L'AGENDA 21 ?

L'AGENDA 21, UN PROJET DU GOUVERNEMENT OLIGARCHIQUE :

Il a été mis en place en 1992 lors de la conférence des Nations-Unies sur l’environnement et le développement à Rio de Janeiro au Brésil, organisée par Maurice Strong, un milliardaire canadien du pétrole et des affaires et porte-parole des Rothschilds et des Rockefellers.
Strong fut le chef de file pour le programme d’exploitation de l'environnement pour arnaquer les gens, main cachée de l’environnement dans le réseau de la table ronde qui comprend le groupe Bilderberg, la Commission Trilatérale et le Conseil des Relations Extérieures.

Maurice Strong, un milliardaire canadien du pétrole et des affaires et porte-parole des Rothschilds et des Rockefellers, disait à l’appui de l’Agenda 21 :
"N’est-ce pas le seul espoir pour cette planète que la civilisation industrialisée s’effondre ?
N’est-il pas de notre responsabilité de le provoquer ?"

C’est un homme qui est devenu super-riche grâce à l’industrie du pétrole. Il vit aujourd’hui en Chine dans un luxe de milliardaire où l’industrie émettrice de carbone s’envole et il est directeur du Chicago Climate Exchange (C.C.X.), qui est le premier projet mondial et le seul système de réduction des gaz à effet de serre de valeur légale en Amérique du nord.

Le C.C.X. a été mis en place avec un financement de la 'Fondation Joyce' où Barack Obama fut un jour directeur.
Strong et Al Gore s’en sont mis plein les poches grâce au Carbon Exchange et autres moyens grâce aux mensonges dont ils font la promotion sur le changement climatique et aux solutions qu’ils proposent.

Kate Johnson a écrit sur le site de Global Research : "Les mêmes hommes qui nous ont vendu le mythe du réchauffement climatique causé par l’homme sont les mêmes qui nous ont venu la solution d’une taxe carbone et le Emissions Trading Scheme (système d’échange de quotas d’émissions) et aujourd’hui ils profitent de leurs investissements lucratifs basés sur des mensonges."

Strong s’est envolé pour la Chine en 2006 après avoir été accusé de corruption en rapport avec le pétrole des Nations-Unies pour le programme alimentaire.

Quand il ouvrit le second sceau, j'entendis le second être vivant qui disait : Viens. Et il sortit un autre cheval, roux.
Celui qui le montait reçut le pouvoir d'enlever la paix de la terre, afin que les hommes s'égorgeassent les uns les autres ; et une grande épée lui fut donnée...
Quand il ouvrit le quatrième sceau, j'entendis la voix du quatrième être vivant qui disait : Viens. Je regardai, et voici, parut un cheval d'une couleur pâle.
Celui qui le montait se nommait la mort, et le séjour des morts l'accompagnait.
Le pouvoir leur fut donné sur le quart de la terre, pour faire périr les hommes par l'épée, par la famine, par la mortalité, et par les bêtes sauvages de la terre.
Bible Apocalypse 6 verset 3 à 8


La propagande sur le changement climatique est une technique de non-problème-réaction-solution pour justifier l’Agenda 21 et son compagnon, le traité sur la biodiversité.
C’est un document internationalement contraignant impliquant presque 200 pays.
Les US ont signé le traité, mais il n’a pas été ratifié par le sénat après que des gens comme le Dr Michael Coffman, écologiste et scientifique de l’écosystème ait exposé ses réelles conséquences et implications.

Il dit avoir compris pendant les années 80 et 90 que le plan était de prendre comme excuse une protection de l’environnement pour confisquer la moitié des terres des US.
Des plans similaires existent pour tous les autres pays. L’Amérique a pu ne pas ratifier le traité, mais il est mis en œuvre actuellement.
L’Agenda 21 demande un contrôle mondial centralisé de toutes les terres ; de toutes les propriétés privées, de toutes les sources et distribution d’eau et de toute la production et la distribution alimentaire.

L’Agenda 21 est nommé 'agenda pour le 21ème siècle' et il fait penser à un fascisme/communisme mondial.
Voici un résumé de ce que l’Agenda 21/Développement Durable/Biodiversité cherche à imposer :

  • La fin de la souveraineté nationale
  • La planification et la gestion étatisées des territoires pour toutes les ressources, les écosystèmes, les déserts, forêts, montagnes, océans et l’eau douce ; l’agriculture ; le développement rural ; la biotechnologie ; et l’assurance d’une équité (esclavage équitable)
  • L’État définit le rôle des entreprises et des ressources financières
  • Abolition de la propriété privée (ce n’est pas durable)
  • Restructuration de l’unité familiale
  • Des enfants élevés par l’État
  • On dit aux gens quel sera leur travail
  • Restrictions majeures des déplacements
  • Création de zones de peuplement humain
  • Repeuplement de masse car les gens sont forcés de laisser vacantes les terres où ils vivaient auparavant
  • Éducation abrutissante (réalisée)
  • Dépopulation mondiale massive à la poursuite des éléments ci-dessus.

