LES DEUX ROIS DE BABYLONE ET LES GÉANTS ?

LES DEUX ANGES VS LES DEUX ROIS :

Avec la profusion de hadiths invraisemblables et blasphématoires comme par exemple l’origine incestueuse de l’humanité et qui donne comme épouses à Abel et Caïn leurs propres soeurs jumelles…
Tout ceci est contraire à l’Islam et à la très noble nature des Anges, des récits blasphématoires dignes du Diable.
Ces deux entités étaient tout sauf des anges, des djinns déchus très certainement et que l’on retrouve sous l’appellation de Néphilims dans la Bible.

Les Anges sont des créatures de Dieu, qui ne peuvent être vues, que par ceux que Dieu choisit à cet effet.
Ce sont des créatures bénies, créées d’une lumière pure et qui sont dépourvus du libre arbitre, par conséquent ils ne peuvent être tentés par l’alcool, ni les belles femmes ou les plaisirs mondains et encore moins d‘enseigner à l’homme ce qui le sépare de sa femme.
Les exégètes juifs, chrétiens et musulmans ont exagéré sur la nature des deux anges.
Les rabbins et prêtres ont cachés l’existence des jinns par un terme antinomique 'ange-déchu' !

Le livre d'Enoch donne des explications des deux anges déchus chez les hommes :
Les anges ont péché en enseignant à l'humanité des secrets interdits, et c'est ce qui a entraîné les hommes à pécher - L'ange Azazel a corrompu l'humanité par ses enseignements sataniques.
On peut comprendre pourquoi le livre d’Énoch a été enlevé de la Bible orthodoxe comme si on voulait que personne ne sache ce qu’il y a en dessous.

Mais l'Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, quelques-uns abandonneront la foi,
pour s'attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons...
Bible 1 Timothée chapitre 4 verset 1


Autrefois adulé par les juifs ainsi que les chrétiens, le livre d’Énoch fut ensuite rejeté et banni par les pères de l’Église notamment par le cardinal Guillaume Fillastre qui le condamna comme hérésie.
Au IIème siècle après JC, le rabbin Shimon bar Yohaï émit une malédiction contre ceux qui le croiraient.
Aussi ce livre fut dénoncé maudit, banni et brûlé et disparut dans les oubliettes pendant plus d’un millénaire. Mais il refit surface plus tard.
Voulant découvrir les rumeurs concernant une soi-disant copie préservée, l’explorateur écossais James Bruce fit un voyage en Éthiopie où il découvrait à son grand bonheur le livre d’Énoch bien conservée par l’Église éthiopienne qui l’avait rangé parmi d’autres ouvrages bibliques. Bruce en fit trois copies de sécurité et les ramena en Europe et en Grande Bretagne où en 1821, le docteur Richard Laurence professeur d’hébreu à Oxford publia la 1ère traduction anglaise de l’ouvrage. Ainsi le monde moderne a pu jeter un premier regard sur le mystérieux livre d’Énoch.

Mais ce n’est que par la découverte plus tard des fragments de dix textes d’Énoch à Qumran parmi les manuscrits de la Mer Morte qu’on mesura l’ampleur et l’importance de ce livre concernant l’influence des anges déchus dans notre civilisation. Ces manuscrits célèbres n’étaient qu’en fait une partie des découvertes de Qumran car le reste était composé de littérature Essénienne...
Le livre d’Énoch était un livre très apprécié dans la communauté Essénienne qui possédait un grand monastère à Qumran sur la Mer Morte à l’époque de Jésus.

Partant du principe établi que Satan n’est pas un ange déchu mais bel et bien un djinn à l’origine créé d’un feu sans fumée et non de lumière.
Pourquoi Satan le diable a-t-il caché cette vérité du monde ?
Pourquoi toutes les églises chrétiennes professantes, y compris le clergé catholique et les églises protestantes nient-elles ces faites ?
La séduction de Satan doit naturellement tromper toute l’humanité (Apocalyptiques chapitre 12 verset 9).
Il ne veut pas que l’humanité sache qu’il a essayé de manipuler la lignée sanguine, généalogique de la race humaine.
Il ne veut pas que l’humanité sache que lui et ses anges déchus ont essayé de contrecarrer le plan de Dieu, pour empêcher la naissance du Messie.

