LES CAMPS F.E.M.A. ?

UNE EXTERMINATION DE MASSE PROGRAMMÉE :

F.E.M.A. sigle qui signifie Federal Emergency Agency, ce qui donne en français le Ministère des Urgences, un organisme gérant les situations catastrophiques.
Janvier 2014, un groupe de tournage d’une télévision locale d’Atlanta est allée filmée des centaines de milliers de cercueils noirs, de modèle militaire, stockés dans un ancien champ de blé.

Le premier à avoir découvert le pot aux roses a été un camionneur de la région appelé Dale Bohannon qui a été tétanisé par cette image apocalyptique des corbillards disposés à même le sol par rangements compacts.
La taille de corbillards est telle que trois corps peuvent y rentrer sans problèmes.
Ces boîtes sont en plastique armé et, selon les enquêtes de journalistes russes et américains, il y en aurait suffisamment dans ces centres funèbres, pour enterrer 2 000 000 de personnes.

A qui sont-elles destinées ?
Pourquoi la F.E.M.A. qui s’en est avéré la détentrice n’a pas dévoilé la création de ces réserves morbides ?
L’Amérique se prépare-t-elle à la guerre ?
Comme de bien entendu, la liberté de presse aux États-Unis n’est pas toujours au rendez-vous. Tout le monde se tait bien prudemment dans son coin par peur de représailles !

A leurs yeux vous êtes déjà considérés comme des terroristes au regard du Patriot Act.
Ils sont prêts, leurs camps de concentration sont prêts, plus de 600 camps F.E.M.A. (Projet Rex 84) vous attendent parmi au moins 4 000 camps de détention possibles si l’on compte également les bases militaires et les prisons.
Ils n’attendent plus qu’une chose, que vous leur donniez de bonnes raisons de décréter la Loi Martiale, afin de lancer l’extermination finale.
Et l’on peut facilement imaginer qu’il y ait également de nombreux autres camps similaires de par le monde, et notamment en Europe, vu que le but ultime du Nouvel Ordre Mondial vise à réduire à terme la population mondiale de 93%.

Dans n’importe quel cas on voit bien qu’ils ont tout prévu : des milliers de wagons pour la déportation, et les 'coffins' cercueils de plastique par millions, comme si ils s’apprêtaient à juguler une épidémie de grande ampleur.
Le genre d’épidémie que je les verrais bien déclencher eux-mêmes si ils perdaient le contrôle à cause de l’effondrement économique qui plongera le pays dans la guerre civile et le chaos après la fermeture de toutes les banques.

camps FEMA

Apparemment le gouvernement s'attend à ce que 1/2 million de personnes meurent dans peu de temps, et l'aéroport d'Atlanta est l'un des principaux centre du trafic aérien, probablement le plus grand au pays, ce qui signifie que la Géorgie est une base principale pour conduire et coordonner des opérations militaires.
Il s’agit aussi du domicile du Centre de contrôle des maladies.

Vous n’achèteriez pas 500 000 cercueils en plastique juste au cas où quelque chose se passerait, vous les acheter parce que vous savez que quelque chose va se produire.
Les conteneurs hermétiques légers (cercueils) seraient parfaits pour enterrer les victimes d'empoisonnement par les chemtrails ou d’une guerre biologique, n'est-ce pas ?

Un projet de loi, pour soi-disant se préparer aux pandémies et aux désastres, sous cette loi, le Massachusetts devient un état policier médical.
Dans un article du 28 Août intitulé 'Amérique, réveille-toi' : Vaccinations obligatoires, camps de quarantaine, interrogatoires sur les soins de santé et décontaminations obligatoires, où il suggère que l'Amérique est en train de dévier au fascisme médical. Les citoyens du Massachusetts n'auront aucun droit. La constitution est de l’histoire ancienne.
Vous êtes maintenant la propriété de l'Etat.

La loi contient un certain nombre de dispositions controversées, alarmantes, et clairement inconstitutionnelles.
Le régime d’urgence déclaré par le Gouverneur, profère le droit au responsables de la Santé, aux autorités de police et au personnel médical de se mobiliser en force, de vacciner la population, de pénétrer dans les propriétés privées sans motifs, et même de mettre les gens sous quarantaine contre leur volonté.