Cet horrible programme est coordonné par les Nations-Unies, fer de lance d’une dictature mondiale, via un réseau non-gouvernemental appelé autrefois le Conseil International d’Initiatives d’Environnement Locales (I.C.L.E.I.) et aujourd’hui connu comme Gouvernements Locaux pour la Durabilité, bien que le nom abrégé ICLEI soit toujours en usage.
Les Nations-Unies ouvrent maintenant des ambassades autour du monde nommées 'Maisons des Nations-Unies' sous couvert d’accroître la sensibilisation des activités des Nations-Unies, mais non les activités que les gens ont vraiment besoin de connaître. Ils en ont ouvert une à Hunter Square, à Édimbourg, en Écosse, par exemple.

L ’Agenda 21 et la mise en esclavage total des humains autour du monde, bien que la plupart de ceux qui sont impliqués n’auront aucunement l’idée qu’ils construisent une prison mondiale pour eux et leurs familles. La contamination des pays avec des toxines et le remplacement d’aliments corrects par des organismes génétiquement modifiés mortels et destructeurs de sol, telle est la contribution de Monsanto pour la durabilité.
Les Gouvernements Locaux pour la Durabilité (I.C.L.E.I.) et d’autres organisations introduisent le programme dans chaque village, ville, cité et région et il commence déjà à s’étendre autour du monde.

La fondation financée par Rockefeller, America 2050 a publié une carte des nouveaux états unis divisés en onze mégarégions et qui incluent une partie du Canada.

Seattle, Portland et Vancouver, la Colombie britannique, deviennent une mégarégion connue comme Cascadia et ce système régional relève du nom collectif de mégalopole qui désigne en grec une grande cité.
L’Amérique, le Canada et le Mexique devraient fusionner pour former l’Union nord-américaine qui s’alignerait avec le plan pour l’Union Européenne.

Il est prévu que l’Union Européenne soit scindée en régions et une structure semblable est en voie de développement tout autour du monde.
La carte de la nouvelle Europe comporte des régions formées de différents pays associées aux régions d’autres pays pour mettre fin aux vestiges de la souveraineté nationale ou même de l’existence nationale.
C’est le plan mondial avec son féroce contrôle caché derrière ses éléments inférieurs comme l’Union Européenne et le gouvernement local.
Ce qui est programmé nécessiterait clairement une réduction fantastique de la population mondiale et c’est en fait ce que l’Agenda 21/Développement Durable/Biodiversité demande.

Les manipulateurs de cet agenda soit créent une organisation locale ou en détourne d’autres, plusieurs d’entre elles dans des lieux largement peuplés et ils placent leurs dirigeants (sous contrôle) pour accorder le projet de l’Agenda 21 à leur communauté conjointement avec des idiots involontaires non informés à qui on vend un cauchemar humain comme moyen de sauvetage du monde.
Ce qui leur permet de prétendre que les décisions ont été prises après une participation publique alors que cela aurait été la dernière chose qu’ils voulaient et 99% de la communauté n’a jamais entendu parler de l’Agenda 21 et encore moins pu en parler.
Ils ne veulent pas de démocratie, voilà pourquoi ces gens discutent en privé, parfois même en public, d’une société post-démocratique, post-industrielle.

Ils souhaitent contrôler chaque homme, femme et enfant de la Terre – tout le monde et partout et toute ressource, source d’eau et morceau de terre.
Dans ce but ils ont besoin d’une structure mondiale de contrôle fasciste qui s’implante directement dans toutes les communautés locale sous des autorités à l’échelon local qui renforcent la volonté du centre mondial. C’est pourquoi il y a une telle emphase dans l’Agenda 21 sur les autorités locales et municipales.

Il existe une organisation de formation nommée But Commun (finalité commune, consensus commun, tout le monde les mêmes) financée par de grosses sommes d’argent données par les gouvernements et les autorités locales, les forces de police et autres institutions d’état pour former les dirigeants de la société post-démocratique, post-industrielle.
But Commun a été largement représenté dans l’enquête Leveson conduisant en Grande-Bretagne à de nouvelles lois pour les médias.
Ce n’est pas un programme de formation ; c’est un programme de programmation qui donne des administrateurs zombis inconditionnels qui servent le dieu de l’Agenda 21 et l’Union Européenne partenaire.

Le thème de commun s’applique aussi à la toujours plus grande standardisation de lois et règlements et à une référence constante à la loi internationale.
C’est le déploiement de la dictature mondiale de l’Agenda 21. Que faut-il pour être un dictateur mondial ?
Des lois auxquelles chacun sur terre doit obéir – une loi internationale et une standardisation de la réglementation mondiale.