Le prêtre polonais Joseph Milik, l’un des premiers savants à se trouver sur place lorsque les manuscrits furent découverts, s’est vu confier 32 fragments des livres d’Énoch provenant de la grotte IV de Qumran.
Et donc il a réuni l’historique complet des manuscrits d’Énoch comprenant les traductions des textes araméens.

Selon le Liqqute Midrashim
Beit ha-Midrash 5 : 156
Quand Dieu s'est mis en colère contre les enfants des hommes, en raison de leur idolâtrie, aux temps d'avant le déluge, les deux anges Aza et Azazel ont dit : "Seigneur du monde, l'homme n'est pas digne que Vous vous préoccupiez de lui !" Dieu leurs répondit : "Il est clair et manifeste pour moi que si vous alliez sur la terre, le mal vous envahirait, et vous deviendriez encore pire qu'eux." Mais les anges demandèrent quand même la permission de vivre avec l'humanité et à sanctifier le nom de Dieu sur la terre. Cela leurs a été accordé, mais quand ils furent descendus du ciel sur la terre, ils n'ont pas pu maîtriser leur attirance pour les belles filles des hommes. Aza est devenu épris d'une jeune fille nommée Ishar, mais quand il lui a demandé de lui rendre son amour, elle a déclaré qu'elle ne le ferait que s'il lui révélait le nom de Dieu, grâce auquel il devient possible de monter au ciel...
Selon le Emek ha-Melekh :
Aza et Azazel ont été enchaînés ensembles.

Et un texte de la kabbale dit qu'Afrira et Qastimon, démons-archontes de la terre d’Arqa (une des sept terres inférieures), réveillent à chacun de leurs passages Aza et Azazel. Ceux-ci se lèvent alors, pensant que c’est déja l’heure du jugement et que Dieu les réclame. Les Nephilim (mot hébreu signifiant les dechus) n’étaient pas eux-mêmes des anges, mais les descendants hybrides d’anges matérialisés qui eurent des rapports avec les filles des hommes. Et avec leurs caractères cruels, ils devaient être détruits ce serait l'unique objectif du déluge... Dieu n’a pas fait cela de façon à punir l’homme, mais pour le sauver d’un mal qu’il ne pouvait pas comprendre. Dieu voulait sauver Noé, sa famille et l’humanité. Les Anakim était une race nomade des géants descendant d’Arba, le père d’Anak, qui habitaient dans le sud de la Palestine près d’Hébron.
L'historien juif Flavius Josèphe déclare que même dans sa propre époque il n’était pas rare pour les gens de déterrer des restes de squelettes gigantesques.
Le plan de Satan était d’occuper Canaan avec ses propres semences avant la semence d’Abraham pour empêcher la naissance d'Ismaël.

LES 2 ROIS DE BABYLONE : HAROUT ET MAROUT

Une autre erreur de traduction, nous trouvons régulièrement dans les traductions de ce verset coranique dans le Coran :

Et ils suivirent ce que les diables racontent contre le règne de Salomon.
Alors que Salomon n’a jamais été mécréant mais bien les diables :
ils enseignent aux gens la magie ainsi que ce qui est descendu aux deux anges ou rois [almalakayn] Harout et Marout, à Babylone ;
mais ceux-ci n’enseignaient rien à personne, qu’ils n’aient dit d’abord : "Nous ne sommes rien qu’une tentation : ne sois pas mécréant" ;
ils apprennent auprès d’eux ce qui sème la désunion entre l’homme et son épouse.
Or ils ne sont capables de nuire à personne qu’avec la permission de Dieu. Et les gens apprennent ce qui leur nuit et ne leur est pas profitable.
Et ils savent, très certainement, que celui qui acquiert n’aura aucune part dans l’au-delà.
Certes, quelle détestable marchandise pour laquelle ils ont vendu leurs âmes ! Si seulement ils savaient !
Coran sourate 2 verset 102