La loi impose de sévères sanctions :
Une amende de 1 000 $ par jour et éventuellement des peines de prison pour ceux qui ne veulent pas se conformer aux ordres d'Etat, tout en prétendant aussi protéger les gens d’eux-mêmes.
Elle donne aux autorités locales de Santé le pouvoir de limiter ou d’interdire les rassemblements de personnes et donne aux agents du gouvernement l'autorité d’arrêter sans motif toute personne suspectée de violer un ordre selon l’estimation de l’agent tout en employant la comportement adéquat pour imposer un tel ordre.

En outre, les autorités chargées de faire appliquer la loi doivent aider le personnel médical au transport non volontaire des personnes dans les centres de traitement.
La disposition sur les vaccins donne aux citoyens le droit de refuser la vaccination, mais les gens qui le font peuvent être isolés ou mis en quarantaine. Le même sort attend ceux qui sont incapables ou peu disposés à se soumettre à la décontamination ou aux procédures nécessaires pour le diagnostic.
Un volet de la loi nécessite que les propriétaires ou les occupants d'une propriété permettent d’entrer et de faire des recherches sur les lieux.

Dans ces temps de peur, nous ne pouvons pas laisser la peur l’emporter sur notre liberté de prendre nos propres décisions concernant notre santé.
Le Maine a récemment vu sa Garde Nationale s'engager dans des exercices de répétition de vaccination de grippe porcine dans une école alors que les militaires élaborent des plans pour aider la F.E.M.A. à gérer la grippe porcine à travers le pays.
Guantanamo ne sera-t-il qu’un simple accident de l’histoire contemporaine ou sera-t-il le prototype d’une longue série...

Certaines personnes estiment que la F.E.M.A. est en fait le véritable gouvernement secret des États-Unis :
Ce n’est pas un corps élu, elle n’est pas tenue d’informer le public, et elle dispose d’un budget secret et discrétionnaire de milliards de dollars.
Cette organisation gouvernementale a plus de pouvoir que le Président des États-Unis ou que le congrès, elle a le pouvoir de suspendre des lois, déplacer des populations, arrêter et détenir des citoyen sans mandat de justice et sans procès, elle peut confisquer des propriétés, des stocks alimentaires, des systèmes de transports et peut suspendre la constitution.

Le gros de son financement est utilisé pour construire des infrastructures souterraines pour la survie du gouvernement en cas de gros problème. Elle s’occupe également d’améliorer la surveillance des citoyens, et de mettre en place des dispositifs qui permettent d’interdire les déplacements civils et d’isoler des parties de la population.
Elle peut diriger la Garde Nationale et prendre le contrôle des aéroports.

Plusieurs camps d'emprisonnement ont été construits aux États-Unis par l'administration Bush, tous pleinement opérationnels et prêts à recevoir des prisonniers.
Le personnel de la direction des camps est déjà en place, ainsi que des gardes à plein temps, bien que les camps soient tous vides pour l'instant.

Entourés de miradors, ces camps sont destinés à être utilisés par la F.E.M.A. dans le cadre d'une proclamation de 'la loi martiale'.
Les camps font partie du programme Rex 84, un programme prévu officiellement pour le cas d'un franchissement en masse de la frontière mexicaine par des immigrés clandestins, afin qu'ils puissent être rapidement arrêtés et placés en détention.
Les plans Cable spicer et Garden plot sont deux sous-programmes de 'Rex 84' qui seront déclenchés en même temps.
Garden plot est un programme destiné à contrôler la population, et Cable spicer est le programme pour la prise de contrôle des états et de leurs gouvernements par le gouvernement fédéral.

La F.E.M.A. sera le bras armé exécutif et dirigera toutes les opérations sous l'autorité du président des États-Unis.
Les camps de détention sont tous desservis par voies ferrée aussi bien que par la route - Beaucoup disposent également d'un aéroport à proximité.
La majorité des camps ont une capacité de 20 000 prisonniers et le plus vaste de ces camps est situé en Alaska à coté de Fairbanks.

Les révélations des plans sordides de l'Élite est la meilleure manière de les stopper.
Normalement ce plan a déjà échoué (grâce aux révélations des donneurs d'alerte) lors de la fausse épidémie du virus H1N1, qui devait conduire à faire vacciner tout le monde avec des produits toxiques et stérilisants !
La canadienne Ghislaine Lanctôt née dans une famille catholique de pharmaciens, avait déjà révélé qu'un routier lui avait dit qu'il transportait des guillotines dans son camion pour les U.S.A.
Elle avait estimé que c'était la méthode la plus efficace pour obtenir des organes en bon état pour les transplantations !
En 1995, Lanctôt, poursuivant sa remise en cause des instances officielles, refusa de payer ses impôts, car, selon elle, les impôts ne servent pas au bien public, ils vont directement dans les coffres des banquiers internationaux - propriétaires de la Banque du Canada - qui les utilisent pour financer les armes et les guerres, entre autres.

