MARS, LA SUPERCHERIE DE LA MISSION CURIOSITY :

Encore plus fort plusieurs scientifiques ont défié la N.A.S.A. sur une autre fraude de l’Agence probablement perpétrée pendant des décennies : la couleur du ciel Martien.
Pendant des années, l’Agence Spatiale avait publié des photos de Mars avec un ciel rougeâtre et des paysages de rouge oxydé.
Et ce jusqu’à ce que les enquêteurs indépendants et les missions de Mars réalisées par l’Agence Spatiale Européenne révélent que le ciel Martien semblait réellement très similaire au ciel de la terre et le paysage martien se ressemblait assez au terrain une couleur un saumon pâle du Sud-Ouest américain.
Une ex-employée de la N.A.S.A., Donna Hare, accuse la N.A.S.A. d’aveugler et d’obscurcir des milliers de photos depuis des années.
Elle s’est manifestée en alléguant que l’Agence Spatiale a gommé des anomalies inconvenantes sur des centaines photos compromettantes.

Un illustrateur technique de profession a fait presque toute sa carrière pendant sa période dans l’Agence Spatiale, en travaillant comme illustrateur de l’espace et dans le laboratoire de diapositives de précision. Beaucoup de ces diapositives montrent des vaisseaux spatiaux, des satellites, des plate-formes de lancement, des lieux d’atterrissage, des cartes lunaires et beaucoup, beaucoup plus.
Il a travaillé comme sous-traitant dans l’Agence pendant plus de 15 ans.
Quand il a dévoilé la vérité sur la N.A.S.A., il a été publié et a été invité par la radio AMWOL à Washington.
Depuis la polémique court et son témoignage a été, comme il se doit largement décrédibilisé.

La N.A.S.A. n’est qu’un écran de fumée pour le grand public crédule.
Elle est là seulement pour déformer la réalité, cacher des vérités, on peut citer notamment la dissimulation des programmes spatiaux secrets.
Alors d’où proviennent ces photos, si elles ne proviennent pas de Mars ?
Les photos de la NASA sur Mars sont prises sur la Terre, sur l’île Devon au Canada…
Il y a une augmentation du nombre de personnes qui pensent que les rovers martien de la N.A.S.A. n’ont jamais quitté la Terre et que les photos qui parviennent de Mars sont prises dans des régions reculées de la Terre.

Mais si les rovers de la N.A.S.A. ne sont pas sur Mars, alors où sont-ils exactement ?
Tout d’abord, il semble que les photos que nous voyons sur le site Web de la N.A.S.A. ne sont même pas prises par le rover Curiosity et le rover Opportunity.
Il est très probable qu’actuellement, les deux rovers sont stockés dans un hangar, quelque part au Jet Propulsion Laboratory (J.P.L.) et qu’ils aient été remplacés par des plus petits et plus pratiques.
Un des emplacements connus où la N.A.S.A. manipulent ces petits rovers est l’Île Devon.

Il convient de souligner que l’île Devon est la plus grande île inhabitée sur Terre, ce qui semble être un très bon emplacement pour une fausse séance photo Martienne avec retouche photoshop.
Base de la N.A.S.A. dans l’île Devon au Canada, même sans filtre de couleur, le décor est étonnamment similaire à Mars…
On pourrait penser que la N.A.S.A. a juste besoin d’un endroit où ils peuvent simuler les conditions de Mars, mais à quoi bon de simuler ces conditions avec des rovers miniatures, qui ressemblent et fonctionnent comme leurs grands frères...
Ces robots ne possèdent pas de laboratoires en leur sein contrairement aux vrais rovers qui en possèdent, donc qu’est-ce qui est simulé ?
Hormis prendre des photos, les rovers de l’ île Devon semblent inutiles.