Et il faut savoir qu'il y a eu divergence sur la nature de Harout et Marout ; Sont-ils deux anges ou deux êtres humains ?
S'ils sont des anges, sont-ils les deux anges visés dans ce verset ci-dessus ?
Les langues sémitiques s'écrivent sans voyelle ce qui donne des ressemblances dans les consonnes,
alors doit-on lire [almalayika] les deux anges ou bien [almalakayn] les deux rois ?

  • roi : malik
  • les rois : almuluk
  • les deux rois : almalakayn

  • ange : malak
  • les anges : almalayika
  • les deux anges : almalayika

Est-ce que le verset 102 : "ce qui est descendu aux deux anges Harout et Marout, à Babylone", "Cependant, ceux-ci n'enseignaient rien à personne..." est une particule affirmative ou bien de négation ?
La plupart des exégètes considèrent que Dieu a éprouvé les hommes par deux anges qui auraient enseigné la sorcellerie et l'expliquaient, car la sorcellerie est de la mécréance.
Ainsi, celui qui apprenait la sorcellerie mécroyait et celui qui l'abandonnait croyait, car ces deux anges disaient, tel rapporté dans le Coran : "Nous ne sommes qu'une tentation, ne soit donc pas mécréant." Donc leur enseignement aux hommes relèveraient d'une instruction pour les avertir, c'est-à-dire qu'ils disaient à celui qui vient pour acquérir cette sorcellerie : "Ne la pratique pas, car elle sépare le mari de sa femme ! Et ne recours pas à la magie comme une machination, car ceci est de la sorcellerie, évite donc la mécréance !" De cette manière, l'œuvre des deux anges relèverait de l'obéissance et leur attitude dans ce qui constitue un ordre pour eux n'est pas une désobéissance.
Ce serait ainsi uniquement une tentation pour les gens.

Quand les Enfants d'Israël ont éprouvés de l’aversion pour les Saintes Écritures et les commandements Divins, ils se livrèrent à la magie et autres activités occultes.
Tenant compte du fait que la magie et ses adeptes étaient nombreux durant le règne de Salomon, ils certifiaient que leur magie tirait son origine du roi et prophète Salomon.
Le Coran démontre sans ambiguïté que leurs pratiques de sorcellerie n’étaient en aucune façon liées au prophète Salomon qui se retrouve innocenté de toute mécréance.
Dans le verset 102 de la sourate 2 nous trouvons trois indications importantes pour poursuivre nos recherches et avoir un éclaircissement sur qui sont véritablement Harout et Marout :


  1. - Sur la période où l’étude et la pratique de la sorcellerie fut intense <==> Durant et après le règne de Salomon
  2. – Sur le lieu où se pratiquait et enseignait la sorcellerie <==> Babylone
  3. – Sur les êtres qui l’enseignait aux Enfants d'Israël <==> les diables ainsi que deux noms mentionnés Harout et Marout

Nous avons donc la période, durant le règne et après la mort de Salomon.
Le lieu Babylone, pourquoi cette ville et pas une autre ?
Parce que cette ville, celle de Nimrod, est le berceau de la magie noire et des sciences occultes, là où sont nés la Kabbale et Talmud de Babylone, cela laisse à penser que c’est durant l’exil et la captivité des Enfant d'Israël que s’y est accentuée la pratique et l’enseignement de la sorcellerie, nous sommes informés par Celui qui sait et entend tout (Dieu), que leurs enseignants furent les diables, et nous avons la mention de deux noms Harout et Marout.