  1. - Les hommes seront envoyés dans un camp séparé par sexe et le travail des esclaves sera accompli selon l'Ordre exécutif d'Obama 13603. L'extermination sera le jeu final.
  2. - Les femmes seront envoyées dans des camps distincts réservés aux femmes. Il y aura un travail esclave qui sera fait, mais ces camps seront des centres de servitude humaine.
  3. - Les enfants seront envoyés dans leurs propres camps.

Une interview radio avec Steve Quayle :
Lorsqu'on m'a d'abord dit cela, je n'ai pas bien compris la signification de cette ségrégation jusqu'à ce que je me suis familiarisé avec la fascination de l'État Profond pour le trafic d'enfants et de sexe. Ces camps donneront à l'humanité l'heure la plus sombre.

Ces camps de ségrégation ont été réellement activés lors l'application de la loi du Colorado et le DHS pendant la crise de la grippe H1N1 en 2008-2009.
Dans ces exercices, quiconque ne se soumettait pas à une vaccination et qui ne recevrait pas la maladie, les personnes non conformes étaient embarquées dans un bus dans le but de conduire les acteurs dans des camps séparés.

Lorsque l'agent à la retraite du F.B.I., Ted Gunderson, actuellement décédé, aurait déclaré un rassemblement de membres de la milice que le gouvernement fédéral avait mis en place 1 000 camps d'internement à travers le pays, je n'ai eu aucun problème à croire sa déclaration car il existe une documentation suffisante pour étayer sa déclaration REX 84, Operation Garden Plot et maintenant la N.D.A.A.

Cependant, lorsque Gunderson a signalé que le gouvernement fédéral stockait plus de 500 000 cercueils en dehors d'Atlanta, je savais aussi qu'il était précis sur ce point parce que Sherrie Wilcox en a trouvé la preuve. Mais lorsque j'ai entendu dire que Gunderson accusait le gouvernement de stocker 30 000 guillotines, je pensais qu'il avait perdu l'esprit.
Gunderson a déclaré à divers groupes de patriotes que les guillotines étaient stockées pour le jour où le gouvernement déclarera la loi martiale pour arrêter et exécuter les dissidents américains.
Gunderson a répondu prophétiquement aux groupes patriotes que le gouvernement fédéral allait nous rendre compte de tous.
La dernière déclaration a effectivement été prouvée compte tenu du récent scandale Snowden/N.S.A.
Pourquoi le représentant de Doug Teper, de l'assemblée législative de Géorgie présente un projet de loi qui supplantera la méthode d'exécution, la chaise électrique, avec la guillotine en 1995-6 ?

Et je vis des trônes ; et à ceux qui s'y assirent fut donné le pouvoir de juger.
Et je vis les âmes de ceux qui avaient été décapités à cause du témoignage de Jésus et à cause de la parole de Dieu,
et de ceux qui n'avaient pas adoré la bête ni son image, et qui n'avaient pas reçu la marque sur leur front et sur leur main...
Bible Apocalypse 20 verset 4


Le regretté Bill Pawelec, ex-C.I.A., était un ami proche et est finalement devenu l'autre élément important de mon ancien directeur des actualités de The Common Sense Show, Annie DeRiso.
Pawelec a déclaré à Annie et à plusieurs reprises que des guillotines étaient stockées sur plusieurs bases militaires. AC Griffith, ex-N.S.A., a déclaré la même chose !

Le projet de loi prévoit également que les camps peuvent être utilisés pour répondre à d'autres besoins appropriés, dans le cadre de la N.D.A.A. (National Defense Authorization Act), en cas d'émeutes répandues suite à une urgence nationale ou à un effondrement économique total.
Le pasteur Mansfield a assisté à plusieurs séances d'information et il pouvait à peine croire ses oreilles.
Il a appris le plan du gouvernement visant à promulguer la loi martiale et à mettre en place des déménagements forcés de population.
Mansfield a souligné que lorsque la loi martiale serait promulguée, l'application serait immédiate !

En d'autres termes, les membres de la famille seront séparés l'un de l'autre - réfléchissez à la Seconde Guerre mondiale et aux camps de concentration où les allemands ont été formés pour diriger le sheeple dans les camps et pour obéir aux nazis.
Le plan américain est modelé d'après ce plan...