Les caméras équipées sur les rovers ont déjà des filtres de couleur appliqués, mais les images finales, celles que nous téléchargeons sur le site Web de la N.A.S.A. subissent encore plus de correction couleur, jusqu’à ce qu’elles affichent cette fausse couleur rougeâtre qui nous est maintenant si familière.
Nous avons été trompés par le mythe que mars est une planète rouge même si pourtant toutes les photos des télescopes amateurs prouvent le contraire, donc la N.A.S.A. désormais ne fait seulement que perpétuer le mensonge.
La N.A.S.A. admet ouvertement la correction des couleurs, l’équilibrage des couleurs et même le peaufinage des couleurs de leurs images, de sorte que vous pouvez voir ce qu’ils veulent que vous voyiez. Pourquoi ne pas prendre simplement des photos de l’environnement tel qu’il est ?
Pourquoi changer ses couleurs en quelque chose d’autres ?

C’est le même endoctrinement, disant que le gouvernement sait ce qui est le mieux pour nous. Les gens ont été trompés dans une croyance aveugle et nous croyons cela sans réfléchir, sans auto-critique et sans nous poser des questions.

Mais le peaufinage des couleurs n’est qu’une partie de ce qu’ils font pour les images originales.
La N.A.S.A. a été confondue plus d’une fois, trafiquant des environnements entiers provenant soi-disant de Mars.
Les médias l’ont appelé 'le rat de Mars', mais c’est en fait un lemming de l'arctique...
Le lemming est un rongeur, on voit clairement un œil, une oreille et sa patte avant sur la photo ci-dessous et il est couramment sur l’île Devon au Canada.

Voici une photo du lemming arctique, pris sur l’île Devon.
Cette photo a été prise dans une zone avec de la végétation, mais comme vous pouvez le voir, il y a beaucoup de paysages sur l’île Devon.
La technique de la N.A.S.A. est de colorer l’ensemble du sol pour faire en sorte qu’il ressemble à Mars comme vous le verrez, cela fait que le petit rongeur ressemble au final à une roche, jusqu’à ce qu'un chercheur de vérité, ayant un œil aiguisé l’ait découvert.
Danny Wilten, prend une photo aléatoire de la Terre (Irlande), où il y a beaucoup de végétation et où il y a une route avec une camionnette blanche. En seulement 5 minutes de travail, il parvient à retirer la camionnette et la route, et à transformer l’ensemble de la végétation en un paysage rougeâtre, stérile, similaire aux images que la N.A.S.A. nous montre de Mars...
Comme touche finale, il ajoute même une partie du rover dans le coin inférieur gauche de l’image éditée, ce qui rend l’image presque indiscernable des images diffusées par la N.A.S.A.



Sur l’île Devon, ils ont des bases permanentes sur l’île, les rovers miniatures sont équipés de caméras se promenant partout, et des personnes équipées en costumes d’astronautes.
Avec la N.A.S.A. qui avoue truquer les photos avant de les diffuser au public et le fait qu’elle a été prise plus d’une fois truquant les paysages, la déduction devient évidente... les photos ne sont pas de Mars ! Les rovers n’ont jamais quitté la Terre et les pouvoirs en place ont détourné encore d’autres milliards $ de l’argent des contribuables, utilisés pour leurs projets occultes.

Elle utilise un emplacement secondaire sur la Terre pour simuler l’environnement martien, il se trouve dans le Désert de Mojave.
Dans cet emplacement, ils apprennent aux astronautes à se promener et faire leurs travaux quotidiens en étant habillé dans des combinaisons spatiales.
Il est aussi possible qu'elle envoie leurs équipes dans des zones reculées diverses sur Terre, pour prendre des photos de l’environnement stérile, lesquelles seront modifiées plus tard pour ressembler à Mars.

Ils peuvent même créer des environnements totalement faux, en combinant deux ou plusieurs images, ou par ajout/retrait de roches, de collines ou même de montagnes, techniques déjà bien rodée avec les missions Apollo !
L'Île Devon, qui est une île du Nord de l'archipel arctique canadien. C'est aussi la plus grande île du monde qui soit entièrement inhabitée. Sa superficie est d'environ 55 000 km².
La vie animale et végétale est également faible sur l'île en raison des conditions climatiques dues à la latitude et à l'altitude.
On y trouve principalement de petits oiseaux, des bœufs musqués et d'autres petits mammifères arctiques.
L'été la température ne dépasse jamais les 10°C et descend fréquemment à -50°C durant le long hiver polaire et les précipitations y sont également faibles.
Géologiquement, on y trouve aussi un cratère de 20 km de diamètre, c'est le cratère de Haughton.

