ARMÉNIE, CE QUE LE MONDE IGNORE :

UNE HISTOIRE MÉCONNUE :

Un savant de la région de Chicago, Christopher Jon Bjerknes sait ce dont l’humanité souffre et estime que cette connaissance est nécessaire pour arrêter l’Armageddon.
Il déclare qu’un culte hérétique, les frankistes sabbatéens, contrôlent la juiverie organisée, y compris le sionisme et la Franc-Maçonnerie.
Ils ont commencé en tant que disciples de Sabbataï Tsevi et plus tard Jacob Frank.
Ils croient que Sabbataï était le Messie et que son âme a transmigré à travers la dynastie Rothschild, qui sont maintenant les rois des juifs.

Selon leur système messianique, la rédemption exige que les Rothschild deviennent Dieu, c’est à dire roi du monde.
Ceci verra le sacrifice de 2/3 de tous les juifs et la destruction et l’asservissement du reste de l'humanité.
Bjerknes estime que cette croyance démentielle est en fait la force motrice derrière l’histoire, y compris toutes les guerres, et le projet de gouvernement mondial.

Bjerknes a écrit deux livres importants, un sur Albert Einstein le dépeignant comme un plagiaire, et un autre sur le génocide arménien d’inspiration sabbatéenne qui comprennent des centaines de pages d’histoire juive supprimée.
Les sabbatéens croient que leur roi a le devoir de rétablir les juifs en Palestine et d’exterminer les païens. Ils croient que le Messie n’apparaîtra pas jusqu’à ce que le monde ne succombe au mal et sont déterminés à rendre cette prophétie auto-réalisatrice réelle. Ainsi, le mal est bon sous leur point de vue satanique.

Selon Bjerknes, ceci constitue une guerre juive contre l’humanité. Lorsqu'il utilise le terme 'juif', il signifie en fait 'sabbatéen'.
Les sabbatéens sont souvent des dégénérés sexuels qui se livrent à l'échange de femmes, à des orgies et à l’inceste Ils font souvent semblant d’être chrétiens ou musulmans pour se faufiler dans la société des gentils, afin de la détruire.

Au début du XIXème siècle, les Rothschild commencèrent à faire campagne pour le retour des juifs en Palestine, ainsi que l’achat de terrains là-bas et cherchèrent des moyens de briser l’empire Ottoman. Ils achetèrent ensuite le canal de Suez pour protéger leur pouvoir au Moyen-Orient.
Bjerknes écrit : "La ruine de l’empire Turc et l’assassinat en masse des chrétiens arméniens étaient une étape de la longue et tumultueuse marche juive vers la mort de l’humanité. La ruine de l’empire Russe en fut une autre, suivie par la destruction répétée de l’Europe, en particulier de l’Allemagne, au cours des guerres mondiales provoquées par ce culte juif pour accomplir artificiellement la prophétie messianique et forcer les juifs de l’Europe à fuir vers la Palestine contre leur gré."

Le soutien juif était la seule chose qui manquait au plan des Rothschild visant à établir un gouvernement mondial à Jérusalem, avec eux en tant que Roi : "Ils pouvaient mettre en faillite l’Egypte et la Turquie. Ils pouvaient faire de la Russie un champ de ruines. Ils pouvaient même acheter le pape, mais la seule manière de forcer un grand nombre de juifs à s’établir en Palestine, était de mettre au pouvoir Hitler et Staline et de persécuter les juifs à une échelle massive et sans précédent."
Ils ont également recruté de nombreux Gentils par le biais des mariages, de l’amitié et des intérêts égoïstes, qui ne sont pas dupes, mais commettent des actes inhumains par cupidité, par vanité, ou pour d’autres raisons immorales.

LA STRATÉGIE DU SIONISME POUR BRISER L'EMPIRE OTTOMAN :

A la fin du XIXème siècle naît le sionisme et avec lui l’idée, sous l’impulsion des kabbalistes, qu’il faut aux juifs un foyer en Palestine après l’avoir envisagé ailleurs.
Seulement la Palestine appartient à l’empire Ottoman puissant à cette époque. Les juifs depuis Joseph Nasi occupait comme il se doit les postes clés de la société en concurrence avec les arméniens qui étaient aussi débrouillards et doués pour le commerce et l’administration.
Les banques appartenaient quant à elles aux juifs comme Rothschild.

Pour déstabiliser l’empire Ottoman de l’intérieur les conseillers juifs ont fait courir le bruit que les évangélistes chrétiens convertissaient en masse le peuple turc et le détournait de la foi islamique.
Le sultan finit par succomber à la paranoïa et massacra les chrétiens. Ce qui eut pour effet de pousser les anglais et ses alliés à repousser ses relations avec l’empire Ottoman mais non l’Allemagne qui était leur ennemi.
Seulement cela n’était pas suffisant pour détruire l’empire Ottoman et imposer un foyer juif en Palestine il fallait en faire plus.
C’est ce que firent les donmeh sabbattéens de Salonique associés dans le mouvement des jeunes turcs aux leaders juifs.

Les juifs et crypto-juifs ont décidé de perpétrer le génocide arménien contre leurs concurrents chrétiens pour deux raisons : l’une parce que les arméniens étaient associés dans la bible hébraïque aux Amalécites qui seraient les vrais descendants des israélites, et deux parce qu’en perpétrant un génocide de masse ils savaient que l’opinion internationale ferait le rapprochement avec un possible génocide juif.
Des génocides qui se perpétraient car ces minorités n’avaient pas de pays à eux et devaient donc revendiquer un état indépendant.
Ce génocide fût perpétré sous les ordres du crypto-juif et Franc-Maçon Mustapha Kemal qui deviendra Atatürk.

Il fallait dans le même temps peupler la Palestine qui leur sera offerte finalement par la déclaration Balfour en 1917, des juifs résidant en Europe et principalement en Russie.
C’est le pourquoi de la liaison historique évidente entre la chute de l’empire Ottoman et celui de l’empire Russe par deux révolutions judéo-maçonniques mortifères.
Ces révolutions ont causé le massacre de millions de chrétiens russes, grecs, arméniens, sans compter les millions de morts de goyim dans une guerre mondiale qui ne les concernait pas, mais qui avait aussi pour objet de détruire les puissances impériales non encore totalement contrôlées par l’oligarchie juive comme l’était l’empire britannique depuis Cromwell et la création de la première banque centrale du monde en 1694 par Rothschild & cie.

L’élite arménienne qui avait souscrit aux massacres des leurs dans l’espoir de fonder une nation autonome furent pousser finalement dans la sphère soviétique qui leur prendrait leur culture, leur civilisation créatrice et inventive qui faisait alors de ce peuple une des lumières de ce monde. Depuis la place a été prise…
Avant donc de se lamenter auprès des juifs de leur triste sort il faudrait se demander qu’est-ce qui leur vaut tant de haine ?
Les juifs sont responsables rien que dans le siècle dernier de centaines de millions de morts de goyim pour des guerres qui ne les concernaient pas.
Tout ça parce que la politique sioniste internationale voulait créer un état juif en Palestine pour poursuivre l’œuvre démoniaque et favoriser l’arrivée de leur messie sur Terre.