ASTANA, LA PREMIÈRE VILLE DU NOUVEL ORDRE MONDIAL :

LA VILLE AUX SYMBOLES ILLUMINATI :

Astana (capitale du Kazakhstan) est aussi l'anagramme de [a Satan] elle est la 1ère capitale à être construite au XXIème siècle.
Des photos de cette capitale vous font comprendre que les Illuminati existent réellement et ne se cachent plus pour créer leur ville.
Astana est l’une des plus jeunes capitales au monde. Elle est devenue capitale le 10 décembre 1997.
En 1830 la ville a été fondée comme une forteresse sur la rivière Ichim.
Au fil du temps, elle a été connue sous les noms d’Akmolinsk, d’Akmola, de Tselinograd et enfin d’Astana.
Deux piliers, les piliers jumeaux dorés représentent les deux piliers de la Maçonnerie nommés Boaz et Jakin.

La tour Bayterek conçu également par l'architecte britannique Norman Foster, le monument veut incarner un conte folklorique sur l'arbre mythique de vie et l'oiseau magique du bonheur.
L'oiseau, nommé Samruk, a déposé son oeuf dans le creux entre deux branches de peuplier.
L'oeuf – le globe doré au sommet du monument – représente le soleil, la déité suprême.
Cet arbre de vie représente le canal que les esprits traversent pour quitter le monde matériel et rejoindre le monde divin.

Astana est unique pour sa position géographique : se situant à égale distance de 4 océans, elle est le pont entre l’Europe et l’Asie.
Cet éloignement et le fait qu’Astana soit fondée au coeur des steppes de l’Asie Centrale la mettent hors du danger de nombreuses catastrophes naturelles comme les tremblements de terre, les inondations, les tsunami.
Astana est la capitale la plus froide du monde après Oulan-Bator.
L’hiver, la température descend jusqu’à -40° et l’été le thermomètre peut monter jusqu’à +40°.
Construite avec opulence sur d’anciens marécages, Astana n’était qu’une petite ville de province dans la steppe kazakhe avant de remplacer Almaty comme capitale en 1997.
L’Asie centrale a connu son hiver le plus froid depuis plus de 10 ans, avec des températures atteignant jusqu’à -40° C, qui ont mis à rude épreuve les systèmes de chauffage dans toute la région.

Adil Nourmakov, un ancien habitant d’Almaty assure que pour les étrangers et ceux habitués à une vie cosmopolite. "La manière dont la ville a été construite signifie que les habitants vivent principalement dans l’isolement, se déplaçant en voiture. Il y a peu d’espaces publics où les gens peuvent se rassembler" : explique-t-il.
Le gouvernement est particulièrement sensible aux critiques visant Astana et entend célébrer en grande pompe le 20ème anniversaire du transfert de la capitale le 6 juillet, qui a été déclaré jour férié.
Astana est officiellement devenue capitale en décembre 1997, mais le jour férié a été désigné pour coïncider avec l’anniversaire du président Noursoultan Nazarbaïev, qui dirige le pays depuis son indépendance en 1991.

Conçu par le plus prolifique architecte britannique, Lord Norman Foster, cette pyramide géante est une curieuse présence au milieu des steppes de l'Asie.
Le bâtiment est soit-disant dédié à la renonciation de la violence et à réunir les religions du monde.
Norman Foster avait dit que le monument n'a pas de symboles religieux reconnaissables afin de permettre une harmonieuse réunification des confessions.

Tout en haut de l’Opéra se trouve l’espace central de la pyramide. Elle sert de pièce de réunion pour les leaders religieux du monde qui participent à des conférences.
En entrant dans la pyramide au niveau du sol, l'intérieur est sombre et caverneux. Les sous-sols de l'Opéra, où les masses crédules se divertissent.
En dépit de l'obscurité, une immense image du Soleil occupe presque tout le plafond.
La pyramide est en réalité un temple pour la seule vraie religion des occultistes : l'adoration du soleil.
Elle incarne à la fois la connaissance divine que possèdent les illuminés et la stupéfaction des masses.


L'élite d'aujourd'hui, initiée à l'occulte, est l'héritière de cette ancienne sagesse et utilise la pyramide comme symbole de pouvoir dans le monde moderne.
Il est dit que le pyramidion de la Grande Pyramide sera réinstallé quand le projet de l'âge ancien deviendra réalité.
Tout en haut de l'Opéra se trouve l'espace central de la pyramide.
Elle sert de pièce de réunion pour les leaders religieux du monde qui participent à des conférences.
Les leaders religieux du monde entier siégeant autour d'une immense représentation du soleil, discutant pour savoir comment réconcilier les différences pour le Nouvel Âge à venir.
Alors tandis que le peuple en général se divertit dans l'obscurité du monde matériel, les illuminés, siégeant juste au dessus d'eux au sommet, contemplent la manière d'atteindre leur objectif !

Achevé en juillet 2010, le toit a été conçu en éthylène tétrafluoroéthylène (ETFE) Khan Shatyr, un matériau flexible qui résiste aux grandes différences de température.
Malgré des hivers rigoureux, le Khan Shatyr bénéficie d'une température de 15° à 20° toute l'année et a été conçu par l'architecte Norman Foster.