Action 21 était la Division du développement durable du Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies. Il s’agissait apparemment d’un moyen de restructurer la population mondiale afin de réduire l’impact environnemental et d’améliorer la qualité de la vie. L’un des principaux moyens d’atteindre cet objectif est toutefois de favoriser un dépeuplement direct et direct. Comme l’a dit l’ONU: « Un plan d’action global à prendre aux niveaux mondial, national et local par les organisations du système des Nations Unies, les gouvernements et les grands groupes, dans tous les domaines dans lesquels les êtres humains ont un impact sur l’environnement ».

Bien que le langage utilisé dans le rapport initial de 70 pages publié par les Nations Unies dans Action 21 soit vague et prêt à interprétation, ainsi qu’à un déni plausible, les intentions de certaines sections sont claires.
Dépeuplement pour réduire l’impact sur l’environnement et arrêter la surpopulation menant à l’instabilité.

Bien que cela semble positif à certains égards, de simples changements de politique au niveau gouvernemental ne peuvent à eux seuls créer un environnement dans lequel des changements suffisamment importants peuvent se produire en peu de temps.
Une guerre mondiale, une épidémie mondiale ou une sorte de famine généralisée causée par de mauvaises récoltes seraient les seuls moyens possibles pour y parvenir.
La guerre contre le terrorisme qui n’a jamais semblé se terminer s’est avérée être le moyen idéal pour faire la guerre de façon permanente à tous les citoyens, à tous, partout et à tout moment.

Essentiellement conçu pour éliminer 95% de la population, au profit d’un petit groupe connu sous le nom d’Illuminati, autrement dit de la mondialisation, Rothschild Khazarian Mafia, a résumé les familles de la lignée Archonte dans notre société. Le plan de base pour Action 21 et maintenant en 2030 a été rédigé par le professeur Weishaupt en 1776 qui, à l’époque, était également le fondateur de l’ordre des Illuminati ; en réalité une organisation nazie fasciste, comme leurs pionniers, presque tous des gouvernements, agissent comme leur marionnette.
– Nos dirigeants élus ont été vendus à ces maîtres sataniques qui restent cachés au public, mais qui règnent dans les coulisses.
Les politiciens qui prennent des coups ou se retirent tôt de l’école, seront punis de sanctions disciplinaires par une mort prématurée.

Les dernières avancées majeures ont été franchies, lors de la 70ème Assemblée des Nations Unies à New York (2015), où ont été présentées toutes les actions coordonnées du gouvernement mondial.
En reconnaissant quelle partie a déjà été réalisée dans notre vie quotidienne, vous pouvez déterminer dans quelle mesure c’est mis en œuvre :

  • Création d’un crime raciste
  • Change constamment de confusion
  • La dégradation de l’autorité des enseignants dans les écoles
  • Education du sexe et de l’homosexualité aux enfants
  • Afflux massif d’immigrants pour détruire l’identité nationale
  • Encourager la consommation excessive
  • Promotion de l’abus de drogues
  • La vidange des églises – pour saper toute cohésion sociale
  • Système juridique axé sur les victimes de la criminalité
  • Dépendance croissante vis-à-vis des avantages publics et éliminez-la, comme cela se produit maintenant
  • Contrôle et manipulation des médias
  • Encourager la destruction des liens familiaux (le cocon familial)

Des éléments tels que l’immigration massive pour détruire l’identité nationale – l’enseignement du sexe avec de jeunes enfants – les enseignants de la sédition et le contrôle des médias, doivent être clairement observables dans tout le monde occidental.
Extérieurement pour l’humanité, Action 21 a modifié et renommé le nouveau calendrier universel.
Officiellement connu sous le nom de programme Agenda 2030, considéré comme le moyen de travailler ensemble dans le monde entier pour améliorer la vie de tous.
Cet agenda est présenté comme le nouvel agenda admirable qui attend le monde, avec plus de mondialisation et plus de centralisation !

Sous l’apparence établie dans l’intérêt de tous les États-nations, se cache l’unique parapluie du Nouvel Ordre Mondial, qui devrait assurer une vie durable sur la Terre et enrayer le changement climatique.
– Malheureusement, encore aujourd’hui, trop de gens sont trop complaisants et totalement ignorants des nombreux avertissements visibles partout.
Ils pensent toujours que les autorités sont là pour les soigner, et les explications sur ce site ont été considérées comme impossibles, et ont donc été écartées comme un complot concocté. Malheureusement, ce n’est pas le cas.

Mais plus important encore, le pape a approuvé cet ambitieux Agenda 2030. Il est probablement le plus puissant dirigeant politique religieux du monde.
Son approbation est donc extrêmement importante, car des centaines de millions de personnes le suivent avec une loyauté inconditionnelle.
L’Agenda 2030 est un outil qui utilise les Illuminati pour nous pousser vers un système mondial, qui ne sera pas mis en place plus tard qu’en 2030.