Suite à la destruction du temple de Salomon par Nabuchodonosor, les israélites furent déportés à Babylone.
Durant cet exil est apparue cette étrange pratique occulte que l’on nomme Kabbale ou l’art et la manière de pratiquer la sorcellerie.
Tout le reste, ce n’est que garniture qui accompagne commodément la chose détestable qu’est la Kabbale. Une diversion qui se dissout immédiatement face à la lumière du Coran.

La Kabbale a vu le jour durant l’exil de Babylone.
La légende voudrait pourtant nous faire croire qu’Abraham aurait défini le principe de la Kabbale et qu’elle fut concrètement révélée à Moise en même temps qu’il recevait la Torah.
Cette dernière aurait finalement été rassemblée par les scribes israélites durant leur captivité à Babylone.
Elle est présentée comme la loi orale secrète et le Coran nous informe de sa véritable nature.
La kabbale se définit comme étant la doctrine ésotérique juive.
Kabbale signifiant 'recevoir' en rapport à la coutume de transmettre oralement la tradition ésotérique.
Son but est d’enseigner comment diriger ses intentions en priant Dieu, quels anges invoquer pour obtenir leur intercession et comment se prémunir contre les esprits malfaisants.
Par anges il faut comprendre jinns.
La Kabbale réintroduit le polythéisme au sein du judaïsme, à supposer que celui-ci l’ait un jour quitté. Cela rejoint :

Ils ont pris leurs rabbins et leurs moines, ainsi que le Christ fils de Marie, comme Seigneurs en dehors de Dieu, alors qu’on ne leur a commandé que d’adorer un Dieu unique.
Pas de divinité à part Lui ! Gloire à Lui ! Il est au-dessus de ce qu’ils Lui associent.
Coran sourate 9 verset 31


Les démons vouent à l’Homme une haine sans fin, mais s’il y a un homme qui est probablement le plus détesté, c’est sans conteste, le prophète Salomon.

Pourquoi ?
Pour la simple raison qu’il a maintenu les démons, avec la permission de Dieu, dans l’état servile d’esclaves.

et parmi les diables il en était qui plongeaient pour lui et faisaient d’autres travaux encore, et Nous les surveillions Nous-mêmes.
Coran sourate 21 verset 82


Animés d’une haine incommensurable, ils ont répandu après sa mort d’innombrables mensonges, "... ce que les diables racontent contre le règne de Salomon." en particulier en attribuant ses pouvoirs exceptionnels par des pratiques magiques.

Les Démons ont colporté des mensonges contre lui en affirmant qu’il était un magicien.
Le fameux sceau de Salomon semble de toute évidence être l’un de ces mensonges.
Ce sceau lui donnait dit-on le pouvoir de commander les démons, les djinns, les vents et de parler avec les animaux.
Or il paraît évident qu’utiliser un talisman afin d’acquérir un pouvoir de la sorte, relève explicitement de la sorcellerie.
Un fait est certain, est que les juifs exilés devenus angelolâtres puisaient leurs connaissances occultes et leurs collections d’anges de la Kabbale, 72 pour être précise, à une autre source que Babylone.



    • Spenta Mainyu : Ahura Mazda
    • Spenta Armaiti : Féminin, Sainte Dévotion, Bénéfique Pensée Parfaite
    • Xshathra Vairya : Masculin, Pouvoir désirable, Empire Désirable
    • Haurvatat : Féminin, Intégrité, Santé
    • Asha Vahishta : Masculin, Vérité-Justice excellente, Meilleure Rectitude
    • Ameretat : Féminin, Non-Mort, Immortalité
    • Vohu Manah : Masculin, Bonne Pensée

L’Empire Achéménide fondé par Cyrus II voit le développement du mazdéisme, sous l’empire Sassanide, le mazdéisme est alors érigé en religion d’État.
Le mazdéisme, religion d’Ahura Mazda ou Ormuzd (le Seigneur sage) qui deviendra plus tard le zoroastrisme (après les réformes de Zoroastre) est l’une des plus antiques croyances de l’Orient.
Elle a été professée par les anciens iraniens et est exposée dans les livres de l’Avesta, livre des écritures sacrées dont une grande partie n’a pu être retrouvée.
Il persiste encore de nos jours une influence perse dominante dans les croyances arménienne et indo-européenne.