Rappelez-vous du lemming sur Mars !
C'était le rocher de la planète rouge qui ressemblait à un rongeur et a fini par devenir viral.
Maintenant, il y a un nouvel ajout à la série canular : l'iguane martien.
Le site Ufo Sightings Daily, qui a repéré ce détail, a retravaillé l'image en accentuant les contrastes.
De fait, la chose ressemble effectivement à un iguane...

Pour Scott C. Waring, fondateur d’UFO Sightings Daily, cette nouvelle découverte ne laisse pas l’ombre d’un doute quant à son authenticité.
Il déclare dans son article : "Dire qu’il s’agit simplement d’un rocher est la preuve d’une fermeture d’esprit sur ce qui est une évidence"
Le rédacteur appuie son argumentation sur l’aspect très réaliste de l’iguane : "Non seulement il a un corps, mais si vous regardez attentivement vous voyez également la peau du cou, la ligne de sa bouche, le trou de sa narine et même un œil ouvert surmonté d’un grand front."
Ce n’est pas la première fois qu’une forme vivante est repérée sur Mars.
Plusieurs pseudo découvertes de ce genre ont été avancées au cours de cette dernière année, notamment un lézard, un rat et casque de soldat.
"En fait, il y a eu environ 10-15 observations de ce genre à ce jour" : précise Scott C. Waring.
Il ajoute : "J'ai même repéré un rocher qui s'est déplacé sur 4 photos différentes puis a disparu sur la cinquième".

Si vous avez entendu parler de la Terre plate, je suis sûr que vous vous êtes posé la question : pourquoi ?
Pourquoi mentiraient-ils sur la forme de la terre ?
C’est un gros mensonge, alors il doit y avoir une très sérieuse raison !

L’une des raisons les plus importantes et les plus évidentes d’un tel mensonge est d'ordre financier et le contrôle mondial.
La N.A.S.A. gagne des milliards de dollars par an de l’argent des contribuables, et à quoi sert tout cet argent si tout est faux ?
Il faut de l’argent pour simuler une station spatiale dans une piscine géante et payer un tas de geeks pour créer des images de synthèse.
La N.A.S.A. a été lancée par des hommes occultes et tous les astronautes de haut niveau sont des Francs-Maçons ; la Kabbale satanique y est enseigné tandis que la religion monothéiste a été bannie et rejetée.

L'élite satanique a un plan pour créer un gouvernement mondial unique : le nouvel ordre mondial, et pour cacher Dieu et détruire la foi monothéiste.
Satan travaille depuis 6 000 ans pour tromper l’humanité et veut être Dieu sur cette Terre.
Son but ultime est d'amener le monde entier à rejeter le Dieu de la création et à adorer la Bête et son image.

Certaines des plus grandes déceptions et réalisations de Satan ont été de dépasser le monde scientifique et de convaincre la population générale que nous avons évolué à partir de singes et de soupes primordiales et que tout provient d’un soit-disant big bang.
Ce sont des mensonges sataniques et je suis sûr que la plupart des croyants seraient d’accord.
Ces mensonges enlèvent Dieu de l'univers et détruisent la croyance en une création de six jours.
Ils détruisent également les lois divins, les codes moraux et la famille.
Beaucoup de gens sont devenus athées, gothiques, hooligans...

Mais Satan déteste la vérité et, bien sûr, il va attaquer les mouvements pour la vérité et amener les croyants à le rejeter sans même le rechercher.
Mais une fois que les gens commencent à le rechercher, la vérité est indéniable. Toute vraie science indique une Terre géocentrique plate et le Dieu comme son créateur.
Si le monde entier savait que nous vivions sur une Terre plate créée par Dieu comme décrit dans la Bible et le Coran, Satan ne serait plus capable de tromper le monde.
La déception extraterrestre est également un mensonge basé sur le modèle du globe.
Si la Terre est plate et qu'il n'y a pas d'espace, et que les extraterrestres se révèlent être ce qu'ils sont vraiment : des démons (djinns) !