issus des mobiles. Les nonnes de sécurité concernant l’exposition aux micro-ondes des téléphones portables ont été établies pour des adultes sans prendre en compte les spécificités physiologiques des enfants.

Aujourd’hui, on sait qu’ils passent beaucoup plus de temps au bout de leur portable que les adultes.
Selon le Comité National Russe de protection des radiations non-ionisantes, les conséquences vraisemblables auxquelles seront confrontés les enfants utilisateurs de portables sont : pertes de mémoire, manque d’attention, pertes des facultés cognitives et des capacités d’apprentissage, troubles du sommeil, irritabilité, forte sensibilité au stress, terrain favorable pour l’épilepsie.

À long terme, les problèmes de santé potentiels sont les tumeurs au cerveau, atteinte de l’équilibre et problèmes d’audition vers 25-30 ans, maladie d’Alzheimer, syndrome dépressif et différents types de dégénérescence du système nerveux central à l’âge de 50-60 ans. Les membres de ce Comité demandent aux autorités gouvernementales et aux sociétés d’être très attentives à cette menace prochaine et de prendre les mesures adéquates pour prévenir tout conséquence préjudiciable à la santé des enfants.