LE BOHEMIAN CLUB :

LE CLUB AUX PERSONNES LES PLUS PUISSANTES DU MONDE :

En juillet, tous les ans le Bohemian Club organise un meeting au manoir Bohémian Grove où les personnes les plus puissantes du monde se rencontrent pendant deux semaines. Elles se réunissent pour parler du monde, faire des rituels et des sacrifices pour Moloch, des orgies...

Il a été fondé en 1872 par cinq journalistes du San Francisco Examiner et c’est l’un des clubs les plus fermés au monde.
Les participants sont exclusivement masculins, ils sont aussi en majorité américain bien qu’il y ait des européens comme Michel Rocard l’ancien premier ministre français et Valery Giscard d’Estaing, ancien Président de la République Française.
Le monde est tellement vaste qu’ils se permettent de faire plusieurs filiale, qui elles se raccordent aux fils des années et qui finissent dans :

  • Les Associations
  • L’Economie
  • La Finance
  • Les Sociétés secrètes
  • L’Organisation
  • La Politique...
  • Après 40 ans d’appartenance et de loyauté au club, les membres deviennent des Vieux Gardes.
    Les membres peuvent aussi inviter d’autres personnes au club, bien que ces personnes sont souvent sujet à des observations rigoureuses et des contrôles de sécurité.
    La plupart de ces invités sont limités à se réunir en Juin pour le Spring Jinks, bien avant le campement officiel qui se déroule le 15 Juillet.
    L’initiation coute 25 000 $ en plus 10 000 $ d’une cotisation annuelle, et la liste d’attente est de plus de 25 ans.
    Le Club représentant un hibou était aussi la représentation de la déesse sumérienne Lilith, est célèbre pour avoir développé le Projet Manhattan lors d’un meeting en Septembre 1942.

    Bohemian Groove Bohemian Club

    Les personnes présentes à cette réunion furent : Ernest Lawrence, quelques Officiers Militaires, le président de Harvard, et les représentants de Standard Oil et de General Electric.
    La majorité des membres du Bohemian Club sont fiers du développement du Projet Manhattan au sein de leur club, et aiment raconter cette histoire aux nouveaux membres.
    La cérémonie du Cremation of care, qui ouvre au Bohemian Grove reprend des rites druidiques et babyloniens au bord d’un lac artificiel et au pied d’une statue de hibou en ciment de 12 mètres (le hibou est le symbole du club, que l’on retrouve sur son logo).
    Durant la cérémonie, des haut-parleurs sont posés à côté du hibou, donnant l’illusion qu’il parle, agissant ainsi en tant que maître de cérémonie.
    À la fin de la cérémonie, une barque contenant un cercueil dérive jusqu’au pied du hibou. Le cercueil contient une effigie d’enfant, qui est alors brûlée sur un bûcher.
    L’incinération symbolise la disparition des soucis pour les membres du club.

    LE CLUB DE ROME :

    Ce groupe a été organisé en 1968 par le Morgenthau Group dans le seul but d’accélérer les plans afin d’aboutir à un Nouvel Ordre Mondial pour les années 2000. Il développa un plan afin de diviser le monde en dix régions ou royaumes.
    En 1976, la United States Association of the Club of Rome (U.S.A.C.O.R.) a été créée dans le seul but d’en finir graduellement avec l’économie des USA.
    En effet, 'the Technotronic Era' est un plan poste-industriel de zéro croissance créé en parti pour détruire l’industrie des USA dans le but de les préparer pour un Nouvel Ordre Mondial.

    Le Bohemian Club accueille dans la forêt californienne les américains les plus riches, et quelques étrangers européens ou asiatiques. Ces membres sont au nombre de 2235.
    La majorité est californienne, alors que les autres proviennent de 35 états et une douzaine de pays étrangers.
    Environ un cinquième des membres est directeur d'une ou plus des 1000 compagnies classées dans le magazine Fortune, PDG d'entreprise, fonctionnaire gouvernemental au sommet et/ou membre d'importants conseils politiques ou de fondations majeures. Le reste des membres se décompose essentiellement en une élite de la justice et du commerce au niveau régional avec un petit mélange d'universitaire, d'officiers militaires, d'artistes, ou de docteurs en médecine. Les P.D.G., chefs d'État, et écrivains à gros tirages représentent au total le quart de la fortune privée des États-Unis.
    Ce club fut formé une nuit de 1872 par cinq colporteurs d'informations ennuyeuses d'un ancien journal, le San Francisco Examiner, et ce afin d'encourager la bonne camaraderie (c'est-à-dire des bonnes cuites) et d'aider à élever le journalisme au niveau qui devrait être le sien dans l'estime du peuple. Mais cette aspiration est tombée à l'eau et en 1878, l'année du premier rassemblement tel qu'on le connaît encore de nos jours, les journalistes ont été exclus.
    L’élite souveraine utilise la Banque mondiale, le Fonds Monétaire International et l’OMC pour mettre en pratique des plans d’austérité dans un grand nombre de pays pauvres.
    Ceux qui résistent sont assujettis aux conflits armés, aux interventions, à l’occupation et au blocus – d’Irak à Cuba, de la Palestine à la Corée, de la Colombie à l’Angola, de la Chine au Mexique.