Les divisions de la pyramide (l'Opéra sombre en bas, la salle de conférence et le sommet divin) incarnent la vision pythagoricienne du monde.
Les enseignements de Pythagore sont soigneusement étudiées dans les sociétés occultes d'aujourd'hui.
Comme Dan Cruilshanks l'a dit de manière plutôt hermétique dans son documentaire, c'est une représentation du pouvoir à venir.

C'est un triangle doré avec l'empreinte de main du président Nazarbayev dedans.
On y voit aussi, un globe signé par des représentants de 17 confessions religieuses - encore une fois, parler d'unir toutes les religions en une pour le N.O.M.

Situé en position de commandement de la cité, le palais présidentiel se situe à la fin d'une route cérémonielle qui démarre avec la tour Bayterek.
Un gros dôme surmonte le palais, représentant le principe féminin, en opposition à la tour Bayterek phallique – le principe masculin.
Cette disposition est présente dans la plupart des villes importantes, incluant Washington D.C. et Paris.

Comme les membres de l'élite mondiale remplissent les conditions requises pour unifier le monde en un seul gouvernement, ils dispersent partout dans le monde les symboles de leur puissance.
Le fait que les peuples n'ont aucune idée de ce que ces structures représentent est la raison exacte pour laquelle leur plan avance sans questionnement et sans être remarqué.

Manly Palmer Hall a écrit en 1918 :
"Quand le peuple gouverne, l'homme est régi par l'ignorance ; quand l'église gouverne, il est régi par la superstition ; et quand l'état gouverne, il est régi par la peur. Avant que les hommes puissent vivre ensemble dans l'harmonie et la compréhension, l'ignorance doit être transmutée en sagesse, la superstition en une fois illuminée, et la peur en amour."
Le peuple, c'est la démocratie, l'église c'est la religion et l'état ce sont les pays.
En d'autres mots, avant que les hommes puissent vivre en harmonie, nous devons abolir la démocratie, les religions et les états.
Il continue : "Le parfait gouvernement sur terre doit être finalement conçu d'après ce gouvernement divin par lequel s'ordonne l'univers. Le jour où un ordre parfait sera rétabli, avec la paix universelle et le bien triomphant, les hommes ne chercheront plus le bonheur, car ils le trouveront au fond d'eux-mêmes."

Manly Palmer Hall est connu pour être le plus honorable Franc-Maçon rosicrucien du XXème siècle.
Il a écrit de nombreux livres sur l’occultisme, notamment Les enseignements secrets à travers les âges.
Il donna aussi ses recettes pour vendre son âme au diable.
Son autre livre 'Les clefs perdues de la Franc-Maçonnerie' explique que quand un Maître Franc-Maçon pratique des sacrifices humains, les énergies bouillonnantes de Lucifer sont à ses ordres.
Quand il mourut en 1990, il eut le droit à un éloge grandiose dans le journal du rite écossais.
L'écrivain britannique Alice A. Bailey explique en termes : "l'externalisation est le processus par lequel les masses sont doucement préparées pour l’avenir, alors que celles qui contrôlent le monde de l’arrière-plan se font progressivement connaître à travers des signes de plus en plus explicites."
L’ouverture d’une zone économique spéciale destinée à attirer les capitaux étrangers, en exemption d’impôts et taxes pour 20 ans - désireux d’attirer des devises, fait une certaine publicité pour de hauts lieux touristiques.

Comme Manly P. Hall a déclaré, la pyramide est le symbole ultime représentant les mystères des civilisations anciennes.
Sublime dans sa simplicité, divine dans ses proportions, elle représente à la fois la connaissance divine détenue par les illuminés et la perplexité des masses.
Les élites d´aujourd´hui, initiées à l´occulte, sont les héritiers de cette sagesse ancienne et utilisent la pyramide comme symbole de puissance dans le monde moderne.
La clé de voûte manquante des illuminés représente le principe divin présent dans l´univers comme dans tout être humain.
Une autre signification symbolique attribuée à la clé de voûte manquante, c´est le caractère inachevé de l´Ordre du Nouveau Monde (Nouvel-Age).
Il est dit que la clé de voûte de la Grande Pyramide sera rétablie quand ce projet séculaire deviendra réalité...
Vous avez des chefs religieux du monde entier assis autour d´une grande représentation du soleil, qui discutent afin de concilier leurs différences pour l´avènement du Nouvel Age.
Ils se réunissent pour les objectifs du Nouvel Ordre Mondial, l´un d´eux est le remplacement de toutes les religions par une forme de néo-paganisme.

Comme les membres de l´élite mondiale semblent remplir les conditions requises pour unir le monde en un seul gouvernement, ils répandent partout dans le monde les symboles de leur puissance. Le fait que l´ensemble de la population n´a aucune idée de ce que ces structures représentent exactement c´est la raison pour laquelle leurs plans vont de l´avant, sans contestation et passent inaperçus. Mais ces plans existent depuis des siècles maintenant.
Les délégués au 6ème Congrès des dirigeants des religions mondiales et des religions traditionnelles réunis pour une photo de groupe. Le congrès des leaders des religions mondiales et traditionnelles, organisé par le président du Kazakhstan, Nursultan Nazarbayev, s’est tenu les 10 et 11 octobre 2018 à Astana, au Kazakhstan.