Les perses mazdéistes mais aussi les zoroastres vouent un culte au feu, au soleil mais aussi aux anges et archanges, leurs prêtres sont appelés des mages, on retrouve un groupe de sept divinités, des archanges au nombre de six entourant Ahura Mazda qui est le septième, elles sont nommées les Amesha Spenta ou parfois Amschaspands (les immortels bénéfiques) : 3 sont des entités masculines, 3 féminines, elles sont représentées autour d’Ahura Mazda ou Zoroastre.

Et à Salomon Nous avons assujetti le vent, dont le parcours du matin équivaut à un mois de marche et le parcours du soir, un mois aussi.
Et pour lui Nous avons fait couler la source de cuivre. Et parmi les djinns il y en a qui travaillaient sous ses ordres, par permission de son Seigneur.
Quiconque d’entre eux, cependant, déviait de Notre ordre, Nous lui faisions goûter au châtiment de la fournaise.
Ils exécutaient pour lui ce qu’il voulait : sanctuaires, statues, plateaux comme des bassins, et marmites bien ancrées.
- "Ô famille de David, œuvrez par gratitude", alors qu’il y a eu peu de Mes serviteurs qui sont reconnaissants.
Coran sourate 34 verset 12 - 13



LES GÉANTS ET LES NEPHILIMS :

"Et nous y avons vu les géants,(Nephilim) enfants d’Anak, de la race des géants (Nephilim):
nous étions à nos yeux et aux leurs comme des sauterelles."
Bible Nombres 13 verset 33


Nephilim signifie clairement géants, étant dérivé des racines mutuellement relatives de trois verbes, rapportant l’idée fondamentale de taille ÉNORME et EXTRAORDINAIRE.
On ne peut considérer cela incroyable dans l’âge antédiluvien, car il existe des restes de quadrupèdes et d’autres animaux inférieurs dans les musées. Et nous constatons qu’ils étaient d’une taille immensément plus grande que le standard de notre époque.
L’archéologie et ses expositions, les fables traditionnelles des poètes classiques, aussi bien que l’existences de monuments colossaux, nous prouvent, qu’il y avait dans des périodes lointaines, des gens de FORCE CYCLOPÉENNE. Et si ceci, était la caractéristique particulière d’une certaine classe seulement, ces diverses circonstances contribuent à la justification de la conclusion, qu’ils étaient là dans le monde, avant l’inondation. Des Titans distingués par leur stature et leur énergie corporelle loin au-dessus de l’échelle actuelle.

"Les Emim y habitaient auparavant ;
c’était un peuple grand, nombreux et de haute taille, comme les Anakim.
Ils passaient aussi pour être des Rephaïm, de même que les Anakim ; mais les Moabites les appelaient Emim."
Bible Deutéronome 2 verset 10 et 11


Mais bien que l’idée de la puissance colossale soit à la base du langage sacré de l’historien, le terme 'Nephilim' semble contenir une signification plus profonde. Et si l’étymologie peut nous guider, elle décrit une classe d’homme, sans valeur morale et en même temps de caractère violent. Il apparaît que le Nephilim maraudait, volait les nomades et qu’il était un homme violent, de caractère anarchique. Qu’il maltraitait grâce à sa puissance corporelle afin d’obtenir ce qu’il voulait et qu’il était extrêmement égoïste ! Qu’il était un nomade, constamment d’un endroit à un autre à la recherche de pillage, et il attaquait les propriétés et prenait la vie des hommes en émergeant soudainement de sa retraite de sa cache.
Des hommes de stature colossale sont également mentionnés comme existant après la pléthore du temps de Noé. Quand les enfants d’Israël ont envoyé des espions dans la terre de Canaan, pour se préparer à envahir cette terre, ils étaient consternés de trouver des géants qui demeuraient encore sur cette terre.