    Le hibou, on distingue la position caractéristique du volatile sur le dollar américain.
    Il était aussi la représentation de la déesse sumérienne Lilith, dont la lignée est étudiée plus en détail dans l’article Le Seigneur des Anneaux ou L’histoire du monde.
    Un article dans un journal de la communauté locale, le Santa Rosa Sun (juillet 1993) a fait un rapport sur le Culte de Canaan et la légende de Moloch en usage au Bohemian Club.
    Le Culte Païen de Moloch est un sacrifice humain. Dans le milieu des années 80, il y avait des rumeurs de meurtres dans des parties éloignées de la propriété.
    L’enquête de la police locale et fédérale n’a pas abouti.
    D’après un observateur qui a failli faire partie des victimes, le Bohemian Club recèle des cachettes intérieures comme un sanctuaire fermé, des emplacements secrets dans les décors, des lieux où aucun étranger ne va, un salon souterrain...

    L'édition de magazine Newsweek daté du 2 août 1982 rapportait que : "... la colonie de vacances la plus prestigieuse du monde - le Bohemian Grove - tient ses réunions à 120 kilomètres au nord de San Francisco. Les 1500 hectares de retraite hautement protégés sont un état dans l'état exclusivement réservé aux mâles du Bohemian Club auquel chaque président républicain depuis Herbert Hoover a appartenu."
    Antony C. Sutton, éditeur d'un excellent bulletin d'informations mensuel, la Phoenix Letter, parle dans l'édition d'octobre 1996 de la nature de la population proéminente du club, uniquement composé d'hommes.

    Mother Jones en date du mois d'août 1981 nous révèle une liste partielle de cette population : "George P. Shultz, Stephen Bechtel Jr (dont la famille possède une entreprise d'ingénierie et de construction internationale), Gérald R. Ford, Henry Kissinger, William F. Buckley Jr, Fred L. Hartley, Griffon Merv, Thomas Haywood, Joseph Coors, Edward Teller, les anciens présidents George Bush et Ronald Reagan, A. W. Clausen (de la Banque Mondiale), William French Smith, John E. Swearingten, Casper W. Weinberger, Justin Dart, William E. Simon, et une centaine d'autres éminents politiciens et hommes d'affaires."
    On trouve aussi Thomas Watson Jr d'I.B.M., Phillip Hawley de la Bank of America, et William Casey de la C.I.A.

    En 1991, Dirk Mathison infiltra à trois reprises le rassemblement avec l'aide des activistes du Bohemian Grove Action Network.
    Il fut témoin d'un discours sur les 'Armes Intelligentes' tenu par l'ancien secrétaire à la marine sous le règne de Reagan, John Lehman, qui a déclaré que le Pentagone estimait à 200 000 le nombre d'Irakiens tués par les États-Unis et leurs alliés pendant la guerre de Golfe. Les autres orateurs remarquables furent l'ancien secrétaire à la défense, actuellement vice-président, Richard Cheney, dont l'exposé traitait les problèmes majeurs de la défense du XXIème siècle, l'ancien secrétaire à la santé et à l'éducation sous la présidence de Carter, Joseph Califano, qui éclaira l'assemblée sur la révolution de la Santé en Amérique : Qui vit, qui meurt, qui paie, et le précédent attorney général (garde des sceaux) Elliott Richardson des administrations Nixon et Reagan qui combla l'auditoire en définissant le Nouvel Ordre Mondial.

    Il est dit que le 'Projet Manhattan' qui fut le fer de lance de la bombe nucléaire qui endeuilla Hiroshima, a été conçu au lors de la réunion du Bohemian Club en 1942. Le caractère prophétique de ces réunions se confirme puisque George Bush a parrainé son fils en 1999, à un rassemblement où l'on retrouvait aussi l'actuel secrétaire d'état, Colin Powell, et que, à la session 2000, le vice-président Dick Cheney de l'administration Bush Junior était présent.